Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Transformer le CO² en électricité, c’est possible selon des chercheurs néerlandais

Publié par wikistrike.com sur 26 Juillet 2013, 15:04pm

Catégories : #Ecologie - conso - biodiversité - énergie

 

Transformer le CO² en électricité, c’est possible selon des chercheurs néerlandais

 

 

 

 

Convertir la pollution au dioxyde de carbone en électricité ‘propre’, un rêve ? Peut-être mais un rêve qui commence à prendre forme grâce à une équipe de scientifiques néerlandais.

Voici un projet scientifique absolument formidable qui, s’il se réalise et fonctionne, pourrait bien apporter une petite révolution écologique. Le principe est le suivant : transformer le dioxyde de carbone (CO²) en électricité. A l’heure où l’on accuse ce gaz d’être responsable de l’effet de serre, négatif pour notre planète et notre environnement, réduire le CO² mais aussi la production de celui-ci pourrait être une réussite écologique très importante.

 

Le docteur Bert Hamelers et et un groupe de scientifiques provenant des Pays-Bas sont à l’origine de cette idée. Ils déclarent qu’en récoltant les émanations des centrales électriques, des complexes industriels et des habitations, ils pourraient produire 400 fois ce que génère le barrage Hoover (soit 4 200 GWh/an). De plus, le procédé ne créerait pas de CO² et serait donc purement bénéfique pour la planète.


CO2Electricite Transformer le CO² en électricité, cest possible selon des chercheurs néerlandais

 

 

Voici une (tentative d’) explication très succincte du fonctionnement. Il convient de mettre la balise<CestPasSorcier>. Quand deux fluides de composition différente se mélangent, une énergie est générée. Ces fluides peuvent être liquides ou gazeux, le seul problème est qu’il n’existe pour l’instant aucun moyen pour récolter l’énergie pour le gaz. Les scientifiques proposent d’utiliser une paire d’électrodes poreuses, l’une sélective pour les anions et l’autre pour les cations. Lorsqu’un électrolyteaqueux est balayé avec du CO² ou de l’air, la circulation alternée entre les deux électrodes poreuses produit de l’énergie qui est récoltée. </CestPasSorcier>

 

Le concept scientifique est encore tout jeune et il demande à être testé et approuvé avant d’être réellement mis en place. Il ne faut donc pas se réjouir trop vite, peut-être qu’il mourra dans l’œuf. Mais s’il s’avère et se met en place dans le futur, peut-être que nous détruirons notre planète un peu moins rapidement, ce qui fera du bien à tout le monde. L’espoir fait vivre.

 

Source

 

Commenter cet article

Laurent Franssen 30/07/2013 11:52


Si le systeme etait reelement etanche les materiaux resteraient radioactifs forever...
Et s'ensuivrait empilage de dechets a l'infini.

Franck 30/07/2013 09:30


Allez petit cours sur la fabrication du combistible nucleaire adapté aux centrales Mox ou non Mox, c'est quasi identique sauf en geometrie.


Le combustible poudre est comprimé sous forme de pastilles, qui sont inserees dasn des tubes scellés ,et ces tubes sont organisés en assemblages. Voir Wiki pour le nombre de pastille par tube, le
nombre de tubes par assemblage et le nombre d'assemblage par reacteur.


Bref, Les tubes sont scellés et cela donne un systeme etanche appelé barriere de confinement numero 1.


Il arrive auqnd les assemblages sont trop sollicités, qu'il y au rupture de certains tubes, c'est ce qui pourrit le circuit primaire avec le combustible. Ce circuit primaire est surtout pourri
par des produits d'activation issu du bombardement neutrons et de l'abrasion des tuyauteries en inox. Dans une centrale PWR type REP/EPR (neutrons lents a moderation eau), cela donne du Cobalt
60, Dans une centrale RNR a neutrons rapides, cela donne du Manganese 54.


Dans le cas du FUKU, ou le coeur a fondu, pas photo, tout le combustible a fondi et il y a contamination globale. Par contre pour les reacteurs n'ayant pas surchauffé trop fort, les assemblages
sont quasi intacts, et auraient du etre transfere dans la piscine combustible afin de limiter les effets domino. Mais cela, Tepco ne l'a pas voulu, car par pingrerie, chaque kilowatt/heure
rapporte et on se retrouve vite en accidentel.


