Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Un antibiotique naturel découvert dans l’océan Pacifique

Publié par wikistrike.com sur 16 Août 2013, 11:54am

Catégories : #Santé - psychologie

Un antibiotique naturel découvert dans l’océan Pacifique

 

 

L’anthracimycine, trouvée dans des sédiments près des côtes califoriennes, serait efficace contre le staphylocoque doré et l’anthrax.

 


C'est près de la côte de Santa-Barbara, en Californie (Etats-Unis), que des chercheurs ont découvert un antibiotique naturel. (DANITA DELIMONT / GALLO IMAGES / GETTY IMAGES )

C’est près de la côte de Santa-Barbara, en Californie (Etats-Unis), que des chercheurs ont découvert un antibiotique naturel. (DANITA DELIMONT / GALLO IMAGES / GETTY IMAGES )

 

 

Des chercheurs américains de l’université de San Diego (Californie) ont découvert un nouvel antibiotique naturel dans l’océan. L’anthracimycine, en plus de posséder une structure moléculaire jamais observée dans la nature, serait efficace contre l’anthrax et le staphylocoque doré, selon la BBC (en anglais), qui raconte la trouvaille, mercredi 31 juillet. L’anthracimycine était cachée dans une bactérie récoltée dans les sédiments de l’océan Pacifique, près des côtes de Santa Barbara (Californie).


Cet antibiotique, grâce à sa structure nouvelle, incite les scientifiques à s’intéresser toujours plus aux molécules présentes dans la mer. « La découverte de nouvelles structures moléculaires est rare », explique William Fenical, l’un des auteurs de l’étude publiée dans la revue scientifique allemande Angewandte Chemie (en anglais)« Cette découverte s’ajoute à de nombreuses autres recherches qui montrent les structures moléculaires et génétiques uniques des bactéries marines », précise-t-il.


Chaque avancée dans le domaine des antibiotiques est importante, car les spécialistes redoutent la résistance grandissante des bactéries aux molécules déjà connues et prescrites.


Source : Franceinfo

Commenter cet article

Arlette 18/08/2013 18:14


http://acheter-compteurs-geiger.com/  Catégories : Radex / GAMMA-SCOUT / Dosimètres / Compteur
Geiger / Bonjour et préparez-vous ! Parce-que l'exposition même à
faible dose à des rayonnements, ou la contamination suite à l'ingestion ou l'inhalation de substances radioactives conduisent à un risque pathologique (cancer, mutations génétiques, etc.). Parce-que la radioactivité est impossible à percevoir par nos sens. Parce-que certains objets de la vie courante peuvent contenir des sources
radioactives. Exemples de produits à risque : Certaines denrées alimentaires, manchons de lampe à gaz, vieux réveils à aiguilles luminescentes, paratonnerres, parafoudres, engrais azotés,
détecteurs à incendie, etc.



Produits
phares RADEX RD1503 Cet appareil est équipé d’un tube Geiger Müller sensible aux
rayonnements...199,99
€ RADEX RD1706 Cet appareil est équipé de deux tubes Geiger Müller sensible aux...349,00 €
GAMMA-SCOUT® modèle... GAMMA-SCOUT ®  modèle standard sans système d'alarme. Tube de...429,00 € GAMMA-SCOUT® Modèle avec... GAMMA-SCOUT ®  Modèle avec système d’alarme personnalisable pour... 
499,00 €  RADEX RD1503   RADEX RD1706    Contact Tél. : 06 01 81 81 33   contact@acheter-compteurs-geiger.com




Arlette 18/08/2013 17:42


Isabelle,
QUEBEC - Conscience du Peuple.  Anonyme 7 août 2013  Je suis à 10 minutes au nord de Ste-Adèle dans les Laurentides. J'ai hâte et j'ai peur de mon premier relevé avec mon appareil.
Je veux aussi faire une tournée dans les supermarchés d'alimentation... peut-être que j'y ferai des découvertes. Si l'expérience s'avère concluante, j'installerai plusieurs appareils de détection
en réseau un peu partout en province, afin de cartographier le niveau de radiation.


Anonyme
7 août 2013 C'est plutôt de la prévoyance,
profitez-en avant que les Autorités l'interdisent. Voyez aussi cet article :
http://www.wikistrike.com/article-fukushima-un-passager-mesure-les-niveaux-de-radiations-dans-un-avion-en-vol-entre-le-chili-et-les-u-119210944.html

Arlette 18/08/2013 17:33


Samedi, 17 Août 2013 - Isabelle,
QUEBEC : Fukushima apocalypse : Years of ‘duct
tape fixes’ could result in ‘millions of deaths’


http://rt.com/news/fukushima-apocalypse-fuel-removal-598/

Arlette 18/08/2013 17:27


Source :


http://www.francetvinfo.fr/monde/japon/fukushima-situation-d-urgence-decretee-alors-que-de-l-eau-se-deverse-dans-l-ocean_385128.html

Arlette 18/08/2013 16:58


Il y a deux articles chez ISABELLE, QUEBEC sur FUKUSHIMA : dans un
commentaire en recommandation : "Ne mangez pas de Saumon du PACIFIQUE avant de nombreuses années" (radiations)
! FUKUSHIMA - ça se déverse au quotidien dans l'Océan... Les compteurs GEIGER se vendent, même pas trop chers. Les Canadiens y
pensent...


