Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Trajectoire de la comète Elénin (Tyché)

Publié par wikistrike.over-blog.com sur 2 Mars 2011, 21:57pm

Catégories : #Astronomie - Espace

Trajectoire de la comète Elénin (Tyché)

 

 

 

19e768ed0e7e

 

Voici ci-dessous le trajet de la comète Elénin (ou Tyché à prononcer Tiki en anglais) durant le 9ème et dernière étage de la pyramide Maya. WikiStrike surveille de près cette comète et vous en dira davantage. En attendant, accompagnant la vidéo, voici quelques informations et données sur ce monstre de l'espace.

Avant d'entrée dans le sujet, il fait bon préciser que la comète porte le nom de son découvreur, Léonid Elénin, aperçue pour la première fois en décembre dernier.

Une image prise d'un téléscope anglo-australien a été retrouvée, elle date de 1993, et montre la comète à une distance à laquelle la plupart des comètes sont non observables. A titre de comparaison, la comète de Halley fut 100 fois plus  faible à la même distance du soleil. L'analyse a révélé que son noyau était d'environ 6 fois la taille de Halley. 

Les dimensions d'Elénin sont en réalité gigantesques. Elle serait plus grosse que Jupiter. Aujourd'hui, l'on évoque même ses dimensions à 4 fois celles de notre plus grosse planète gazeuse. Incroyable ! Parmi les comètes observables hyperboliques et paraboliques (venues du nauge d'Oort), Elénin a la plus petite périphélie et la plus petite inclinaison sur l'écliptique. Son orbite peut être instable, ce pourquoi un astronome qui souhaite garder l'anonymat nous a assuré qu'il était trop tôt pour prédire avec exactitude son évolution future. Elle peut en effet rencontrer des corps noirs, par exemple, dans la ceinture d'astéroïdes ou même certains objets des Taurides. Il faut croire que la chance sera de la partie. Et c'est bien là ce qui inquiètent les spécialistes qui se penchent dessus.

 0275420efcc6

 

L'Harmonie céleste peut-elle être destabilisée ? 

La réponse est clairement oui. Ne sachant rien, il est préférable de partir de ce positionnement là.  Que se passera-t-il le 15 mars 2011 quand la comète sera alignée avec la Terre, Mars, Vénus, Uranus et Jupiter ? Que se passera-t-il entre le 20 et 22 septembre 2011 quand Elénin sera à notre porte ? Aucune réponse pour l'heure, le scénario ne s'est jamais présenté. Mais WikiStrike tient à montrer de l'index un détail troublant. Aujourd'hui, l'espace est étudiée par des mathématiciens, et les astronomes réduient au silence. Sur ce, nous avons le droit de nous poser des questions sur la validité des recherches et encore une fois accuser les Etats de censure. Et si la théorie de Tesla sur un univers électrique était la gène de tout cela. Pour nous, cela ne fait pas le moindre doute. Tesla avait raison. Mais il est vrai que sa théorie nous ouvrirait aux énergies gratuites. Problème.     

 

Au 22 septembre, la comète sera à proximité de la Terre, ce qui peut, sans que nulle ne puisse y répondre encore, jouer sur la magnétisme terrestre, et renverser les pôles (ou pôle ship). Il est fort probable par contre que nous recevions quelques débris perdus, venus de sa queue, petits ou gros. Comme vous pouvez le remarquer, une multitude de questions restent en suspens. 

Pour finir, WikiStrike précise que le calendrier Maya dont le point zéro est le 28 octobre 2011 s'achèvet 40 jours après notre point le plus proche avec la "bête". Déluge ou pas, la géopolitique actuelle nous pousse à la réflexion.  

Pour suivre en Live ou presque la comète Elénin, rendez-vous ici.    

 

Une nouvelle information me donne à croire qu'une pluie de météores est prévu pour le 6 novembre 2011, les zones touchées sont l'est de la Grande-Bretagne, entre New-York et west point, ou encore à l'est du Japon. D'autre part, il est fort possible que la comète jouera sur l'écorce terrestre ce qui impliquera quelques tremblements de terre. 

 

Elénin et la croûte terrestre :

 

Étirement du manteau de la Terre

3

Si la terre est soumise à une attraction gravitationnelle par le bas de l’écliptique (le pôle sud), ceci provoquerait théoriquement le « gonflement » du pôle sud (élévation de l’océan et du continent) et un glissement et un étirement de la croute terrestre du pôle nord des deux côtés (étirement du manteau qui suivrait la circonférence de la terre.)

 

Ghisham Doyle pour WikiStrike



 

Petit résumé sur l'Histoire des comètes

 

Les comètes sont connues depuis l'antiquité, on retrouve de multiple témoignages de leur passage dans les civilisations antique comme les Grec, les Chinois, les Égyptiens...

Leur caractère imprévisible conduit les hommes à en faire des messagères annonciatrices de catastrophes. On pensait qu'elles annonçaient la mort d'un homme important, d'une guerre imminente ou autres... Cette croyance perdurera jusque au 19 ieme siècle.

Au 4 ième siècle avant J-C, Aristote suppose qu'elles ont une origine atmosphérique, au 16 ième siècle, Fracastor remarque que la queue des comètes est toujours orientée dans la direction opposée au Soleil. En 1577, Tycho Brahé démontre que les comètes évoluent à des distances bien plus grande que la distance Terre-Lune, et enfin en 1704, Edmund Halley prouva par le calcul que les comètes étaient des mini planètes qui comme elles, décrivent des orbites autour du Soleil à la différence que leur trajectoire est bien plus excentrique que celles des planètes. Il détermina en particulier que trois observations de comètes, en 1531, 1607 et 1682 se rapportaient au même objet, qui décrivait une orbite en environ 76 ans. Il prédit donc le retour de la comète pour l'hiver 1758 et cette hiver la, la comète fut au rendez vous, on lui donna alors le nom de comète de Halley.

Edmund Halley
Comète de Halley

 

 

En 1950 Fred Whipple déclare que les comètes sont des "boules de neige sale" . Les observations ultérieures, réalisées par des sondes comme Giotto, partie à la rencontre de la comète de Halley en 1986, on confirmé cette hypothèse.

 

Dates clés :
350 av. J.-C. - Aristote voit dans les comètes des émanations atmosphériques.

1577 - Tycho Brahé et Maestlin déduisent de l'absence de parallaxe d'une comète qu'il s'agit d'un astre et non d'un phénomène atmosphérique.

1682  - Edmund Halley, sur la base de la théorie de Newton, prédit le retour périodique de la comète qui porte son nom.

1858  - Le premier spectre d'une comète (celui de la comète de Biela) est obtenu.

1950  - Fred Whipple propose son modèle de noyau cométaire conçu comme une "boule de neige sale".

1986 - La comète de Halley est approchée par plusieurs sondes spatiales. Son noyau est photographié.

2001 - Survol de la comète de Borrelly par la sonde Deep Space 1.

2004 - Rencontre de la sonde Stardust avec le noyau de la comète Wild 2.

NearMiss

Commenter cet article

Archives

Articles récents