Tout ca pour dire qu'avant de flinguer un tube combustible, il en faut sacrement... Memea tricastin ou un assemblage est resté coincé au dessus des autres assemblages, ca n'a pas ete un soucis.
ca a ete géré.


Tout est question de saine gestion et de bonne sdecisions a chaque instant... et surtout de materiels repondant parfaitement pour le controle commande et eviter d'avoir des infos contraires.

Max 29/07/2013 18:19


Ce genre de projets/recherches va finir par aboutir sur quelque chose de très intéressant avec le temps et du financement.


@Franck: Si on savait maitriser l'atome on ne jetterai pas les déchets/réacteurs nucléaire à la mer car on saurait neutraliser/controller la radioactivité. http://future.arte.tv/fr/sujet/dechets-nucleaires-les-cotes-francaises-poubelles-de-leurope


http://www.idealmag.org/L-Arctique-cimetiere-atomique-et-contamination-radioactive_a844.html


http://www.goodplanet.info/Contenu/Depeche/Contaminations-nucleaires-dans-le-Grand-Nord


Le nucléaire n'est pas une source d'énergie viable si ses déchets/dangers menacent la vie sur terre.


Les centrales hydro-électrique et les centrales solaire thermodynamique http://fr.wikipedia.org/wiki/Centrale_solaire_thermodynamique sont des sources d'énergie viable.

Laurent Franssen 29/07/2013 18:09


ok, je viens de lire ton com dans l'autre article.

Laurent Franssen 29/07/2013 17:47


Le nucleaire c'est dangereux, et les centrales sont pour la + grande partie deja au dela de leur duree de fonctionnement initiallement prevu.

Laurent Franssen 29/07/2013 17:46


Et l'eau qui refroidit les barres tu va essayer de nous faire croire qu'elle est pas impregnees ?

Franck 29/07/2013 10:25


jamais dis le contraire... Une centrale nucleaire, c'est une chaudiere a vapeur. Les pannes ne viennent pas de la partie atomique, mais de la partie eau et circulation...


On sait maitriser l'atome, mais quand on tire les couts a minima, avec un profit maxi pour ces enculés d'actionnaires... on va dans le mur...


Pour info , autour de 2004-2005, la centrale de st alban, pour faire plaisir aux actionnaires d'EDF, a reussi a gagner quelques jours sur un arret de tranche. (felicitation aux intervenants en
gros a l'entree de site, champagne et gateaux secs)... 2 a 3 jours apres, obligé d'arreter le reacteur pour cause de fuite du couvercle de cuve... a cause d'un chewing gum oublié par un
intervenant sur le plan de joint... Gagné d'un coté, perdu de l'autre.


Tranche 2 de cette centrale, guere avant, lors d'un arret de tranche, oubli par le service chimie d'oxygener les circuits, resultat, generation en masse de mouvements de produits d'activation en
cobalt 60 dans tous les tuyaux. c'est minuscule, mais ca a transformé toute la tuyauterie du BAN qui etait etiquetee en vert, en orange voir rouge... Ou comment polluer tout un circuit... pour un
oubli...


Des accidents, le nucleaire en connait, et toujours du a la pression mise sur les intervenants, jamais par un probleme intrinseque a la centrale... A trop vouloir tirer au vide les intervenants,
on finit par les pousser a la faute... (exemple du technicien sur tricastin lourdement irradié en recuperant un projo dans le local puit de cuve - juste sous la cuve reacteur dans le BR)... On
peut limiter les risques en soignant mieux les intervenants et en mettant les moyens.

Laurent Franssen 28/07/2013 13:28


meme bien geree faut quand meme transporter les combustibles , refroidir les barres et gerer les dechets radioactifs.

Et il faut demystifier les centrales nucleaires,
quand j'etais petits on m'a fait croire que l'humain avait maitriser la force de l'atome,
mon cul, c'est jamais rien d'autres que des centrales a vapeur!

Alors a ce prix la, chauffer l'eau avec le soleil... 

Franck 27/07/2013 12:31


Les centrales nucleaires en elle meme ne sont pas dangereuses ou polluantes. Ce qui les rend polluantes, ou meme dangereuses, c'est la cupidité de ceux qui les gerent... ces putains
d'actionnaires de merde qu'on devrait envoyer dans des camps... Ils pompent les revenus de ces activités comme les tiques sur les chiens... A force, le chien il creve, et les centrales petent...


