Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Un mammouth découvert avec son sang dans la glace de Sibérie !

Publié par wikistrike.com sur 30 Mai 2013, 12:16pm

Catégories : #Ecologie - conso - biodiversité - énergie

Un mammouth laineux découvert avec son sang dans la glace de Sibérie !

 

 

 

ce-mammouth-laineux-une-femelle-vieille-de-plus-de-10-000-a.jpgDes scientifiques russes auraient découvert, dans une île de l'Arctique, la carcasse d’un mammouth gelé contenant encore du sang de l’animal. Selon les chercheurs, cela pourrait permettre de cloner cet animal préhistorique.

 

Au cours d’une expédition menée par la Société géographique russe et des spécialistes de l'Université fédérale du nord-est (Iakoutsk, Sibérie orientale) les scientifiques ont mis la main sur une carcasse de mammouth congelé contenant encore une partie du sang de l’animal. Il s’agirait d’un mammouth laineux femelle mort à l’âge de 60 ans il y a environ 10 à 15.000 ans.

La découverte remonte à août mais ce n’est que maintenant que les chercheurs ont pu examiner de près cette carcasse, retrouvée dans le permafrost de l'îlot Maly Liakhovski, dans l'Océan Arctique russe. "On découvre des mammouths pratiquement tous les ans désormais. Mais cette expédition a permis de trouver pour la première fois une femelle en très bon état de conservation", a déclaré à l’AFP Semen Grigoriev, le chef de l'expédition. Mais c’est le fait que le sang et du tissu musculaire de l’animal soient encore présents qui est une véritable nouveauté.

"Quand nous avons percé la glace sous son ventre, du sang a coulé, très foncé. C'est le cas le plus étonnant que j'aie vu dans ma vie", a déclaré le scientifique cité par l'AFP. Une observation qui a poussé M. Grigoriev à se poser la question cruciale : "Comment le sang a-t-il pu rester liquide ? Il n'a pas moins de 10.000 ans ! Et les tissus musculaires étaient rouges, de la couleur de la viande fraîche".

 

Un corps conservé par la glace

 

 Selon lui, cela s’explique par les conditions exceptionnelles dans lesquelles a été conservée durant des milliers d'années la femelle mammouth. "Elle est tombée dans un trou d'eau ou dans un marécage, probablement jusqu'à mi-hauteur. Le bas du corps a gelé dans l'eau", à une température bien inférieure à 0 degré, a-t-il dit. Quant à la partie supérieure de la carcasse, elle a été partiellement dévorée par des prédateurs à l'époque.

Maintenant extraite, la carcasse a été transférée dans une cavité dans le permafrost afin de la conserver dans l'attente d'une nouvelle expédition, internationale cet été. "Cette découverte nous donne des chances réelles de trouver des cellules vivantes qui peuvent permettre de réaliser le projet de clonage d'un mammouth", conclut le chercheur russe. La chose est d’autant plus envisageable que l'université de Iakoutsk a signé l'an dernier un accord avec Hwang Woo-Suk, un Sud-Coréen spécialiste du clonage.

Ainsi, le noyau de cellules de mammouth pourrait être transféré dans des ovules énucléés d'éléphant puis placés dans l'utérus d'une éléphante d'Asie pour peut-être, un jour, donner naissance à des mammouths...

 

UN AUTRE ARTCILE


Une carcasse de mammouth exceptionnellement bien préservée a été découverte en Arctique par des scientifiques russes. Ces restes contiendraient encore les tissus musculaires de l’animal… ainsi que son sang.

La scène se déroule il y a 15 000 ans. Une femelle mammouth sexagénaire erre dans les glaces de l’Arctique, du côté des îles Liakhov, un archipel des îles de Nouvelle-Sibériesitué au Nord Est de l’actuelle Russie. Soudain, la glace cède sous le poids de l'animal, qui tombe dans un trou d’eau glacée. Incapable de se libérer, le vieux mastodonte meurt lentement, tandis que des prédateurs s’approchent et commencent à dévorer la partie accessible du corps de l’animal…

Quelques 15 000 ans plus tard, des scientifiques de la Société géographique russe et de l'Université fédérale du nord-est (Iakoutsk, Sibérie orientale) organisent une expédition scientifique dans les îles de Nouvelle-Sibérie. Au cours de cette expédition, ils découvrent la carcasse de l’infortuné mammouth, mort 15 000 ans plus tôt. A première vue, rien de vraiment étonnant : de nombreux mammouths ont déjà été découverts dans la région.

Toutefois, en examinant la carcasse plus attentivement, les scientifiques comprennent peu à peu que cette découverte n’était pas aussi banale : en effet, la carcasse contient de toute évidence des restes de chairs de l’animal...

Et ce n’est pas tout. Car en perçant la glace sous le ventre du mammouth, un sang de couleur très sombre s’écoule alors du corps du mastodonte…

Comment expliquer que le sang de ce mammouth se soit si bien conservé ? Selon Semyon Grigoriev, chef de l'expédition scientifique, le sang de mammouth dispose probablement de facultés cryo-protectrices, qui lui permettent de ne pas geler même quand les températures sont très basses.

Une hypothèse qui s’appuie sur les travaux d’un biologiste canadien publié en 2010 dans la revue Nature (accéder à l’étude « Substitutions in woolly mammoth hemoglobin confer biochemical properties adaptive for cold tolerance »), lesquels avaient montré qu’à basse température, l’hémoglobine des mammouths (pour mémoire, cette protéine située dans le sang a pour rôle d’apporter l’oxygène aux cellules qui en ont besoin) était capable de libérer l’oxygène qu’elle transporte beaucoup plus facilement que l’hémoglobine des éléphants actuels. Ce qui renforce l’hypothèse que le sang des mammouths dispose bel et bien d’une sorte de « protection renforcée » contre le froid.

Munis de ce précieux sang, les chercheurs russes ont maintenant pour projet de l’utiliser pour cloner le mammouth ainsi découvert, en injectant le noyau (et donc l’ADN) des cellules présentes dans ce sang au sein d’ovules énucléés d'un éléphant.

>>> Voir les photos de la découverte sur le site du Siberian Times

Source

Commenter cet article

dimitri 31/05/2013 19:48


clonage d'un mammouth bientot possible 


lien ; http://www.francetvinfo.fr/video-cloner-un-mammouth-une-obsession-peut-etre-realisable-en-russie_336672.html

hotchiwawa 31/05/2013 18:01


On va trouver plus loin du sang d'un autre dino et l'on pourra refaire de vrais combats en vrai

Laurent Franssen 31/05/2013 14:50


Ca a du geler très rapidement ce jour là...

Archives

Articles récents