Jeudi 21 juin 2012 4 21 /06 /Juin /2012 18:50

Un cimetière de marsupiaux géants découvert en Australie

 

Des scientifiques australiens ont annoncé jeudi la découverte d'un "cimetière" de wombats géants, appelés "diprotodons". Le site pourrait fournir de précieuses indications sur l'extinction des plus grands marsupiaux à avoir jamais vécu sur Terre.

Le "cimetière", situé dans une zone reculée de l'Etat du Queensland, dans l'est de l'Australie, contient une vingtaine de squelettes, dont un specimen particulièrement imposant, avec une machoire longue de 70 cm. Le squelette de ce specimen, baptisé "Kenny" par les scientifiques, est un des mieux préservés du site, a indiqué Scott Hocknull, du musée du Queensland, à Brisbane, et chef de l'équipe.

Selon le scientifique, le site contient la plus grande concentration de fossiles de ces animaux jamais découverte en Australie et pourrait fournir des informations sur le mode de vie, et surtout la fin des diprotodons. "Quand nous avons commencé à fouiller, j'ai été complètement renversé par la concentration des fragments" découverts, s'est enthousiasmé Scott Hocknull, qui estime que le site a entre 100 000 et 200 000 ans. "C'est une mine d'or pour les paléontologistes, on peut vraiment voir ce que ces animaux de la mégafaune faisaient, comment ils vivaient, a-t-il ajouté. Avec autant de fossiles, on a une occasion unique de voir ces animaux dans leur environnement. On peut en quelque sorte le reconstruire."

UN VARAN DE 6 MÈTRES

D'un poids de 2,8 tonnes, le diprotodon est le plus grand marsupial à avoir vécu sur Terre, pendant une période allant de deux millions d'années jusqu'à il y a 50 000 ans. Il s'est éteint au moment où les premières tribus indigènes sont apparues. Les facteurs humains ou climatiques sont des causes possibles de sa disparition, mais rien n'a été établi.

Outre les wambats géants, les paléontologues ont dégagé quantité d'autres ossements, dont les dents d'un varan géant long de six mètres, appelé"megalania", ainsi que les dents et des plaques osseuses appartenant à un énorme crocodile de cette époque. "Nous sommes à peu près certains que les carcasses de ces diprotodons ont été déchiquetées par les crocodiles et les lézards car nous avons trouvé des dents de ces deux espèces avec les squelettes" des wombats géants, a précisé Scott Hocknull.

 

Source: Big Browser

Par wikistrike.com - Publié dans : Ecologie, conso, biodiversité, énergie
Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés