Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Le député UMP Martial Saddier veut comptabiliser les lits de prison comme des logements sociaux

Publié par wikistrike.com sur 25 Septembre 2012, 10:06am

Catégories : #Politique intérieure

 

Un député demande à ce que les lits d'hôpitaux  et de prisons soient reconnus logements locatifs !

 

martial-saddier-est-depute-maire-de-bonneville-president-du.jpgLe député-maire de Bonneville et président du Conseil national de l'air, Martial Saddier, demande un rajout dans l'amendement 444. Il désire que les lits d'hôpitaux, de prisons, de gendarmerie.. soient comptabilisés dans les 25% obligatoires de logements sociaux. Ci-dessous l'amendement 444, pat M Saddier.

 

Joseph Kirchner pour WikiStrike


AMENDEMENT N° 444

présenté par

M. Saddier

 

----------

 

ARTICLE 4

 

 

Après l’alinéa 12, insérer les deux alinéas suivants :

« 4° bis Après le huitième alinéa, est inséré un 5° ainsi rédigé :

« 5° Sont également comptabilisés comme autant de logements locatifs sociaux les lits d’hôpitaux, de prison, de gendarmerie, de soins de suite et de réadaptation. »

 

EXPOSÉ SOMMAIRE

Les lits de ces structures doivent être comptabilisés dans le quota des 25 % de logements sociaux, au regard de leur utilité éminemment sociale et des coûts supportés par les collectivités qui comprennent ces structures sur leur territoire.

Source

 

Autre article du site "Journal du Siècle"

 

 

 

Les députés ont entamé lundi l’examen du projet de loi, déjà adopté par le Sénat, qui prévoit la cession à bas prix, et parfois gratuite, de terrains de l’Etat pour le logement social et qui fait passer à 25% la proportion obligatoire de logements sociaux.

L’UMP s’est dressée contre un texte “idéologique”, “coercitif” et “irréaliste”. Parfois vifs, les débats nocturnes ont porté sur une première série d’amendements du parti d’opposition, tous rejetés. Comme celui proposé par le député de la troisième circonscription de Haute-Savoie Martial Saddier, par ailleurs membre de la commission du développement durable et de l’aménagement du territoire, qui proposait ni plus ni moins de comptabiliser les lits de prison comme des logements sociaux.

“Les lits de ces structures doivent être comptabilisés dans le quota des 25 % de logements sociaux, au regard de leur utilité éminemment sociale et des coûts supportés par les collectivités qui comprennent ces structures sur leur territoire”, peut-on lire en exposé de l’amendement n°444 au projet de loi et qui proposait d’ajouter l’alinéa suivant à son article 4 : “sont également comptabilisés comme autant de logements locatifs sociaux les lits d’hôpitaux, de prison, de gendarmerie, de soins de suite et de réadaptation”.

Sources : BFMTV / Le Journal du Siècle

Commenter cet article

Rensk 25/09/2012


Il a raison car... j'ai eu un pépin en débalant les affaire de ma femme... la bouteille en verre m'a glissé des mains et a cassé le lavabo.


 


Je suis assuré "obligatoirement" contre cela avec ma prime payée pour couvrir ma demeure en location... ma femme a "loué 3 mois" cette chambre d'hôpital et est donc "a demeur"... j'ai donc
déclaré logiquement le dégât a mon assurance habitation..., elle a essayé de me dire que je devais le déclarer à la même assurance mais dans un autre département (Style ; y travail juste a côté
de moi mais je ne me mêle pas a ses affaires, bonjours l'ambience de travail) qui est la "responsabilité civile" où je suis couvert pour 5 millions par cas...


 


J'ai refusé ce troc (qui semble les arranger, question impôts peut-être ???) et ils ont donc choisi de me rembourser "gracieusement et exceptionellement" sous l'assurance "habitation"...


 


C'est vous dire, Kafka n'est vraiment jamais "très loin"...

Laurent Franssen 25/09/2012


Ou,

"comment truquer les chiffres"

surement pour des primes ou rentrer dans dieu sait quelles normes.

LM 25/09/2012


Saddier, on devrait peut-être l'aider à compté les lingos de la machine à laver le fiston ?


LM

meduze 26/09/2012


Pourquoi ne pas y avoir pensé plus tôt ?


Construire plein de prisons pour les mals logés, la voilà la solution...


 

Blog archives

Recent posts