Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Un homme tronçonne l'une des défenses d'un éléphant du Muséum de Paris

Publié par wikistrike.com sur 2 Avril 2013, 09:29am

Catégories : #Ecologie - conso - biodiversité - énergie

 

 

Un homme tronçonne l'une des défenses d'un éléphant du Muséum de Paris

 

 

 

 

 

elephante-offerte-au-roi-louis-xiv-en-1668-a-vu-l-une-de-se.jpg

 

Samedi, dans la nuit, un homme s'est introduit dans le Muséum national d'Histoire naturelle de Paris pour tenter de dérober les défenses d'un squelette d'éléphant. Surpris par l'alarme, il a tenté de s'échapper mais a rapidement été interpellé.

C'est à 3H du matin dans la nuit de vendredi à samedi que tout s'est déroulé. Un individu a réussi à s'introduire par l'une des fenêtres dans les Galeries d’Anatomie Comparée et de Paléontologie du Muséum national d’Histoire naturelle (MNHN) de Paris. Une galerie qui abrite des milliers de squelette dont celui d'une éléphante offerte à Louis XIV par le roi du Portugal en 1668. Après son ascension réussie, l'individu s'est ainsi dirigé vers cette pièce rare, le squelette le plus complet et le plus ancien de la galerie, pour en dérober les défenses.

Armé d'une tronçonneuse, il a réussi à sectionner l'une des incisives de l'animal avant que l'alarme ne se déclenche. Surpris, il s'est alors emparé de son butin pour repartir par là où il était venu, laissant sa tronçonneuse en marche sur place. Mais il n'est pas allé bien loin : rapidement alertés, le service de sécurité du Muséum et la Brigade Anti-Criminalité ont pu interpeler le fuyard à quelques dizaines de mètres de la galerie située à côté de la rue Geoffroy Saint-Hilaire dans le Ve arrondissement.

Il faut dire aussi que l'individu s'est blessé au pied en voulant s'échapper. Il a d'ailleurs dû subir une intervention après son arrestation et une courte garde-à-vue. Pour l'heure, on ignore l'identité et le mobile du jeune homme. "Il faudra attendre les suites de l'intervention chirurgicale, la garde à vue du monte-en-l'air ayant été suspendue", indique ainsi une source judiciaire.

L'éléphant peu endommagé

Néanmoins, le Muséum a d'ores et déjà précisé que l'éléphant, bien que d’une grande valeur historique et scientifique, avait peu souffert de l'incident. En effet, même si l'une des défenses a été sciée, "l’os n’a pas été endommagé, ce qui facilitera la restauration du spécimen. Par ailleurs, les défenses de ce spécimen n’étaient pas celles d’origine",a expliqué le MNHN dans un communiqué.

Dans l'attente, l’éléphant de Louis XIV est toujours présent dans la galerie, restée ouverte au public. "Un diagnostic plus précis de son état sera réalisé et d’ici-là, il demeurera recouvert", a ajouté le Muséum. D’origine congolaise, la femelle éléphant propriétaire du squelette est décédée au cours de l’hiver 1681, au terme de treize ans de captivité dans la Ménagerie de Versailles. Le spécimen est considéré comme le type de l’espèce Loxodonta africana et a, après sa mort, notamment inspiré de nombreux artistes comme Gustave Moreau.

Source: Maxisciences

Commenter cet article

Ouvrier 02/04/2013 17:04


Wikistrike encore à la traine...

zara 02/04/2013 16:07


hahaha !!! vigipirate rouge il parait !!!


Le mec il rentre dans un musée avec une tronçonneuse, il a pris le métro avec  ???


on nous prends pour des buses je vous dis.

JFB 02/04/2013 13:12


Il s'attaque à l'éléphant de Louis XIV à la tronçonneuse


http://youtu.be/mWSzBOhN5qk

Archives

Articles récents