Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Un Français sur deux cauchemarde à cause du travail

Publié par wikistrike.com sur 20 Octobre 2013, 16:33pm

Catégories : #Santé - psychologie

Un Français sur deux cauchemarde à cause du travail

 

 

 

90757756_p.jpgVotre boss vous menace avec une agrafeuse ? Réveillez-vous ! Comme 53 % des salariés vous faites des cauchemars à cause de votre travail. Pour éviter de ruminer la nuit, les entreprises peuvent améliorer votre bien-être au travail.

Vous rêvez que vous dépassez la deadline dans un dossier, que vous vous noyez au travail ou que vos collègues vous humilient sur Facebook ? Rassurez-vous, vous n'êtes pas les seuls puisque ces trois cauchemars sont les plus fréquents des travailleurs américains, d'après le site Careerbuilder.

 

 

 Et la France n'est pas en reste. Selon le dernier baromètre Monster, 87% des salariés Français souffriraient d'insomnies à cause de leur travail, et plus de la moitié (53%) au point de faire des cauchemars.

Pour le porte-parole de Monster, Karl Rigal, ces chiffres n'ont rien d'étonnant. « Le travail a pris une place très importante dans nos vies, confie-t-il. A cause de la connexion permanente avec leurs managers, les salariés entretiennent une relation de plus en plus anxiogène avec leur travail »

52 % des salariés ont peur d'aller travailler le lundi matin

En 2008 Monster (2) s'était déjà intéressé au sommeil des salariés, et en particulier à « la phobie du lundi ». A l'époque, 52 % d'entre eux déclaraient souffrir d'insomnies le dimanche. « Le fait de couper un week-end entraîne forcément du stress lorsqu'il faut retourner à son travail », analyse Karl Rigal. Supprimer le repos dominical permettrait peut être aux salariés de retrouver le sommeil ? De quoi relancer le débat sur le travail le dimanche.

Pour comprendre d'où vient ce stress, l'Institut de Médecine Environnementale (3) s'est penché sur l'origine de ces insomnies et a réalisé une étude sur plus 3.000 actifs français. D'après les résultats publiés en 2012, pour les troubles du sommeil, le manager n'est pas l'unique source de stress. « Au contraire, s'il fait preuve d'écoute, il peut aider à trouver des solutions en influant sur le bien-être au travail, confie Céline Butin, chargée de projets santé au sein de l'IME. L'hyper-investissement émotionnel et la démotivation face au manque de résultats sont les causes d'insomnies majeures chez les salariés ». Trop impliqués dans leur boulot, certains salariés cogitent et gardent l'esprit au travail toute la nuit. Moins concernés que leurs collègues par leurs missions dans l'entreprise, d'autres culpabilisent tant qu'ils n'en trouvent plus le sommeil.

Crédits photo : Shutterstock

Un quart des salariés de Pespico France travaillent à domicile.

Le télétravail permet de lutter contre le stress

Prendre en compte le bien-être en entreprise, oui, mais comment ? Le télétravail apparaît comme une bonne alternative contre le stress. « Il permet aux salariés qui prennent les transports de travailler plus sereinement » explique Karl Rigal, porte-parole de Monster. Chez Pepsico France, sur les 567 salariés, plus d'un quart ont opté pour cette solution. Mais pour chouchouter ses salariés, le groupe va plus loin.

Depuis quelques années, Pespico France propose un espace de repos, des services privilégiés ou encore des horaires aménagés « Nos collaborateurs ont la possibilité d'arriver plus tard ou de partir plus tôt s'ils le souhaitent, explique Stéphane Saba, DRH de la filiale françaiseGrâce au programme Be Wizz, ils peuvent faire du sport durant leur pause déjeuner et ont accès à des services de conciergerie ou de manucure... » Pour l'entreprise, arrivée seconde du classement Great Place To Work en 2013, investir dans le bien-être au travail est un véritable enjeu économique. « Plus qu'un coût, c'est un investissement sur le long terme, confie Stéphane Saba. Plus les salariés se sentent bien au travail, plus ils sont productifs et plus cela génère de la croissance. »

Mais pour Karl Rigal, l'entreprise ne doit pas être la seule à faire des efforts : le salarié doit également se prendre en main. « Il faut ouvrir son agenda et s'accorder du temps pour évacuer le trop plein, explique-t-il avant de conclure. Même s'il ne s'agit que de 30 min de sport par jour, cela suffit pour souffler et laisser ses soucis au bureau ».

Votre manager hante vos nuits... Décrypter son profil psychologique

Des managers plus stressants que d'autres, ça existe. Patrick Collignon, dans son livre Le Management Toxique (à paraître fin octobre), liste cinq types de managers particulièrement nocifs pour le sommeil du salarié :

Le management « antipathie » : le collaborateur est confronté à un manager qui n'a pas les mêmes valeurs que lui. « La plupart du temps, le collaborateur pense être confronté à quelqu'un qui ne l'apprécie pas, il pense que c'est personnel, mais c'est rarement le cas », explique Patrick Collignon.

