Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Un instituteur faisait goûter son sperme à ses élèves

Publié par wikistrike.com sur 10 Février 2012, 00:21am

Catégories : #Social - Société

Un instituteur faisait goûter son sperme à ses élèves

 

media_xl_4603180.jpgMark Berndt, un instituteur de 63 ans, est soupçonné d'avoir abusé de nombreux élèves en les initiant à un jeu dans lequel il leur faisait goûter son sperme.

 

Une école primaire de Miramonte (Sud de Los Angeles) est au coeur d'un scandale de pédophilie depuis que l'un des ses professeurs de longue date a été retrouvé en possession de photos d'élèves, dénudés, baillonnés, couverts de cafards et de sperme. Congédié dans la foulée de l'éclatement de l'affaire en janvier dernier, Mark Berndt a dû répondre en début de mois devant un tribunal de Los Angeles de 23 chefs d'accusations. A ce jour, les autorités ne  peuvent pas réellement évaluer le nombre de victimes du professeur qui a été arrêté lundi après une année d'enquête.

 

Biscuit beurré

En dépit des lourds soupçons qui pesaient sur lui, Berndt a continué à percevoir une pension à hauteur de 3800 dollars (2882 euros). Si cinq nouvelles victimes se sont manifestées en ce début de semaine, les enquêteurs situent les faits entre 2005 et 2010. Selon certains témoignages, l'instituteur conviait certains de ses élèves à participer au jeu du "goût", durant lequel ceux-ci, les yeux bandés et les membres parfois bâillonnés d'un ruban adhésif, étaient invités à "goûter" une substance qui, d'après des tests ADN, se révélera être son sperme. À la suite de cette dégustation, Berndt leur posait une série de question sur la nature du goût, "salé ou sucré". Le père d'une des victimes a déclaré au Times que son fils avait été photographié en train de manger un biscuit beurré au sperme.

 

D'après les premiers éléments de l'enquête, Berndt abusait de la faiblesse de filles et de garçons âgés entre 7 et 10 ans. Pour le moment, leur nombre est indéterminé, même si au lendemain de son arrestation, de nouvelles victimes se sont faits connaître. (LS/Los Angeles)

© ap
© ap
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Articles récents