Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Un document confidentiel du régime chinois annonce une campagne de "répression sévère"

Publié par wikistrike.com sur 8 Février 2013, 09:32am

Catégories : #Politique internationale

Un document confidentiel du régime chinois annonce une campagne de "répression sévère"

 

repression-chinoise.PNG

 

Un document confidentiel du Parti communiste chinois (PCC) a été divulgué clandestinement et fait état d’une campagne de «répression sévère» contre «trois groupes» lancée par les forces de sécurité du régime dans le nord-est de la Chine. Les campagnes de répression sévères sont régulièrement lancées par les organes de sécurité publique et utilisent souvent des mesures extrajudiciaires et brutales contre les personnes ciblées.

 

Les trois groupes sont définis au début du document comme étant les «organisations sectaires perverses clandestines, les militants de la révolution du jasmin et ce qui reste du Falun Gong».

 

Le premier groupe se réfère probablement aux chrétiens des églises de maisons qui pratiquent en dehors du cadre des églises du Parti communiste; la révolution du jasmin, en référence au «printemps arabe», était un terme populaire lors des manifestations pour la démocratie en Chine en 2011; et le Falun Gong est une discipline spirituelle populaire persécutée par les autorités. L’utilisation du terme «ce qui reste» réfère probablement au fait qu’officiellement le Falun Gong aurait dû être complètement éliminé en 1999, mais la pratique existe toujours en dépit d’une campagne de persécution qui dure depuis presque 14 ans.

 

Un avocat en Chine, désirant conserver l’anonymat, estime que «la campagne contre les “trois groupes” représente une violation explicite de la constitution chinoise». Jusqu’à maintenant, le gouvernement chinois n’a pas réagi à la fuite.

 

Une photo du document officiel a été mise en ligne et diffusée à grande échelle, dont sur des sites web dissidents comme Boxun. Une note rédigée par l’individu ayant divulgué le document accompagne la photo et elle indique que l’objectif était «d’empêcher que plus de mal soit fait et pour apaiser ma conscience».

 

Selon le document confidentiel, les arrestations et détentions des membres des «trois groupes» peuvent être suivies de procédures légales et de procès. Les appels téléphoniques et les échanges de courriels peuvent être interceptés et les proches des personnes ciblées qui retiennent des informations peuvent être détenus.

 

Des récompenses allant de 1000 yuans (160$) à 10 000 yuans (1600$) sont offertes aux volontaires qui aident la campagne, les policiers qui participent vont recevoir un salaire double, indique l’avis. Le Bureau de la Sécurité publique du Shandong va offrir des récompenses entre le 4 janvier 2013 et le 31 décembre 2018, aussi longtemps que les personnes ciblées sont emmenées aux postes de police locaux.

 

Un avocat défenseur des droits de la personne en Chine, désirant conserver l’anonymat, a déclaré à Époque Times : «Ce document est une autre preuve qui documente les crimes commis par le PCC.» Plusieurs des actions décrites dans le document sont techniquement illégales, a-t-il fait remarquer.

 

L’avocat affirme également que les pratiquants de Falun Gong sont probablement les cibles principales de la campagne de répression, en raison de leurs efforts continuels pour mettre au grand jour la persécution dont ils sont victimes depuis les 13 dernières années. Les pratiquants de Falun Gong demandent aussi à la population de démissionner du PCC, ce qui selon l’avocat terrifie le Parti.

 

Mme Jiang, une pratiquante de Falun Gong en Chine, a déclaré en entrevue : «Durant les 13 années de persécution brutale, de plus en plus de gens ont adopté la pratique de Falun Gong, y compris mes proches et mes amis. Maintenant, de plus en plus de responsables du régime communiste ont démissionné du PCC.»

 

Selon Mme Jiang, le fait qu’un document secret a été divulgué démontre une insatisfaction grandissante envers le régime. «Il serait sage pour les responsables d’arrêter de persécuter le Falun Gong.»

 

Jin Zhentao, spécialiste de la politique chinoise, estime qu’avec une «plus grande connaissance [de la valeur] de la démocratie, de la liberté et des droits de la personne, les gens comprennent mieux la nature trompeuse et violente du PCC». Il prédit que si la population chinoise réclame ses droits, le Parti communiste va finalement s’effondrer.

 

Source Epoch Times

Commenter cet article

zara 09/02/2013 09:13


Whoua des eures sup en Russie, et des primes de rendements...4ils avaient droient aussi à des action de la sociétée ?


enfin c vrais QU'au Usa y a à peine la peine de mort et que si ta tête revient pas à Obama il peux te tirer un drone et u missille sur la tronche.. Moi ej peux pas et les chinois non plus.


Chaqu un ces choix

Stanislas Bauer 08/02/2013 14:25


Cessez de rigoler: d'après les témoignages que j'ai lu, les répression sévères c'est emprisonnement arbitraire, torture à mort, viols, etc... . Or, les chétiens et les Falun Jong sont loin d'être
des terroristes. certainement meilleurs que leurs bourreaux. ( Savez vous que Soljenistine racontait que les gens du KGB torturaient la nuit...pour pouvoir toucher des heures sup' ? )

zara 08/02/2013 13:30


@Tipol


"Spock à l'inter" Bip Bup !


Tout à fait Capitaine, et n'oublions pas que les USA veulent s'inspirer des méthodes chinoises, fascinant !

Grrrrr 08/02/2013 13:28


Ah sur la photo, on voit bien à la 3ème ligne que le ton durci un peu :)

Tipol 08/02/2013 12:34


Ben là, je commence à avoir du mal à voir la différence avec les méthodes occidentales.

Archives

Articles récents