Le management « 4x4 » : le manager ne s'arrête jamais, fait preuve d'une grande exigence et intolérance. « Le problème avec ce type d'individu, c'est que le collaborateur aura le sentiment d'avoir été extrêmement mis en avant puis d'un coup sera mis à l'écart, explique l'auteur. Il faut qu'il se rende compte que le manager fonctionne ainsi avec tout le monde ».

Le management « hyper » : le manager est dans « le trop ». Hyper ambitieux, réfléchi, cool. « Le tout, est de savoir déceler dans quelle catégorie son manager se classe pour pouvoir travailler correctement », confie Patrick Collignon.

Le « mission impossible » : le collaborateur est confronté à des demandes de son manager sur lesquelles il n'a aucune responsabilité.

Le management « despote » : le manager à qui il est difficile de dire non.« C'est un système managérial basé sur la peur, explique Patrick Collignon.Le manager reculera devant rien pour garder son pouvoir. Difficile pour le salarié de ne pas y penser sorti de son travail. C'est le management qui trouble le plus les salariés dans leur vie personnelle ».

 

(1) Les données du baromètre Monster (2013) ont été recueillies auprès de 3786 personnes en provenance de plusieurs pays. 780 français ont répondu à l'enquête.
(2) Les données du baromètre Monster (2008) ont été recueillies auprès de 24 224 salariés européens et américains, dont 1 578 français.
(3) Les données de l'enquête IME (ESTIME, publiée en 2012) ont été recueillies auprès de 7025 répondants provenant de 5 pays et régions francophones, dont 3024 français.

www-fusion.business.lesechos.fr

Commenter cet article

Arlette 21/10/2013 22:11


Un Français sur deux (en âge de travailler) travaille....


Commentaire n°1 posté par nash aujourd'hui à 17h22


Je l'ai déjà vue, mais sans plus, cette femme. Elle m'a dit qu'elle est de nationalité TURQUE, pas Français ! Qu'elle travaille deux heures par jour, que ça ne suffit pas, qu'elle cherche du
travail - davantage d'heures. Qu'elle a 4 enfants.  Un mari, lequel ne travaille pas. Qu'est-ce-qu'il a comme métier ? Qu'est-ce-qu'il
sait faire ? RIEN ! qu'elle me répond
! J'ai été ahurie ! Des cas pareils, il y en a des milliers. En BELGIQUE, j'avais LU qu'ils ne
peuvent plus payer les retraites des Séniors pour 2014... Que dit le Site BELGE :  http://www.7sur7.be

nash 21/10/2013 17:22


un français sur deux (en age de travailler) travail....

Arlette 21/10/2013 01:23


Militaires autorisés à tirer sur les citoyens Américains
pendant les troubles civils (vidéo en Anglais)  :  20 Oct 2013  


 http://youtu.be/dpFJ0g94lzk 


 


 

Arlette 21/10/2013 00:20


L’augmentation de la dette Américaine atteint des sommets :
328 milliards en une seule journée. 20 Octobre 2013 – Blog
de Benji/Var – Les moutons
enragés.fr – Argent et Politique –
12 commentaires.



Catastrophique ! 328’000 millions de dollars de dette en plus en 24 heures seulement, soit 328 milliards ! Et même un QE de très grande ampleur aura du mal à enrayer le processus, les USA se
dirigent vers un chaos financier sans précédent, entraînant le reste de la planète dans son sillage ! Une info que j’aurais eu beaucoup de mal à croire si
elle ne venait pas d’une source aussi officielle que Russia today.  Suivant l’article, la dette américaine a dépassé les 17’075 milliards de dollars, mais selon les modalités convenues cette semaine, le Congrès a fixé la date
limite et sans limite de montant, ce qui implique que la dette va monter, encore et encore, jusqu’à un krach final qui risque d’être destructeur pour l’ensemble de
la planète. Autre information donnée par l’article de Russia today, avec les dépenses de ces 5 derniers mois du gouvernement, la dette aurait augmenté de milliards ! Dingue ! L’info est
confirmée par un article du Washington
times. 

xirus 20/10/2013 19:55


decouper son manager a la hache = moins de cauchemards=le remplacant prendra des gants avant de l'ouvrir lol

lediazec 20/10/2013 19:04


Mais depuis que je suis né, je cauchemarde, merde ! Ce n'est pas de dire qu'on est vieux, exploités, pourris par la vie que ça va changer le fait que nous sommes en état de décomposition extrême


Quand est-ce qu'on va dans la rue pour tout casser ?!

Ayer Esher Ayer 20/10/2013 18:50


Ca m'arrivait tout le temps.

Archives

Articles récents