Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Tunisie : Et Dieu inventa Carthage

Publié par wikistrike.over-blog.com sur 28 Octobre 2011, 08:58am

Catégories : #Politique internationale

Grande distribution des religions

 

Un chariot de charia à la caisse

Total : 41,7% 

 

front-34-short-image-814118.jpeg




Les résultats définitifs du premier scrutin libre de l’histoire de la Tunisie viennent de tomber. Sans surprise, Ennahda a remporté haut la main ces élections constituantes organisées dimanche. 

L’Instance supérieure indépendante pour les élections (ISIE), chargée de l’organisation du scrutin, vient de publier les résultats définitifs de ce scrutin qui a tenu en haleine le monde entier. 

Le parti de Ghannouchi remporte 41, 70% des voix et devient la première force politique en Tunisie, cela loin devant la gauche traditionnelle qui a pourtant été le fer de lance de la Révolution du Jasmin.. 

Il y a deux jours, Ennahda avait déjà revendiqué plus de 40% des 217 sièges de l’Assemblée constituante, qui sera chargée de former un nouveau gouvernement provisoire et de rédiger la nouvelle constitution du pays. Cela interviendra avant les législatives et la présidentielle qui sont programmée pour l’année prochaine. 

Dans le détail, Ennahda obtient 90 sièges des 217 sièges de la future Assemblée, selon les résultats définitifs publié par l’Instance supérieure indépendante pour les élections (ISIE). 

Les islamistes d’Ennahda sont suivis du Congrès pour la République (CPR) de Moncef Marzouki (13,82 % des voix) qui obtient 30 sièges. En troisième position, le parti Ettakatol (9,68 %) obtient 21 sièges. 

La surprise vient des listes Al-Aridah Chaabia, conduites par l’homme d’affaires Hechmi Haamdi, avec 8,19 % des voix et 19 sièges à l’Assemblée. L’ISIE a pourtant invalidé les listes d’Al-Aridah dans six circonscriptions, à Sidi Bouzid, Tatatouine, Sfax, Kasserine, Jendoub et dans la circonscription France-2. Les autorités électorales évoquent notamment " des irrégularités de financement ". 

Viennent ensuite le Parti démocrate progressiste (PDP) avec 7,86 % des voix et 17 sièges, la coalition de gauche du Pôle démocratique moderniste (PDM) avec 5 sièges et l’Initiative, parti dirigé par Kamel Morjane, ex-ministre de Ben Ali ( 5 sièges). 

http://www.algerie-plus.com/actualite/urgent-elections-en-tunisie-ennahda-remporte-41-37-des-voix/
Rappelons qu'en Libye ils se disent aussi modérés... et ils ont réinstauré la charia...
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Articles récents