Samedi 19 novembre 2011 6 19 /11 /Nov /2011 11:10

 

Un bon QI étant gamin inciterait à se droguer

topelement.jpg Plus les enfants seraient intelligents et plus ils seraient susceptibles de consommer des substances illicites à l'âge adulte, selon une étude.

L'enquête britannique publiée récemment dans le Journal of Epidemiology and Community Health visait à examiner le lien entre le QI à l’enfance et le risque d’usage de drogues illicites plus tard dans la vie. Il en ressort que les adultes ayant eu un QI élevé étant petits consommeraient d'avantage de cocaïne et marijuana que leurs homologues à faible QI. Un phénomène qui s'observe particulièrement chez les femmes.

QI élevé = ouverture d'esprit

L'analyse s'est portée sur plus de 8000 personnes, dont le QI a été testé à 5 ans puis à 10 ans. «Une fois adultes, on les a interrogé sur leur consommation de cannabis, cocaine, amphetamines, ecstasy, LSD, champignons hallucinogènes, crack et héroïne», a dévoilé la chercheuse Makiko Kitamura au magazine Bloomberg Businessweek. Selon elle, une explication possible est que les personnes dites «intelligentes» rechercheraient des activités stimulantes. Mais elles seraient surtout plus ouvertes à toute nouvelle forme d’expérimentation. D'autres théories disent que les individus au QI élevé seraient plus facilement influençables, et qu'ils auraient un accès aux drogues plus large que d'autres.

Voici quelques résultats de l'étude publiés sur santelog.

- A 16 ans, 7,0% des garçons et 6,3% des filles avaient consommé du cannabis. Seulement 0,7% des garçons et 0,6% des filles avaient consommé de la cocaïne. En moyenne, ceux qui avaient consommé du cannabis avaient des scores de QI plus élevés à 10 ans que ceux qui n’en avaient jamais consommé.

- À 30 ans, les hommes avec un QI plus élevé à l'âge de 5 ans ont une probabilité plus grande d'avoir pris des amphétamines, de l’ecstasy par rapport aux hommes aux scores de QI les plus bas.

- A 30 ans, les femmes avec un QI supérieur à 5 ans sont deux fois plus susceptibles d'avoir essayé le cannabis et la cocaïne par rapport aux femmes à QI plus faible dans l'enfance. A QI égal, une femme a plus de risque qu’un homme de consommer cocaïne et cannabis, plus tard dans sa vie.

- Avoir un QI plus élevé à 5 ans, augmente le risque de prendre des amphétamines (+46%)et de l'ecstasy (+65%) plus tard dans la vie.

L'intelligence est-elle donc dangereuse?

Les chercheurs rappellent tout de même qu’un QI supérieur dans l'enfance est principalement associé à des effets positifs. Premièrement sur la santé: baisse du taux de mortalité, plus faible probabilité de fumer, plus grande activité physique et apport alimentaire plus élevé en fruits et légumes. Il garantirait aussi un avantage socio-économique en fin de vie.

 

Source: 20minutes Online

Par wikistrike.com - Publié dans : Santé, psychologie
Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés