Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Un homme arrêté en Espagne avec plus de 800.000 fichiers pédophiles

Publié par wikistrike.com sur 4 Décembre 2013, 18:14pm

Catégories : #Social - Société

Un homme arrêté en Espagne avec plus de 800.000 fichiers pédophiles

 

 

 

media_xll_6306145.jpgLa Garde civile espagnole a annoncé mercredi l'arrestation d'un homme qui possédait plus de 800.000 fichiers pédophiles, où des mineurs "étaient victimes de violence physique et sexuelle", ainsi qu'un manuel d'instructions pour "chercher des enfants et des techniques pour abuser d'eux". 

L'homme possédait "une collection de 846.400 fichiers, images et vidéos, où apparaissaient des mineurs, pour beaucoup d'entre eux de moins de 13 ans, victimes de violence physique et sexuelle, et même impliqués dans des relations ayant trait à la zoophilie et au sadomasochisme", explique la Garde civile dans un communiqué. 

Cette saisie, opérée dans les deux domiciles du suspect, à Madrid et à Valladolid, au nord de la capitale, "serait l'une des plus importantes aux mains d'une seule personne dont nous ayons connaissance en Espagne et dans les pays voisins", a expliqué à l'AFP un porte-parole de la Garde civile. 

Le détenu "possédait aussi un manuel de 170 pages écrit en anglais, avec des conseils pour chercher des mineurs et des techniques pour abuser d'eux sans être détecté", précise le communiqué. L'homme est inculpé des délits de "possession et distribution de pornographie infantile sur internet". Chez lui, la police a découvert "plusieurs dispositifs informatiques avec des contenus pédophiles, plusieurs disques durs, un ordinateur portable et une collection rangée et ordonnée de 68 DVD", ajoute le communiqué. 

L'opération de police, baptisée Tengo, a été déclenchée lorsque le département américain de la Sécurité intérieure a alerté la Garde civile sur le fait qu'un Espagnol "échangeait par l'intermédiaire de comptes de courriers électroniques des photos et vidéos" de mineurs où l'on "constatait des abus, mauvais traitements et viols".

 

Source

Commenter cet article

Lumière 05/12/2013 12:49


Jannett Seemann ( aujourd'hui disparu comme son compagnon Stan Maillaud ) a écrit cette lettre à Angela Merkel et diffusé deux vidéos sur internet en 2008 :


http://www.lesamisdestanmaillaud.org/pages/qui-est-janett-seemann/


......


Mais pourquoi le peuple n’est-il pas prévenu?


De plus, pour des raisons obscures, beaucoup de nos autorités font barrière dans toute l’Europe afin de bloquer l’accès à ces informations au peuple, sur la réalité de ce qu’il se passe ici.


Beaucoup de nos autorités utilisent leur position pour empêcher les médias de répandre ces informations. Et, pire encore, elles leur communiquent de fausses données pour que
notre attention soit dirigée vers les réseaux sur Internet. Quelques-unes de nos autorités ont été manipulées sans le savoir dans cette direction.


Mais ce n’est pas Internet qui kidnappe, vend, torture, abuse et tue les enfants! Ce n’est pas Internet qui fait les photos de toutes ces actions horribles et qui tourne des films! Ces
films, dits “snuff-movies”, sont vendus sous le manteau à des prix astronomiques. Ils sont destinés à des projections privées dans des cercles privés et concernent des personnes qui ont la
possibilité de payer de telles sommes.


Pour quelles catégories de personnes, pour quelle catégorie sociale ces performances terribles sont-elles certaines ? Pourrait-il s’agir de personnalités puissantes, respectées et influentes de
notre société ? Chaque enfant abusé, torturé et tué de cette manière rapporte une fortune aux réseaux. Quelle relation pouvons-nous établir entre cette fortune et le comportement de nos
représentants ?


Les réseaux possèdent en outre le pouvoir et le contrôle sur l’information, afin que nous ne posions pas de questions et que nous ne connaissions pas la vérité. Pourquoi existe-t-il un unique et
puissant courant de pensée qui consiste à tout nous masquer de cette terrible réalité ? Un courant de pensée qui nous interdit d’en voir trop et qui écrit encore et toujours sur les réseaux
internet pédophiles? Il s’agit quand même d’abus les plus cruels, de tortures les plus terribles et de meurtres ! L’Internet est virtuel et se trouve seulement à la fin de la chaîne
des véritables souffrances de ces enfants.


Nous avons d’une part, au cœur de nos institutions juridiques et politiques, des personnes qui ont intérêt à diffuser des informations incorrectes, qui ne sont que de la propagande. Par
conséquent, ils couvrent des membres, des complices et/ou des clients de ces réseaux. D’autre part, nous avons des personnes dans nos institutions juridiques et politiques dont la bonne foi a été
utilisée, de même que celle du peuple allemand en entier.


C’est si simple, car comment le peuple allemand pourrait-il croire en une telle horreur, en cet holocauste ? (….) Nous sommes régulièrement les victimes d’une propagande terrible ! Cette
propagande vient de nos autorités. L’Allemagne se fait, par cette propagande, les complices d’un crime contre l’humanité.


