Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Un ex-informateur du NYPD : « La police me payait pour appâter des musulmans »

Publié par wikistrike.com sur 24 Octobre 2012, 13:10pm

Catégories : #Social - Société

 

 

Un ex-informateur du NYPD : « La police me payait pour appâter des musulmans »

 

wx101_1021_2012_145843_high.jpgNEW YORK, États-Unis - Shamiur Rahman, un ex-informateur autrefois au service de la police de la ville de New York (NYPD), avait reçu l'ordre d'«appâter» des musulmans afin qu'ils fassent des révélations incendiaires. Le jeune homme de 19 ans menait une double vie, prenait des photos à l'intérieur des mosquées etrécoltait les noms de personnes innocentes qui se rendaient à des groupes d'étude sur l'islam, a-t-il confié à l'Associated Press. 

M. Rahman est un Américain d'origine bangladaise. Il dénonce maintenant le travail d'informateur et soutient que le NYPD lui a demandé d'adhérer à la stratégie du «créer et capturer», qui consiste à inventer une conversation à propos du jihad ou du terrorisme pour ensuite retenir la réponse de ses interlocuteurs et la transmettre à la police de New York. Son travail pouvait lui rapporter jusqu'à 1000 $ par mois, en plus de la cote d'estime de la police à la suite d'une série d'arrestations mineures en lien avec la marijuana. 

Le jeune homme dit se rappeler que la police lui ai indiqué de faire semblant qu'il était «un des leurs» et qu'en fin de compte, l'opération n'était qu'une sorte de «théâtre de rue». 

M. Rahman croit maintenant que son travail d'informateur contre les musulmans de New York causait «un préjudice à la Constitution». Après qu'il eut confié à des amis certains détails de son emploi pour le NYPD, et après avoir dit à la police que l'Associated Press avait communiqué avec lui, les messages texte de son «contact» au NYPD, «Steve», ont cessé. Le numéro de téléphone de ce dernier a également été déconnecté. 

Dans ses explications, M. Rahman illustre la manière dont la police de New York assignait des informateurs à divers quartiers musulmans, sans toutefois leur donner de cibles précises ou d'instructions sur des prétendus criminels. 

La plupart des informations rapportées par le jeune Rahman ont été démenties par le NYPD. 

Pour corroborer ses propos, l'agence Associated Press a épluché des rapports d'arrestations et des semaines d'échanges de messages texte entre M. Rahman et celui qu'il surnommait Steve. L'agence a également étudié les photos qu'il a envoyées à la police, et des amis lui ont par ailleurs confirmé que M. Rahman se trouvait bel et bien à des événements auxquels il avait soutenu avoir assisté. 

Des ex-employés du NYPD ont également confirmé l'utilisation des tactiques décrites par le jeune homme, précisant toutefois qu'il ne le connaissent pas personnellement.

 

Source: AP/Metro

Commenter cet article

Archives

Articles récents