http://www.conscience-du-peuple.blogspot.com/

Arlette 17/08/2013 17:14


Les bactéries ou les antibiotiques : la
lutte se prolonge. Le groupe des
Chercheurs de l'université de Pennsylvanie (États-Unis) a communiqué la création d’un nouvel antibiotique. Il ne provoque pas la résistance chez les bactéries, et son efficacité
dépasse cent fois celle des médicaments utilisés à présent. La communauté académique se demande si l'humanité réussira à oublier
pour toujours les maladies infectieuses avec l'aide du nouveau médicament. Le problème de résistance des microorganismes aux antibiotiques est un des plus aigus dans la médecine moderne. Avec
l'apparition des antibiotiques dans les années 40 du dernier siècle, les médecins ont décidé que le moyen sûr de la lutte contre les infections était trouvé. Cependant, il s'est révélé bientôt
que les bactéries surmontaient avec succès la barrière médicinale : elles subissent des mutations et deviennent invulnérables pour les préparations familières. Les recherches des nouvelles
voies de la lutte contre les microorganismes provoquant ces
maladies ont commencé.Les chercheurs de l'université de Pennsylvanie ont pris pour base la découverte faite par le leader du groupe Kenneth Kailer encore en 1996. Il a révélé alors un
mécanisme protecteur, inconnu autrefois et propre
exceptionnellement aux bactéries, lors de la biosynthèse des albumines. Depuis ce temps-là, Kailer et son équipe s’occupaient de la recherche des molécules, capables de « forcer » cette
protection et d’arrêter par cela la production des albumines bactériennes. Ayant testé sur le bacille intestinal 663 mille diverses molécules, les savants en ont choisi 46, bloquant le plus
efficacement le processus de la reproduction des microbes. L’une d'elles, comme on déclare, s'est avérée être cent fois plus efficace contre les mycobactéries tuberculeuses, et capable de frapper
des agents pathogènes de l'anthrax et de la dysenterie.Cependant, les experts trouvent qu’il est prématuré de faire des déclarations pareilles seulement à la base des tests en laboratoire. Le
professeur de la chaire de la thérapeutique hospitalière de l'académie médicale Setchenov à Moscou Sergei Yakovlev dit : « Toutes les tentatives précédentes de la création de telles
combinaisons, malheureusement, s'arrêtaient au stade des études expérimentales. L'approche est potentiellement intéressante. Mais on ne sait pas s'ils pourront trouver la combinaison,
premièrement, non toxique pour l’homme, et deuxièmement, qui posséderait réellement une activité antimicrobienne sur des souches cliniques, et non simplement dans une expérience sur des cellules.
Si cela réussit, alors on peut déjà parler de quelque perspective ».Mais même alors, on ne pourra pas affirmer que les bactéries ne pourront pas élaborer la résistance aux nouveaux
antibiotiques. Ils ont déjà prouvé leur résistance et leur grande ruse. D’habitude, quelques années passent, et commencent les problèmes avec la résistance aux médicaments, marque le chargé de
cours de la chaire des maladies internes de l'université médicale d'État de Novossibirsk Vladislav Mitrokhine. « Il faut des études cliniques de ces antibiotiques. Quand nous recevrons les résultats des études de l'efficacité clinique, alors on pourra dire, à quel point les
nouveaux mécanismes de l'action de la préparation sont efficaces. Les résultats sont absents pour le moment. Mais le fait que c'est quelque chose de nouveau, c'est déjà agréable, parce-que la
quantité d'antibiotiques élaborés ces dernières années a diminué brutalement ». Il convient de noter que c’est déjà la deuxième déclaration sur la découverte du nouveau type
d’antibiotiques. En avril, les chercheurs de l’université Rockefeller à New-York avaient annoncé la création d’un nouvel antibiotique ne provoquant pas la résistance chez les
bactéries. Lire la suite :  http://french.ruvr.ru/2013_06_09/Les-bacteries-ou-les-antibiotiques-la-lutte-se-prolonge-5100/

Lucifer 16/08/2013 21:22


Je ne savais pas que l'océan à l"heure actuelle est "naturel"  

Fleur de Diamant 16/08/2013 18:32


Tout à fait d'accord avec le facteur. La pollution du Pacifique c'est faite au fil du temps liée au nucléaire... Les déclenchements des bombes nucléaires à Tahiti, et plus récemment, la
catastrophe de Fukushima. Que l'on ne vienne pas nous dire que ce nucléaire là n'a jamais atteint les côtes du Pacifique de l'amérique de l'Ouest...

le facteur 16/08/2013 16:36


Méfiance avec les nouvelles molécules, nos expériences malheureuses avec les pollutions et le nucléaire pourraient en être la cause...


Nouvelle molécule ? je trouve ça glauque.

Franck 16/08/2013 15:25


Je trouve qu'on va un peu vite sur ce produit "nouveau"... Son action n'est pas prouvee, et encore moins sur le staph doré...

octopussyprod 16/08/2013 14:56


le vrai remede contre le staphylo est connu depuis le siècle dernier dans les pays de l'est, en occident les groupes pharmaceutiques font un blocus pour préserver leur marché juteux
: https://www.youtube.com/watch?v=CPYulhPPKUQ

Archives

Articles récents