Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Un magasin australien fait payer 4 euros les clients qui entrent «juste pour voir»

Publié par wikistrike.com sur 26 Mars 2013, 08:29am

Catégories : #Social - Société

 

Un magasin australien fait payer 4 euros les clients qui entrent «juste pour voir»


 

4136034232_3836bb0fc4_z.jpgUne épicerie de produits sans gluten située dans la ville australienne de Brisbane, Celiac Supplies, a adopté depuis le 1er février une politique très surprenante. Comme l'écrit le site Consumerist, la direction a collé une affiche sur sa devanture pour annoncer à sa clientèle que les personnes qui entreront dans le magasin «juste pour voir» devront payer des frais de 5 dollars australiens (4 euros).

Du délire? Non, une réponse à un problème sérieux, selon la direction qui explique sur l'affichette, initialement repérée par un utilisateur du site Reddit:

«Beaucoup de gens utilisent le magasin comme une référence pour acheter par la suite les mêmes produits ailleurs. Ces gens ignorent que nos prix sont presque les mêmes que dans les autres magasins, et de plus nous avons des produits qui ne sont pas disponibles ailleurs.»

Le site Digital Trends explique que cette pratique dénommée «showrooming» (de l’anglais «showroom», espace d’exposition) est très populaire chez les consommateurs qui recherchent des produits chers comme de l’électronique, les essaient en magasin puis les achètent sur Internet.

Exemple typique: un client viendra s’assurer qu’un téléviseur a une image de qualité satisfaisante avant de l’acheter... sur Amazon. D’autant que le e-commerce leur facilite la tâche: Amazon a même donné aux utilisateurs de son appli mobile la possibilité de scanner le code barre d’un produit en magasin pour comparer les prix, poursuit le blog Bits du New York Times.

La chaîne de magasins «physiques» Best Buy, spécialisée dans l’électronique, semble avoir trouvé, pour le moment, la parade: aligner annuellement ses prix sur ceux du géant du e-commerce.

Quant au magasin australien, il adopte, selon Matt Brownell du site Daily Finance, la stratégie la moins judicieuse possible pour lutter contre le phénomène du showrooming.

«Il est certes frustrant de voir des gens utiliser son magasin uniquement comme un showroom et aller acheter la même chose en ligne, mais imposer des frais supplémentaires est loin d’être la solution idéale. L'objectif de tout commerçant devrait être d’impressionner ses clients avec des prix compétitifs et un excellent service, non de traiter ces derniers avec suspicion et hostilité dès qu’ils franchissent le seuil du magasin.»

Ce n’est pas la première fois qu’un magasin adopte cette méthode. En 2010, Consumerist rapportait qu’une boutique américaine de chaussures avait mis en place des frais de 20 dollars pour les clients qui essayaient des paires pour ensuite les acheter moins cher, en ligne.

Photo: Groceries / wstryder via Flickr CC Licence By
Source: Slate
Commenter cet article

jackpot 26/03/2013 12:53


Cela me donne une idée tiens.,, à partir d'aujourd'hui va falloir me payer 5 euros pour avoir la possibilité de discuter avec moi.


Et pour tout nouveau débat, 1 euros supplémentaire.


 

zara 26/03/2013 12:26


Il faudrait faire une action :


pendant 1 semaine ou plutôt 1 mois que plus personne n'achète de produit neuf en magasin ou internet et que tout le monde achète sur un marché (il y en a toutes les semaines).


Une tel action redonnerait le pouvoir au client, car celui ci aussi est devenu une sorte de marchandise que l'on manipule.


nous sommes la première génération ou nos enfants seront moins instruits, payés, riches, couverts, nourris, aimés, protégés.... que la génération précédente

toutoum 26/03/2013 10:14


Il y vraiment des gens qui ont oublié que le client est roi et qu'il faut lui dérouler le tapis rouge pour qu'il achète.


C'est les etudes de commerce, ça retourne le cerveau. Le client est une machine, il suffit de le programmer pour qu'il donne son argent. C'est agressif, mais ça fini par marcher si tout le monde
adopte la technique et qu'on a plus le choix.


Quite à nous programmer, ce serait bien qu'ils aient directement accès à nos comptes et qu'ils se servent et prennent tout d'un coup. Ca irai plus vite. Je n'ai toujours pas compris leur jeu.


C'est vrai quoi : Pourquoi ils fabriquent pas des robots-client. Des robots qui vivraient dans des maisons, qui devraient payer un loyer, qui achèterait leurs produits et qui feraient d'autres
petits robots. Ils ont l'argent pour faire ça : ils peuvent s'amuser tout seuls au moins ils emmerderaient personne. les robots-client achèteraient des chips pour nourrir les oiseaux et les
humains par exemple. C'est mignon un humain.


Ah, zut comment les robots-clients gagneraient l'argent pour leur energie et leur materialisme ? Ca ne tient pas. Ils travaillent déjà mais ils ne font que ça et ne sont pas payés.

toutoum 26/03/2013 09:41


Et pour les aveugles ?

Archives

Articles récents