Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Un enfant sur six victime d'exclusion sociale en France

Publié par wikistrike.com sur 19 Novembre 2013, 10:00am

Catégories : #Social - Société

Un enfant sur six victime d'exclusion sociale en France, selon l'Unicef

 

 

article_6cb1dfa195bf522830e4c21ec7e08918a4208057.jpgUn enfant sur six (17%) se trouve dans une situation "jugée préoccupante" d'exclusion sociale et 7% d'entre eux souffrent d'une "exclusion extrême", selon les conclusions d'une toute première étude nationale de l'Unicef France publiée mardi.

La consultation "Droits de l'enfant" a été menée de février à juillet avec le concours de l'institut TNS-Sofres auprès de 22.500 enfants âgés de 6 à 18 ans et originaires de plus de 70 villes. Les enfants ont répondu à 130 questions ayant trait à leurs droits, à la vie quotidienne, à l'éducation, aux loisirs et à la santé.

10% des enfants interrogés ont répondu non à la question "on respecte mes droits dans mon quartier, ma ville", 55% oui à la proposition "je peux être harcelé ou ennuyé par d'autres enfants ou jeunes" dans le milieu scolaire. 5% affirment ne pas manger trois repas par jour.

Les réponses ont permis d'établir que l'intégration des enfants est "très bien assurée" (50%), "assez bien assurée" (33%), précaire (10%) ou "très précaire" (7%), révèle la consultation de l'antenne française du Fonds des Nations unies pour l'enfance (Unicef).

L'analyse démontre que les différentes dimensions de l'intégration sociale des enfants (au sein de la famille, de la ville, de l'école...) sont "fortement corrélées entre elles" et que cette intégration est liée aux conditions d'existence (niveau de privation, qualité du cadre de vie, accès aux soins).

Pour Serge Paugam, sociologue coauteur de l'étude, les résultats "n'autorisent pas à conclure que les jeux sont faits dès l'enfance" en matière d'exclusion mais prouvent qu'"il existe un risque élevé de reproduction sociale".

"Il y a une spirale négative dans laquelle sont entraînés les enfants et les familles défavorisés", abonde Catherine Dolto, médecin coauteur, qui estime que "notre société riche, se voulant égalitaire et fraternelle, laisse de côté un grand nombre de nos concitoyens".

Cette étude "fournit un outil d'élaboration de politiques publiques" qui ne parviennent pas aujourd'hui "à combattre efficacement les conséquences de la pauvreté et à enrayer le cercle vicieux de l'exclusion", avance la présidente de l'Unicef France, Michèle Barzach.

La consultation devait être remise mardi à la ministre chargée de la Famille, Dominique Bertinotti, et à son homologue chargée de la Réussite éducative, George Pau-Langevin.

 

Source

Commenter cet article

Franck - MLFB 20/11/2013 12:28


Et pendant ce temps, nos SDF et nos vieux crevent la gueule ouverte car le social et les aides ne leur sont pas destinées, on prefere inviter toute la miser du monde a se gaver de ce qu'il reste
de nos richesses...

aboudabipompompidou 20/11/2013 02:06


pays riche ?


égalitaire ?


fraternel ?


 


où ça ?

ezttgg 19/11/2013 20:26


ezrezrart

Liberté 19/11/2013 17:46


Encore un coup des sionistes qui appauvrissent la France et ceux qui y vivent, L'UNICEF VOUS MENT C'EST UN OUTIL D'ISRAEL ET DES RABINS TALMUDIQUE POUR ERADIQUER LES GOYIM

Binze 19/11/2013 17:33


quand on fait des gosses pour toucher les allocs ou avoir des papiers, tu m'étonnes qu'ils soient en exclusion sociale avec des parents pareils.


Et alors on fait comment ? ils reçoivent pas encore assez d'argent de ceux qui travaillent et s'interdisent d'avoir des enfants pour raisons matérielles.


C'est bien beau de constater les conséquences, mais ils ont réfléchi aux causes de ce constat.


J'ai donné 10ans à l'unicef, plus jamais. C'est du business ils se regardent le nombril, nous culpabilisent sans arrêt et ne cherchent jamais les causes.


l'afrique a faim meurt de maladie jamais ils ne dénoncent la corruption du pouvoir la même que la notre les crimes des multinationales et de la finance mondialiste.


Donnez on va réparer leurs dégats pour qu'ils puissent continuer leurs crimes. çà sert aussi à çà ces ongs.

DuCon 19/11/2013 16:27


un Français sur six est victime d'exclusion social de la part du reste du monde... Le pire c'est qu'ils sont trop débile pour s'en rendre compte et ils se croient encore le nombril de la planète.


 


aller à 3 on y va de déclaration française débile, 1,2,3:


 


"DuCon tu porte bien ton nom"


 

poLoq 19/11/2013 12:00


Que diriez-vous si, sur une webradio, vous entendiez de la publicité qui ne tourne que sur le don de toutes sortes ?
Jours après jours, de semaines en semaines, j'écoute ces publicités qui tournent les unes après les autres.
Les publicités changent, mais c'est toujours pour donner... à UNICEF, à L'ARC, donner ses organes, donner son héritage après sa mort... etc.
Aussi la publicité pour l'usage de éthylotest, pub financiée par l'argent publique d'un misnistère !
-
Moi, je dis qu'il y a forcément dans le point commun financier, des gens, les mêmes, les élitistes corrompus derrière, à qui profite l'argent de tout ce système du don qui dépouille le peuple
jusqu'à l'os, la moelle, la mort, et même après.
Ca se passe ici, sur cette radio
http://www.radionomy.com/fr/radio/radio-accordeon/index
http://streaming201.radionomy.com/radio%2Daccordeon
-
Je suis compatible universel de plasma, groupe AB+, très rare, mais certainement pas donneur !
Je pourrais donner 25 fois par an ; mais ils m'ont bousillé la vie, ils n'auront certainement pas mon sang en plus.
La pourriture corrompue s'est installée dans tous les nveaux de la France, ils détruisent de nombreuses vies du peuple, à chaque instant. Ils n'auront rien de mon sang.
Le plasma sanguin est vendu des millers d'euro le litre sur le marché marché international, et il faudrait que je le donne pour une tartine alors que je vis en totale exclusion avec 300€ ?
Qu'ils aillent se faire voir ces mendiants manipulateurs qui culpabilisent les Français pour leur succer le sang, les organes, les héritages...

Archives

Articles récents