Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Un militant s’engage à nager sur les lieux des attaques de requin

Publié par wikistrike.com sur 18 Août 2012, 10:00am

Catégories : #Ecologie - conso - biodiversité - énergie

 

 

Un militant s’engage à nager sur les lieux des attaques de requin


 

Didier Dérand se défend d'être "un fou furieux". Délégué de la Fondation Brigitte-Bardot à la Réunion, ce pharmacien de 55 ans a annoncé vendredi qu'il irait nager dimanche sur les lieux des attaques de requin, près des côtes de l'île. "J'en ai assez de la propagande outrancière des certains groupes de pression – surfeurs, pêcheurs, braconniers, voire député-maire – souffrant de 'médiatite' obsessionnelle sur les attaques de requin", explique le militant, père de deux fillettes.

 

Pour cet amoureux de la mer, les attaques contre les surfeurs en planche tiennent à une "erreur de jugement" du requin qui les confond avec des tortues. "Il faut trouver une solution pour assurer leur sécurité", convient-il, mais pas question de remettre en cause la réserve marine"En tant que nageur, je ne pense pas qu’il y ait de problème quelconque, ni en plongée sous-marine, ni en bodysurf", assure le militant interrogé par Antenne Réunion Radio.

 

Afin de rallier l'opinion, Didier Dérand a donc décidé de nager 4,6 km entre les plages de Boucan Canot et de Roches, où des attaques de requin ont tué deux surfeurs l'an dernier. Il espère boucler en deux heures et demie le parcours situé en pleine mer, derrière la barrière de corail, dans une eau profonde de 15 à 20 mètres. Ce qui l'inquiète, ce n'est pas les prédateurs mais le froid, "n'ayant pas réussi à trouver une bonne combinaison".

 

AUCUNE SÉCURITÉ

 

Pour tout équipement, le pharmacien ne portera que ses palmes et un masque. Il n'a prévu "aucune sécurité, aucune organisation, aucun bateau, aucun plongeur" pour l'accompagner, à l'exception de "deux ou trois copains" qui nageront à ses côtés. "Les sportifs confirmés qui veulent se faire une opinion objective de la réserve marine et de ses 'très nombreux requins' seront les bienvenus, mais à leurs risques"et périls, a-t-il prévenu.

Que se passera-t-il si un squale croise sa route ? "La solution d'urgence sera de foncer dans les rouleaux et passer la barrière de corail quitte à se faire un peu mal". Mais en 45 ans, l'homme affirme ne s'être trouvé dans cette situation qu'à trois reprises. "Les deux premières fois, c'étaient deux requins pointe blanche sur 45 m de fond et sept requins marteau sur 25 m, la troisième, un gros bouledogue sur 15 m. A chaque fois ce fut la panique et la débandade dans leurs rangs, impossible de les approcher", a-t-il rapporté.

 

Après son périple de Saint-Gilles, dimanche, Didier Dérand compte renouveler l'expérience à Trois-Bassins et Saint-Leu (ouest), autres lieux d'attaques de requin, ainsi qu'à l'Etang-Salé (sud), où il y a eu plusieurs alertes. "Si après ça le bonhomme est toujours vivant et entier, la population pourra juger sur pièces", a-t-il plaisanté.

(Avec AFP)

 

Source: Big browser

Commenter cet article

jaw 18/08/2012 12:54

j'espère que wiki va suivre le feuilleton, enfin sur le blog pas dans l'eau. ce ne sont que des poissons avec de grosses dents.

Archives

Articles récents