Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Un économiste propose un revenu de 200 euros pour chaque habitant de la zone euro

Publié par wikistrike.com sur 4 Février 2014, 07:54am

Catégories : #Economie

Un économiste propose un revenu de 200 euros pour chaque habitant de la zone euro

 

 

 

 

200 euro giftLa critique est facile, mais émettre des propositions est bien plus difficile, affirme l'économiste belge et philosophe Philippe Van Parijs sur le blog de la London School of Economics. Il propose d’instituer le versement inconditionnel d’un revenu de base universel de 200 euros pour tous les résidents légaux de l'UE, ou à tout le moins, des Etats membres de la zone euro.

 

Ce revenu modeste, qu’il appelle « eurodividende », pourrait être complémenté par les revenus du travail, du capital et des bénéfices sociaux, et il permettrait d'assurer une répartition plus équitable des « fruits de l'intégration ». Il pourrait être financé par un impôt spécifique qui pourrait être une taxation de 20% de l'assiette de la TVA harmonisée dans toute l'Union européenne, ce qui représenterait environ 10% du PIB total de l'UE :

 

Pourquoi avons-nous besoin d’un tel programme inédit ? Pour 4 raisons, affirme Van Parijs :

 

L’Europe n’a pas de mécanismes tampons similaires à ceux que l’on trouve aux USA et qui se substituent à des ajustements de taux de change pour les Etats individuels. Le premier est la migration entre Etats. La proportion de résidents des Etats-Unis qui se déplacent d’un Etat à un autre dans n’importe quelle période donnée est 6 fois supérieure à celle des résidents de l’UE qui se déplacent d’un Etat membre à l’autre. Notre diversité linguistique est une contrainte qui implique qu’il sera difficile d’espérer une intensification des mouvements migratoires.

 

Le second mécanisme tampon de la zone dollar vient des redistributions entre Etats effectuées par l’Etat providence fédéral. Lorsque le Michigan ou le Missouri souffrent économiquement, entre 20% et 40% de leurs dépenses sociales, sont de facto prises en charge au niveau fédéral. Dans l’UE, les transferts d’ajustement entre les Etats membres comptent pour moins de 1%. Pour être viable, notre union monétaire doit se doter de ses propres mécanismes tampon, et ceux-ci pourraient s’assimiler à un eurodividende.

 

 

La diversité linguistique et culturelle du continent européen fait qu’il est compliqué et coûteux pour les communautés de migrer entre les différents Etats-membres. L’intégration dans un nouveau pays est plus longue, elle réclame des ressources sur les plans administratif et éducationnel, et elle crée des tensions plus durables que celles que les citoyens américains ont à subir lorsqu’ils changent d’Etat. Mais si des transferts automatiques, du type d’un eurodividende, étaient prévus du centre de l’Europe vers sa périphérie, les gens n’auraient plus besoin de migrer en aussi grand nombre. L’immigration serait donc plus digérable pour les pays accueillants, et moins affaiblissante pour les pays de la périphérie qui subissent cette fuite des cerveaux.

 

 

La libre circulation des capitaux, des biens et des services et des personnes au sein de l’UE amenuise la capacité des Etats à opérer les redistributions qu’ils faisaient par le passé, et qui leur permettaient d’assurer leurs priorités démocratiques, et la solidarité entre leurs citoyens. De plus en plus, ils sont contraints de veiller à leur compétitivité, comme des entreprises, pour attirer les capitaux et les cerveaux, et limitent au maximum leurs dépenses sociales. A moins que l’UE ne mette en place un mécanisme tel que l’eurodividende, les pouvoirs des Etats-providence et leur diversité seront de plus en plus rabotés par la nécessité de cette compétition.

 

La création d’un eurodividende pourrait renforcer l’attrait de l’Europe pour les citoyens européens, et lui permettre de ne plus être considérée comme une bureaucratie sans cœur.

 

Van Parijs envisage également les critiques qui pourraient être formulées à l’encontre de son eurodividende :

 

Pourquoi faire appel à la TVA pour financer un tel mécanisme, et pas à une taxe Tobin, ou une taxation basée sur les revenus, par exemple ? Tout simplement parce que la TVA n’est pas progressive, elle varie assez peu d’un pays à l’autre, ce qui pourrait assurer une certaine égalité de traitement. En outre, comme elle permettrait de lever bien plus de fonds, elle serait plus efficace.

 

On pourrait faire appel à des dispositifs spécifiquement adaptés à chacune des 4 problématiques qui justifient la création d'un eurodividende. Mais l’eurodvividende aurait le mérite de simplifier et unifier la réponse à apporter à ces 4 raisons, et donc, d’être bien plus facile à gérer.

 

Enfin, beaucoup objecteront qu’il serait injuste d’allouer des revenus à des gens sans contrepartie. Mais Van Parijs explique que l’eurodividende correspondrait en fait à une juste redistribution des fruits de l’intégration européenne. Actuellement, rien n’est fait pour compenser le citoyen européen du fait qu’il n’y a plus de guerre en Europe, ni de coûts associés ; pour lui reverser une part des gains réalisés par les entreprises en raison de leur concurrence accrue, ou de la plus grande mobilité des facteurs de production pour une plus grande productivité.

 

On ne sait pas quelles sommes ces conséquences de l’intégration européenne ont permis de faire gagner, mais ce que l’on sait, c'est qu’elles ont été réparties de façon très inégale au sein de l’UE. La création d’un eurodividende serait le moyen le plus simple de s’assurer que chaque européen pourrait retirer un bénéfice tangible de ces résultats.

