Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Un astronome calcule les 2500 scénarios de l'avenir de la Terre

Publié par wikistrike.over-blog.com sur 12 Mai 2011, 14:52pm

Catégories : #Astronomie - Espace

Un astronome calcule les 2500 scénarios de l'avenir de la Terre


2500 scénarios avenir de la terre - Jacques Laskar - Astronomie
Sur cette vue d'artiste, Mars entre en collision avec la Terre. Soit l'un des 2500 scénarios de l'avenir de la Terre, calculés par l'astronome Jacques Laskar (Crédits : Jérémie Vidal-Madjar - IMCCE - Observatoire de Paris - CNRS).

Calculer les différents destins possibles de notre planète ? L'astronome Jacques Laskar l'a fait, en faisant tourner des milliers d'ordinateurs en parallèle. Une véritable prouesse scientifique... dont les résultats sont quelque peu effrayants.

Mercure sort de sa trajectoire, perturbe la course de Mars qui déstabilise à son tour le système solaire interne. Dans un gigantesque jeu de billard la planète rouge est éjectée dans le vide interstellaire, et Vénus vient percuter la terre… Si le mouvement des planètes semble immuable, les astrophysiciens savent qu'à long terme la situation peut tout à fait « déraper » de la sorte, en raison de la nature intrinsèquement chaotique du système solaire. Une nature chaotique qui rend par conséquent le destin de notre planète bien difficile à prédire...

Une difficulté qui n’a pourtant pas découragé l’astronome Jacques Laskar, directeur de recherche à l'Institut de mécanique céleste et de calcul des éphémérides(Observatoire de Paris), et médaillé d’or du CNRS en 1994 : le chercheur vient en effet de publier la première étude statistique sur les destins possibles de notre monde, dans la revue Nature du 18 juin 2009.

photo_JL_2011.jpgLes calculs conduisent à des collisions entre planètes dans 1% des cas

 

Pour y parvenir, Jacques Laskar a fait tourner plusieurs milliers d'ordinateurs en parallèle, en modifiant de quelques millimètres seulement la position actuelle des planètes dans le système solaire. Résultat ? Le chercheur a obtenu 2500 "avenirs", tous aussi vraisemblables les uns que les autres. Et force est de constater que l'effet papillon joue à plein régime sur notre destin : dans 1 % des cas environ, les calculs conduisent à des collisions entre planètes, ou bien entre une planète et le Soleil, le tout en moins de 5 milliards d’années

Si Mars vient percuter la terre, "ce sera d'une violence inouïe" précise Jacques Laskar : "la planète se déplace à 10km par seconde, 10 fois plus qu'une balle de fusil, et bien sûr, Mars est bien plus massive qu'une balle" (voir la vidéo dans la rubrique "Pour aller plus loin", ci-dessous). En revanche, une collision entre Mercure et Vénus, laisserait la terre indemne mais "si il y a encore quelqu'un sur terre il pourra alors voir un énorme éclair lumineux dans le ciel, et les deux planète fusionner", note J. Laskar.

La possibilité d'une collision entre Mercure et Vénus

 

Une collision qui aurait d’ailleurs une conséquence pour le moins surprenante : d'après les calculs de l'astronome, la fusion de Mercure et de Vénus aurait pour effet de stabiliser les interactions gravitationnelles des planètes restantes. De quoi diminuer les risques de collision ultérieure. Une stabilisation qui ne serait pourtant qu’un sursis avant la transformation irrémédiable du soleil en une géante rouge dévoreuse de planètes : inutile donc de faire tourner les ordinateurs sur des scénarios au delà de 5 milliards d'années, car à ce moment le système solaire aura déjà disparu…

Références de l'étude :
"Existence of collisional trajectories of Mercury, Mars and Venus with the Earth". Auteurs : Laskar, J. & Gastineau, M., Nature, 11 juin 2009

 

La vidéo

 

Archives

Articles récents