Concernant la terreur des enfants.


Ce réseau agit dans l’obscurité. Il est très organisé et semble bénéficier de la bienveillance de l’État, qui permet ainsi  la continuation et l’aggravation de ces crimes. Kidnapping, abus,
tortures et meurtres en masse –  il s’agit de Crime contre l’Humanité. C’est le travail du crime organisé.


L’activiste belge pour les droits de l’homme, Marcel Vervloesem a conduit de nombreuses investigations. Au cours de l’une d’entre elles, il a retrouvé la trace de Manuel Schadwald, le jeune
Allemand kidnappé. Ses recherches l’ont finalement conduit à découvrir l’incroyable en 1998. Cet homme a livré la preuve de l’existence d’un réseau international au monde entier. Un réseau par
lequel les enfants sont enlevés, prostitués, abusés, torturés et assassinés.


Marcel Vervloesem a apporté la preuve formelle de l’inimaginable par 21 CD-ROM qu’il a saisis au cours de son enquête à Zandvoort (Hollande). Ces CD ROM centralisent environ 100.000 documents. Il
s’y trouve principalement des photos, mais aussi des films, avec des enfants et même des bébés mis en scène. Il s’agit de la mise en scène de poses suggestives pour les pédophiles, de sévices, de
viols, de tortures et de meurtres, et d’innombrables autres actes de barbarie.


Le jeune Allemand, Manuel Schadwald, est également sur un CD-ROM, entouré de plus de 83.000 enfants différents. Ces enfants sont identifiables, ainsi que les criminels. Les autorités allemandes
ont été informées au plus haut niveau en 1998 par des preuves sous la forme de CD ROMS. (….)


L’Allemagne n’a rien fait pour identifier ces enfants.


L’Allemagne n’a rien fait pour identifier les criminels.


L’Allemagne n’a rien fait pour neutraliser le réseau.


L’Allemagne n’a rien fait pour arrêter ce crime contre l’humanité ou le condamner.


Tous les autres Etats européens ont également été avertis de la même manière et confrontés à l’évidence.


Eux non plus, n’ont pas réagi correctement.


La Belgique est même allée jusqu’à poursuivre Marcel Vervloesem en justice : il a été inculpé sous le motif d’avoir apporté tout ce matériel à la justice! Inculpé pour avoir créé une affiche
avec quelques photos du CD-ROM et pour l’avoir distribuée afin d’alerter l’opinion publique!


 


La Cour de cassation belge décidera le 24.06.2008 d’une peine de une à quatre années de prison avec libération conditionnelle ou non. Le Conseil de l’Union européenne et le Parlement
européen ont également été pris dans ce dossier à compléter. Il a été décidé d’organiser des réunions au niveau européen pour discuter de la question. Assez bizarrement, on n’évoquait pas les
vraies questions. On a parlé seulement  de la pédophilie et de la lutte contre les réseaux Internet. Aucune parole, aucun document ou texte juridique ne fait référence à la torture et à
l’infanticide.


Et ce depuis les dix dernières années! (….)


Dix années pendant lesquelles ce comportement irresponsable de la persistance et l’exacerbation de ces horribles crimes contre nos enfants a été admis. Dix années au cours desquelles l’Allemagne
a été complice d’un crime contre l’humanité. L’Allemagne ne peut entrer dans la honte d’une éventuelle discussion de savoir s’il n’est pas un crime contre l’humanité ou, car elle combine les
principaux éléments ici:


        1) la catégorie de crime: le viol, la torture et l’assassinat d’enfants et de bébés,


        2) l’ampleur: un crime de masse,


        3) le caractère organisé,


       4) la complicité de l’État dans “l’Affaire des CD-ROM de Zandvoort” : 21 CD-ROM contenant environ 100.000 documents se trouvaient dans un endroit sûr, au milieu d’une
masse d’autres CD-ROM. Ils ont disparu en raison d’un “échec de la force de police de Hollande”.


Plus de 2.100 enfants par an disparaissent en ce moment en Allemagne, apparemment sans laisser de traces. Si  2.100 enfants disparaissent dans ce pays, combien y en a-t-il en Europe chaque
année? Quel est nombre d’enfants disparus? (…)


Il y a eu le projet de loi en 1998, année où nous l’avons officiellement revendiqué, il n’y a pas eu de réaction? (nde: je n’ai pas compris la phrase précédente, traduite automatiquement de
l’allemand. Le sens est donc incertain).


 Même si un seul de nos enfants apparait sur les CD ROM de Zandvoort, au-milieu de plus de 83.000 enfants différents, il s’agit d’un crime de masse. Car ce n’est que la partie visible de
l’iceberg. Un iceberg dans un océan d’icebergs qui émergent depuis une décennie. .......

Hercobulus 04/12/2013 21:08


Dans un domaine voisin, il y a un couple d'homos australiens qui a réussi a


obtenir la paternité d'un bébé mâle et en faire un jouet sexuel toute sa vie durant...


WS devrait nous fournir un article au sujet de ce malheureux.

Archives

Articles récents