 


Pour parler d'un domaine que je connais vraiment particulierement bien, la centrale de creys-malville, Superphenix, qu'on accuse de tous les maux...


Deja cette centrale a ete construite avec des financements et materiaux fournis par 3 pays: La france (EDF), L'allemagne (SBK) et l'italie (ENEL). Sauf que la France a fourni le bati (le beton) a
part la salle des machines, l'allemagne a fourni le materiel de controle nucleaire, les chaines KZC, la radio protection sortie de zone (Hartmann), avec ses portiques. L'italie a fourni toute la
partie metallique, la tuyauterie, robinetterie et les annexes de controle. Et le bas blesse la justement.


Cette centrale a pechee par deux gros problemes. Le calcul du batiment salle des machines (effondrement en decembre 1990 suite a l'episode neigeux important), fabriqué par l'italie, et les soucis
de fuite du barillet et du tunnel de transfert de combustible (inox et incoyl fourni par ENEL), dont la qualité rapelle celle des FIAT alfasud coté solidité et corrosion...


Bref, n'en deplaise a certains, SPX a pu valider ses deux modes de fonctionnement: la surgeneration (fabrication de plus de plutonium que le reacteur en consomme), et sous generation (pour bruler
du plutonium y compris militaire) et bruler des dechets radio actif en les convertissant en radio isotopes a tres faible duree de vie et a activité faible... Ces deux modes ont ete validés et
confirmés debut 1997, avant le grand chambardement de 1997 ou la gauche est rentree a l'assemblee et au gouvernement et leur desir de destruction de notre systeme energetique...


 


Bref, tout cela pour confirmer qu'une centrale comme SPX bien geree ne pose aucun soucis de risquie technologique... Pour info, en arret de tranche, on peut rester sous la cuve du reacteur des
heures sans avoir de soucis aucuns, alors que sous un PWR type cruas ou chooz, 2 minutes et on est cuit... Mais faut etre con pour aller se risquer dans ce coin du batiment dans une centrale
PWR... 


 


Ah oui une certaine societe de fabrication de materiel de radio protection francaise que je ne citerai pas, a commis un sacré impair en fournissant tout le materiel de detection a SPX en ne
tenant pas compte des specificités radio isotopiques de SPX, fournissant du materiel de controle basé sur la detection du cobalt 60 (produit d'activation des centrales REP - PWR type toutes les
centrales de france et de navarre) au lieu de fournir du materiel de detection basé sur le manganese 54 (produit d'activation des reacteurs RNR). Bref, les sondes SMIB7311, SB7311-2, SMIG, SG2,
SMIX etc ne voyaient rien lors des controles de sortie de zone... Chapeau... Il a fallu l'arrivee de controleurs type CPO pour voir que ce qui sortait de zone etait pas si propre que ca. Encore
un probleme de grapiller quelques euros pour fourguer un contrat... 


 


Alors oui le nucleaire est fiable, sur, encore faut il se donner les moyens d'y arriver, et ne pas tout redistribuer aux actionnaires...

Franck 27/07/2013 12:09


En attendant si on n'avait pas aidé certains de ces pays de creve la dalle, ils seraient encore dans leurs grottes..... Alors la spoliation... Ca a bon dos

Laurent Franssen 27/07/2013 11:36


Pillage de l'Afrique , tous les sang verser pour la domination sur les mines d'Uranium, transport des combustiles par avion/bateau/train , transport des dechets , pollution de l'air, de l'eau ,
des sols .
Cancer par irradiations...

non-polluant, mwai...

Pas si intelligent que ca Franck du coup... 

Laurent Franssen 27/07/2013 11:33


Si tu construits un jour une centrale , elle te petera a la gueule Franck,
choisit : three miles island , tchernobyl ou fukushima ? 

Laurent Franssen 27/07/2013 11:32


Le nucleaire non-polluant...
lol ? 

Franck 27/07/2013 01:46


la physique a des limites que meme la connerie de certains ne pourront contredire... 


En tout cas, la seule energie viable et non polluante en terme de CO2 reste aujourd'huile nucleaire, n'en deplaise a certains, et malgré des defauts, cela reste et pour longtemps....

lesage 27/07/2013 00:45


Dommage qu'on ne puisse transformer la connerie en énergie, des fois en voyant certains commentaires ici et ailleurs, je me dis qu'on n'en manquerait pas d'énergie ! 

