Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Un document de la présidence révèle ce que Marzouki cache aux Tunisiens

Publié par wikistrike.com sur 17 Mars 2012, 01:31am

Catégories : #Politique internationale

Un document de la présidence révèle ce que Marzouki cache aux Tunisiens

Source

La présidence de la république vient de pondre un dossier de presse qui contient nombre d’informations sur le fonctionnement de la Présidence. Marzouki a même lu et relu ce dossier de presse avant de donner son feu vert afin de le publier. Ce dernier « à la gloire de Moncef Marzouki » révèle cependant tout ce que ce dernier cache aux Tunisiens et confirme sa manie de « Double discours » qui caractérise  tout son parcours politique.

 

Première Révélation : Moncef Marzouki n’a pas renoncé à son salaire exorbitant

En décembre 2011, une information a créé le Buzz sur les sites tunisiens qui l’ont reprise sans vérifier son authenticité. Cette information annonce que

«Moncef Marzouki dit qu’il refuse le salaire présidentiel estimé à 30.000 dollars chaque mois et se contente de quelques 2000 dollars. Le reste doit être distribué aux pauvres».

Pourtant, il s’agit d’une intox lancée par les proches partisans de Moncef Marzouki. Car Moncef Marzouki n’a jamais renoncé à son exorbitant salaire, le même que gagnait Ben Ali. D’ailleurs, aucun Journal officiel n’est revenu sur cette annonce pour la confirmer. Et le dossier de presse de la présidence précise que:

« Les salaires des membres du cabinet présidentiel a été réduit de 1/3 par rapport à 2010 »

sans souffler un mot sur le salaire et la retraite exorbitants de Moncef Marzouki.

Seconde révélation : 2579 flics pour protéger Marzouki à la Présidence

 Le même document de la présidence précise que :

« 2579 fonctionnaires sont rattachés à la sécurité de la Présidence »

Le service de Communication de la Présidence annonce un exploit aux Tunisiens :

« Soit 174 fonctionnaires en moins par rapport à 2011 (départ à la retraite non remplacés) ».

 Retenons ce chiffre : 2579 fonctionnaires pour la sécurité de Moncef Marzouki !

Par ailleurs,

« Le nombre de fonctionnaires est aujourd’hui de 3104 au Palais de Carthage »

3104 fonctionnaires au Palais de Carthage dont 2579 sont rattachés à la sécurité de Moncef Marzouki  qui n’a que des pouvoirs « honorifiques » ou presque!

 Le  contribuable tunisien est incontestablement très riche pour pouvoir payer ces milliers de salaires!

Extrait du dossier de presse de la Présidence (page 10)

Troisième révélation : Le budget de la Présidence est de 76 milliards/an

Tant que Ben Ali était au pouvoir, Moncef Marzouki criait sur tous les toits que le budget de la Présidence était « exorbitant » et que Ben Ali se remplissait les poches avec l’argent du peuple. Or, une fois désigné Président par Ennahdha,le même Moncef Marzouki a retourné sa veste et ne trouve plus le budget de la Présidence « exorbitant ».

C’est ainsi, que le budget annuel de 2012 va s’élever à 76 milliards tunisiens contre 84 milliards en 2011 et 79 milliards en 2010.

 Un budget de 76 milliards pour un Président provisoire qui n’a pas de vrais pouvoirs !

Marzouki fait de la diversion

Fidèle à son double discours, Moncef Marzouki fait de la diversion afin de détourner l’attention des Tunisiens sur ces verités . C’est ainsi que dans un communiqué rendu public, samedi 25 février, par Adnen Mansar Conseiller principal et le porte-parole de la présidence de la République,

Moncef Marzouki invite le président de l’Assemblée nationale constituante, Mustapha Ben Jaafar, et les membres de l’Assemblée « à trancher sur la question à travers l’adoption d’une loi qui incrimine les accusations de blasphème, fait encourir à leurs auteurs des poursuites pénales et préserve la cohabitation, la fraternité et la solidarité entre les Tunisiens » (fin)

D’ailleurs,un Communiqué officiel de la Présidence et daté du 26 février 2012 est revenu sur cette question:

Or selon la loi portant organisation des pouvoirs publics datant du 16 décembre 2011, le président provisoire n’a aucun pouvoir législatif. C’est uniquement le gouvernement ou au moins 10 députés à la Constituante qui peuvent proposer des projets de lois.

Marzouki,sur le plan constitutionnel, ne peut donc être à l’initiative d’aucunes lois. Ses déclarations sont de la pure diversion et du vent.

S’il y tenait, il ferait bien de proposer une loi sur le « double discours en politique ». Une loi qui porterait son nom :

« la loi de Moncef Marzouki » ou « la loi Moncef Marzouki »

A lui de trancher.

PS : Le Blog de Sami Ben Abdallah remercie les services de la Présidence pour ce dossier de presse croustillant et les encourage à pondre d’autres.

 Selon la la loi portant organisation des pouvoirs publics datant du 16 décembre 2011,Moncef Marzouki n’a aucun pouvoir de légiférer des lois

 

Archives

Articles récents