Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Un homme poignarde un militaire à la gorge à La Défense

Publié par wikistrike.com sur 25 Mai 2013, 19:42pm

Catégories : #Social - Société

Un homme poignarde un militaire à la gorge à La Défense

 

 

article_Ladefense.jpgFAITS-DIVERS - Ses jours ne seraient pas en danger...

Alors qu'il effectuait samedi une mission vigipirate dans le quartier d'affaire de La Défense (Hauts-de-Seine), un militaire a été poignardé à la gorge par un homme qui a réussi à prendre la fuite, révèle leparisien.fr. Le militaire, en tenue, qui se trouvait en patrouille Vigipirate, a reçu un coup de cutter au cou. Son «pronostic vital n'est pas engagé», a affirmé une source policière, sans donner de précisions sur l'agresseur ou ses motivations. Le militaire blessé a été soigné par les pompiers avant d'être évacué.

 

«Des blessures assez sérieuses»

«Il a des blessures assez sérieuses, mais ses jours ne sont pas en danger», a expliqué le préfet des Hauts-de-Seine, Pierre-André Peyvel, qui s'est rendu sur place en fin de journée. Et alors que leparisen.fr affirme que le militaire s'est fait attaquer par un homme âgé de 30 ans, barbu et décrit par la police comme étant de type nord-africain, vétu d'une djellaba et d'un blouson, le préfet a affirmé de son côté que l'agresseur n'a pu être identifié car il a attaqué le militaire qui se trouvait à l'arrière de la patrouille vigipirate composée de trois hommes. «Il a ensuite rapidement pris la fuite dans le centre commercial», a-t-il ajouté.

Selon une porte-parole de la RATP, l'agression s'est produite vers 17h50 dans la «salle d'échange» de la Défense, lieu de transit entre les accès aux transports en commun et les commerces, nombreux dans ce quartier d'affaires.

La police à la recherche d'un homme âgé d'une trentaine d'année

Mercredi, un soldat britannique a été tué à l'arme blanche à Londres par deux hommes qui ont affirmé aux témoins agir «au nom d'Allah». Le gouvernement britannique a estimé que c'était un acte «manifestement de nature terroriste».François Hollande, interrogé à Addis Abeba sur l'agression au cutter dont a été victime un militaire près de Paris, a déclaré qu'«à ce stade» aucun lien n'était établi avec le meurtre d'un soldat britannique par deux islamistes radicaux à Londres, mais «nous devons regarder toutes les hypothèses».

 

Source

Archives

Articles récents