Lou 26/07/2013 21:22


Exclusif Wiki Le petit chimiste: Une equipe de scientifique francais a decouvert une technique pour trouver des reserves de petroles C'est avions; equipes d'un tres long nez
sont capable de renifler le petrole en volant a haute altitude -30 000m!!. La composition de base Cn H2n+2 permet de transformer le Cn en $ et le H2n en Diesel & super
directement.


Voici une bien belle avancee technologique revolutionnaire a suivre de pres

Laurent Franssen 26/07/2013 20:24


Franck est vraiment quelqu'un d'intelligent.

T'as cherche a propos du sens de " atome " ? 

Franck 26/07/2013 20:16


Le docteur Bert Hamelers et et un groupe de scientifiques provenant des
Pays-Bas sont à l’origine de cette idée. Ils déclarent qu’en récoltant les émanations des centrales électriques, des complexes industriels et des habitations, ils pourraient produire 400 fois ce
que génère le barrage Hoover (soit 4 200 GWh/an). De plus, le procédé ne créerait pas de CO² et serait donc purement bénéfique pour la planète.


Ah oui, faut aussi arreter d'extrapoler sur une grande echelle (immense
echelle) ce qui ne peut a la rigueur que fonctionner a petite echelle, et encore, ne pas s'etonner par exemple de depenser 50Kwh polluants pour fabriquer un produit propre qui ne fournira dan s
toute son energie que 1 ou 2KWh... Bravo l'ecologie et l'economie...

Franck 26/07/2013 20:12


Totalement d'accord sur la non faisabilité. Surtout que come on sait, l'energie n ecessaire a ce genre de tatuferie technologique pousse dans les bananiers...


La difference qui existe entre technologie qui fonctionne et delire fantasmagorique, c'est que dasn le cas de ce qui marche, on calcule et on prend en compte TOUT ce qui est necessaire au bon
fonctionnement de ladite technologie, et on tient compte des RENDEMENTS...


 


La derniere arnaque demontée en regle est la technique dite du rendement surunitaire, mise au firmament par un reportage de france 3, ou on voyait une entreprise pilote dans le procédé suivant:


Un moteur de 2000W qui alimente mecaniquement 5 moteurs de 2000W utilisés en generatrices sur chacune d'elle on relie une lampe halogene de 500W. Le resultat, c'est que 4 lampes sur 5 s'allument,
ce qui est edidfiant, c'est que le commentateur, inventeur du systeme, annonce qu'on peut tirer du systeme 2000W par generatrice (10000W total) avec 2000W consommé par le moteur.


Gigantesque imposture sponsorisee par la chaine nationale France 3 ou on fait croire a des choses impossibles...


Deja, pourquoi ca semble marcher et pourquoi ca ne marche pas:


un moteur qui consomme 2000W ne fournit que 1800W mecanique sur l'axe. Ensuite, pour les meme raisons, les generatrices ne peuvent fournir en retour que cette puissance totale (moins le rendement
cité avant) soit 1650W AU TOTAL reparti sur l'ensemble des sorties. Donc normal que 4 lampes s'allument mais pas 5. Alors de la pretendre que ON PEUT OBTENIR 10000W electriques avec un
moteur/generatrices consommant 2000W, je dis arnaque, scandale, et manipulation des bulbes mous...


 


CQFD des technologies foireuses erigees en verites scientifiques. Wikistrike est le grand publicitaire de ce genre de methodes technologiquement discutables, et en plus refuse aux internautes
dans certaines publications de donner leur avis là ou ca fait mal...

poLoc 26/07/2013 19:18


Gigantesque fumisterie pour politiciens corruptibles.
Ces gens sont surtout des spécialistes pour capter des budjets publics dans ls circuits de la corruption.

Mattingly 26/07/2013 18:24


Avant de faire l'intermède "C'est pas sorcier" pour faire croire qu'on comprend, il serait bon de réviser ses cours de chimie.


Donc l'idée, c'est de faire du courant avec de l'eau gazeuse (eau + CO2) ?


Alors bon courage !!! La force de l'acide carbonique (H2CO3) étant EXTREMEMENT faible (et toutefois responsable de l'acidification des océans soit-dit en passant), ce n'est assurément pas demain
la veille qu'on s'éclairera à la bouteille de Périer ;-)

Laurent Franssen 26/07/2013 18:14


Les plantes aiment bien le CO2 ,
mais faudrait penser a aretter la deforestation.

Archives

Articles récents