 

« Est-ce utopique ? Bien sûr, de même que l’Union Européenne elle-même était utopique il n’y a pas encore si longtemps, et autant que l’était le système de sécurité sociale avant que Bismarck n’assemble les premières pierres de sa fondation. Mais le système de pension de Bismarck n’est pas né de ses bons sentiments. Il l’a créé parce que les gens ont commencé à se mobiliser en faveur de réformes radicales dans tout le Reich qu’il tentait d’unifier. Qu’est ce que nous voulons? », conclut Van Parijs.

 


http://www.express.be/business/fr/economy/200-euros-par-mois-pour-chaque-resident-de-lue-un-eurodividende-finance-par-la-tva.htm

Commenter cet article

Athos 06/02/2014 10:35


Dernier sondage en majorité pour français il leurs faudrait 1490 € minimun mensuel pour vivre .

Antoine 05/02/2014 21:07


Coup de Colère du Père Ange sur la destruction actuelle des enfants à l'école :


http://www.youtube.com/watch?v=VGygGgq_4r0

Athos 05/02/2014 12:15


A José rom2


Touché,coulé   :)

José rom2 05/02/2014 11:07


Les profiteurs, et les assisté sont tes amis en costumes cravates, et la richesse, n est pas non plus celle que tu crois, le borgne.


Je t emmerde, le borgne.

Athos 05/02/2014 10:32


a josé rom2


Mieux vaut être borgne que trépané! et il n'y a pas pire aveugle que celui qui ne vaut pas voir et comme tu le sais , au pays des aveugles , le borgne est roi.


Ta solution, c'est celle d'un branleur patenté , c'est à dire , prendre tes euros, les changer en roupies et dégager en inde ( tu pourrais partir maintenant étudier le terrain)


Bref, si tu penses que tu vaux 200€ et basta, c'est que c'est surement ta juste valuer.Maintenant, ta mentalité de pourri et de profiteur est au grand jour, prendre le fric sans contre partie et
te barrer, du nombrilisme à l'état pur.


Le borgne a vu clair dans ton jeu !!!


Sac de riz

José rom2 05/02/2014 08:19


http://i58.servimg.com/u/f58/16/09/29/79/cam00110.jpg

josé rom2 05/02/2014 07:56


ça couterait 1800 Milliard a l UE et 160 a l hexagone, la collecte de TVA a perdu 30 %, c est a dire qu elle rapportait 172 Milliards en 2011, mais 140 en 2012!


Je ne sais pas ce que veut dire exactement "une taxation de 20% de l assiette de la TVA harmonisée dans toute l UE", (de la novlangue surement...) mais vu ce que ça va couter, il faudrait compter
sur une TVA d au moins 40% en France.


Le seul point interessant, c est que 200 euros, c est a peu pres 13000 roupies. Vous me suivez?


ThonyL, arrete avec ton delire sur les gaucho, on va finir pas croire que t es borgne comme Athos et tout ces cons de troll sionistes, mais jette ton oeil la dessus, ça pourra peut être t aider a
réfléchir sur la nécéssité de voter "pour quoi" et non pas "pour qui" la prochaine fois, merci.


http://simplyleft.wordpress.com/2012-comparez-les-programmes/


 


 

Fred 04/02/2014 22:33


Athos: on ne propose pas de vivre avec 200 euros par mois, mais c'est un plus. Comme en général le budget nourriture moyen est entre 100 et 150 euros par mois, 200 est plus qu'assez et ça fait la
bouffe gratuite ! C'est pas si mal non ?

Athos 04/02/2014 15:30


A


A shoah


En fait de désinformation, sac de riz, dis moi sur mon post plus bas , où tu as vu marqué 200 balles par an?


J'ai bien compris par mois, mais avec ça, dans une année comment tu vis?


"Faites gaffe , vous désinformez sans le savoir ou sans le vouloir"

le mensonge de la shoah 04/02/2014 14:03

Athos aime bien désinformer, c'est la nature des sionistes. Ce n'est pas 200 euros par an ...

Athos 04/02/2014 13:21


Enculator et son cortège de mouches est de retour!!

Enculator ! 04/02/2014 11:24


Athos va mettre ta ceinture explosive et fais toi pt, ca fera un fdp de moins. affectueusement.

Athos 04/02/2014 11:06


200 balles , il est taré , qu'il les reçoive d'abord ce fumier et qu'il tente de vivre avec pendant un an, et on en reparlera après.


Ils sont décidèment tous déconnectés de la réalité!!!

rom1 04/02/2014 11:02


Ah non!! faut que se soit comme en suisse!!!!! c'est 2000!!! neuros qu'ils voulaient donner a tout le monde!!!!! la ça va!!     lol

thonyL 04/02/2014 10:44


ce qu'ils veulent c'est revenir au système d'après guerre, quand la vie était pas très chère et qu'il n'y avait pas les impôts qu'il y a aujourd'hui, le "hic" c'est que les gauchos sont au
pouvoir et que Merluch va japper comme un doberman si tu lui montres ça

Stanislas Bauer 04/02/2014 10:33


Si c'est possible, que ne diminuons nous les impôts et charges patronales des travailleurs pour augmenter la compétitivité, donc l'emploi ?

ThonyL 04/02/2014 10:29


y a juste un problème avec son modèle, il se base sur une concurrence accrue dans tous les secteurs, plus aucun service public et des denrées de première  nécessité hard discount, en clair
un modèle impossible à introduire en France

Archives

Articles récents