Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Un cœur qui bat tout seul ? C'est possible et c'est une découverte considérable

Publié par wikistrike.com sur 2 Janvier 2012, 12:49pm

Catégories : #Santé - psychologie

Incroyable découverte pour l'ensemble des personnes en attente de greffes : un coeur autonome


 coeur-autonome-pour-patients-en-attente-de-greffes-newzitiv.jpgUn cœur qui bat tout seul ? C'est possible et c'est une découverte considérable pour l'ensemble des personnes en attente de greffes.

Boum boum...boum boum... Imaginez un cœur qui vit esseulé, au fond d'une glacière. C'est digne d'un scénario de science-fiction et pourtant, c'est tout ce qu'il y a de plus réel ! Bonne nouvelle pour tous les patients en attente de greffes (et leurs proches), une équipe de chercheurs américains a trouvé le moyen de rendre la transplantation cardiaque plus simple et plus sûre.

En effet, dans plus de 70% des cas, la greffe ne peut avoir lieu. À cela plusieurs raisons, d'abordl'incompatibilité donneur-receveur qui empêche souvent la greffe de réussir. Ensuite, l'état du cœur qui après un transport se détériore rapidement. Actuellement, lorsqu'un cœur est prêt à être transplanté, il est immédiatement placé dans une glacière remplie d'un liquide de conservation. Cette solution « paralyse » le cœur, ainsi il ne consomme plus d'énergie et ne produit plus de déchet. Pourtant, il faut encore faire vite, car entre le moment où le cœur s'arrête et où il va se remettre à battre, il ne peut pas s'écouler plus de 4h. Ce qui limite grandement le nombre de transplantations possibles. L'objectif que s'est fixé la société américaineTransMedics Inc est tout simple : maintenir le cœur en fonctionnement pour pouvoir le transporter sur de longues distances. Pour cela, un nouveau système est créé : l'Organ Care System (OCS).

Le procédé, lui aussi, est digne d'un film de science-fiction. Une pompe récupère 1,2 Litre de sang (venant des donneurs) et le combine avec une solution nutritive enrichie en glucose, acides aminés, hormones, sodium, potassium et antibiotiques. Un mélange reconstituant le milieu physiologique dans lequel baigne notre cœur. Le mélange est maintenu à 37°, ainsi, l'oxygène peut circuler en évitant la dégradation des cellules cardiaques.

Le projet est une fabuleuse réussite qui redonne de l'espoir à tous. Déjà, il y a quelques semaines, un cœur a pu être transporté entre Berlin et la Grèce (soit un trajet de plus de huit heures). Avec ce système, les scientifiques estiment qu'une conservation pendant 12 heures serait possible.

Camille Lebrun, pour newzitiv.com

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Articles récents