Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Un document de travail de la Banque nationale polonaise appelle à la dissolution de la zone euro

Publié par wikistrike.com sur 24 Septembre 2013, 09:59am

Catégories : #Economie

Un document de travail de la Banque nationale polonaise appelle à la dissolution de la zone euro

 

polishsoccerfans.jpgDeux économistes de la Banque nationale de Pologne ont publié un document de travail interne qui propose une dissolution ordonnée de la zone euro.

Stefan Kawalec, ex vice-ministre des Finances et Ernest Pytlarczyk, économiste en chef de la filiale polonaise de la Commerzbank, expliquent dans leur document, intitulé « Controlled dismantlement of the Eurozone, A proposal for a New European Monetary System and a new role for the European Central Bank » (démantèlement contrôlé de la zone euro, une proposition pour un nouveau système monétaire européen et un nouveau rôle pour la Banque centrale européenne), que la zone euro menace l'UE car les politiques d’austérité qui y sont imposées actuellement ont peu de chance de produire des résultats tangibles, et que la défense de l’euro à tout prix pourrait mener à un effondrement politique et une rupture désordonnée de la zone euro.

Les deux économistes suggèrent de laisser la devise euro aux pays les moins compétitifs, et de permettre aux pays les plus compétitifs de quitter la zone. Par la suite, un nouveau système de coordination de la monnaie doit être mis en œuvre.

Ce document est d’autant plus étonnant que même si, d’ordinaire, les documents de travail de ce type ne reflètent pas nécessairement la politique monétaire de la banque centrale dont il sont issus, en général, les banques centrales s’arrangent pour qu’ils ne dénotent pas trop franchement avec leur points de vue.

 

La Pologne ne devrait pas adopter l’euro avant 2019. Un amendement constitutionnel est nécessaire pour qu’il puisse remplacer le zloty. En juillet de cette année, le Premier ministre polonais, Donald Tusk, avait expliqué à la Gazeta Wyborcza qu’il ne disposait pas de la majorité des deux tiers qui serait nécessaire pour faire passer ce changement et qu’il ne pensait pas qu’il l’aurait non plus au cours de son mandat suivant.

 

http://www.express.be/business/fr/economy/un-document-de-travail-de-la-banque-nationale-polonaise-appelle-a-la-rupture-de-la-zone-euro/196011.htm

Commenter cet article

Liberté 25/09/2013 10:52


@zara

Poster pour diffuser une information = Usage de la liberté d'expression
Poster en commentaire de de tous les articles, sans respect du sujet, et/ou dans un but mercantile = Propagande/SPAM 
Toi qui pronne la liberté de penser, tu devrais être capable de faire la différence entre diffusion de l'information et matraquage.

Zara 25/09/2013 10:45


Houla ! @Liberté ... enfin liberté avec des limites style dictature de la pensée ...


à chacun de se faire son opinion, c'est cela la liberté, ici on poste tout, et chacun vérifie... pas besoin de censeur ni de nous dire quoi en penser.


Liberté, Egalité, Fraternité.


De tout ce qui est écrit, je n’aime que ce que l’on écrit avec son propre sang. Écris avec du sang et tu apprendras que le sang est esprit.


Il n’est pas facile de comprendre du sang étranger : je haïs tous les paresseux qui lisent.


Celui qui connaît le lecteur ne fait plus rien pour le lecteur. Encore un siècle de lecteurs – et l’esprit même sentira mauvais.


Que chacun ait le droit d’apprendre à lire, cela gâte à la longue, non seulement l’écriture, mais encore la pensée.


Jadis l’esprit était Dieu, puis il devint homme, maintenant il s’est fait populace.


Celui qui écrit en maximes avec du sang ne veut pas être lu, mais appris par cœur.


Sur les montagnes le plus court chemin va d’un sommet à l’autre : mas pour suivre ce chemin il faut que tu aies de longues jambes. Les maximes doivent être des sommets, et ceux à qui l’on parle
des hommes grands et robustes.


L’air léger et pur, le danger proche et l’esprit plein d’une joyeuse méchanceté : tout cela s’accorde bien.


Je veux avoir autour de moi des lutins, car je suis courageux. Le courage qui chasse les fantômes se crée ses propres lutins, – le courage veut rire.


Je ne suis plus en communion d’âme avec vous. Cette nuée que je vois au-dessous de moi, cette noirceur et cette lourdeur dont je ris – c’est votre nuée d’orage. Vous regardez en haut quand vous
aspirez à l’élévation. Et moi je regarde en bas puisque je suis élevé.


Qui de vous peut en même temps rire et être élevé ?


Celui qui plane sur les plus hautes montagnes se rit de toutes les tragédies de la scène et de la vie.


Courageux, insoucieux, moqueur, violent – ainsi nous veut la sagesse : elle est femme et ne peut aimer qu’un guerrier.


Vous me dites : « La vie est dure à porter. » Mais pourquoi auriez-vous le matin votre fierté et le soir votre soumission ?


La vie est dure à porter : mais n’ayez donc pas l’air si tendre ! Nous sommes tous des ânes et des ânesses chargés de fardeaux.


Qu’avons-nous de commun avec le bouton de rose qui tremble puisqu’une goutte de rosée l’oppresse.


Il est vrai que nous aimons la vie, mais ce n’est pas parce que nous sommes habitués à la vie, mais à l’amour.


Il y a toujours un peu de folie dans l’amour. Mais il y a toujours un peu de raison dans la folie.


Et pour moi aussi, pour moi qui suis porté vers la vie, les papillons et les bulles de savon, et tout ce qui leur ressemble parmi les hommes, me semble le mieux connaître le bonheur.


C’est lorsqu’il voit voltiger ces petites âmes légères et folles, charmantes et mouvantes – que Zarathoustra est tenté de pleurer et de chanter.


Je ne pourrais croire qu’à un Dieu qui saurait danser.


Et lorsque je vis mon démon, je le trouvai sérieux, grave, profond et solennel : c’était l’esprit de lourdeur, – c’est par lui que tombent toutes choses.


Ce n’est pas par la colère, mais par le rire que l’on tue. En avant, tuons l’esprit de lourdeur !


J’ai appris à marcher : depuis lors, je me laisse courir. J’ai appris à voler, depuis lors je ne veux pas être poussé pour changer de place.


Maintenant je suis léger, maintenant je vole, maintenant je me vois au-dessous de moi, maintenant un dieu danse en moi.

Liberté 24/09/2013 20:12


@Antoine

Si Soral et Dieudonné était capable de transmettre un message différent d'une publicité pour leurs activitées mercantiles, il n'auraient pas besoin de toi pour diffuser (spammer en fait) quoi que
ce soit.
Il y a une limite entre information et propagande, tu viens de la franchir et de dénaturer ton message. Domage. 

Antoine 24/09/2013 19:11


Dieudonné : Quenelle Révolutionnaire des Militaires au système :


http://www.egaliteetreconciliation.fr/Dieudonne-La-quenelle-des-militaires-a-la-Main-d-Or-20368.html 

Archives

Articles récents