Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Un micro-continent préhistorique caché sous l’océan indien

Publié par wikistrike.com sur 25 Février 2013, 02:15am

Catégories : #Terre et climat

Un micro-continent préhistorique caché sous l’océan indien 

 


 

 

Sous l’île Maurice et la Réunion se cache un « micro-continent » préhistorique dissimulé sous une épaisse couche de lave à plusieurs milliers de mètres sous l’Océan indien, révèle une étude publiée dimanche. Il a été baptisé Mauritia.

Ce fragment de continent s’est détaché voici quelque 60 millions d’années de l’actuelle Madagascar, au moment où cette grande île dérivait en s’éloignant de l’Inde. Et il a été recouvert depuis par d’énormes quantités de lave remontée du coeur de la Terre, suggère cette étude publiée dans la revue scientifique britannique « Nature Geoscience ».

La formation des continents est souvent associée à des « panaches », des remontées de roches extrêmement chaudes en provenance du manteau terrestre. Une chaleur telle qu’elle peut finir, en ramollissant les plaques tectoniques par en-dessous, par les briser en deux au niveau de centres d’activité volcanique intense, les « points chauds ».

C’est ainsi que la partie orientale du Gondwana, un « supercontinent » apparu voici quelque 600 millions d’années, a commencé à se fracturer au Jurassique. Cette partie s’est à son tour fragmentée pour former Madagascar, l’Inde, l’Australie et l’Antarctique, qui ont lentement migré pour finir par occuper leur position actuelle.

Nombreux fragments

Mais de petits morceaux de ces masses continentales ont aussi pu être semées en cours de route. C’est notamment le cas de l’archipel des Seychelles, jusqu’alors considéré comme une curiosité géologique par les spécialistes.

Selon l’étude menée par une équipe internationale sur des grains de sable d’origine volcanique prélevés sur une plage de l’île Maurice, des fragments de continent semblables à Mauritia ou aux Seychelles pourraient être bien plus fréquents qu’on ne le pense.

Source: Agence de presse via Romandie

Commenter cet article

Minoz 26/02/2013 02:17


"Bien sûr si on se base sur la théorie du darwinisme (ne mérite
même une majuscule ce crétin)"
Et vous comptez redescendre quand ? Car vous êtes
sacrément perché ... 

liberté 25/02/2013 11:19


@Rayhan

Ta conclusion repose sur des théories (religieuses en plus, donc très discutables), donc elle ne sont ni plus ni moins crédibles que ces théories scientifiques, à la différence que la théorie
scientifique repose sur des faits et des analyses, ta théorie sur... une croyance, 0 preuve. 

Hercobulus 25/02/2013 11:14


De la même façon, il pourrait bien y avoir un micro continent englouti


dans la zone des Caraîbes, de géologie extrêmement complexe. Un


des meilleurs candidats pour l'hypothèse de l'Atlantide.

Jules 25/02/2013 08:35


Mince alors ! 


Moi qui croyait que la dérive des continents était dûe à Scrat (l'écureuil !) qui s'était fracassé la gueule en voulant rattraper sont gland ...


Je suis déçu .... Affreux ! Affreux ! Affreux !


 


Bonne semaine à tous ! Même aux renchons comme Rayhan.

Rayhan 25/02/2013 06:59


Quand un scientifique vous parle de 60.000.000 d'années, alors qu'il ne sait même pas ce qu'il mangé il y a 1 mois, j'ai la nette impression qu'il boit à la bouteille? L'humanité depuis sa
naissance jusqu'à nos jours ne doit pas dépasser 15.000 ans sachant que jésus existait depuis 2013 ans, que Moïse depuis 3600 ans, alors Abraham, Noé et Adam, ce n'est surtout pas plus de
15OOOans. Bien sûr si on se base sur la théorie du darwinisme (ne mérite même une majuscule ce crétin) alors on peut donner libre cours à son imagination. Alors quand un scientifique trouve un os
de poulet dans son jardin, l'analyse, au carbone 14 et vous dis qu'il a 60.000.000.000.000 ne le croyez pas surtout que l'os de poulet a été jetté là par des jeunes qui jouaient au foot.

Archives

Articles récents