Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Un million de Français en surdose de sulfites à cause du vin

Publié par wikistrike.com sur 1 Septembre 2012, 14:00pm

Catégories : #Santé - psychologie

 

Un million de Français en surdose de sulfites à cause du vin

 

les-sulfites-servant-a-conserver-le-vin-seraient-nefastes-p.jpgEn France, 40 millions de personnes consomment du vin au moins une fois par an. Parmi elles, un million seraient en surdose de sulfites, ces additifs chimiques utilisés pour conserver le vin.

 

Voilà une nouvelle qui devrait particulièrement attirer l'attention des amateurs de vin. Un rapport de l'Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses) indique que 3% des adultes français dépasseraient la dose quotidienne admissible de sulfites, et ce "principalement en raison de la consommation de vin". Cette boisson constitue en effet à elle seule environ 70% de nos apports en sulfites, ces additifs qui participent à la conservation du vin.

Aujourd'hui, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) recommande de ne pas consommer plus de 0,7 mg de sulfites par kg de poids chaque jour. Par exemple, un homme pesant 70 kg ne doit pas dépasser 50 mg quotidiens de sulfites. Or, d'après l'Institut national de la statistique et des études économiques (Insee), plus d'un million de Français outrepasseraient cette dose maximale. Heureusement, cela ne correspond qu'à 2,5% des 40 millions de Français qui consomment du vin au moins une fois par an. Ces 2,5% sont ceux qui boivent le plus de vin et sont donc statistiquement plus exposés aux sulfites.

Il fait savoir que la limite de sulfites admissible est atteignable bien avant un stade avéré d'alcoolisme. 20 à 25 cl de vin très sulfité par jour peuvent même suffire à la franchir. Ces composés peuvent alors provoquer des maux de tête, des démangeaisons ou d'autres types de symptômes. Selon l'allergologue Jean-François Nicolas du CHU de Lyon : "Ce n'est pas une vraie allergie, mais une réaction d'hypersensibilité. Elle peut être grave chez certains asthmatiques". Pour le million de Français en surdose, le "risque toxicologique ne [semble pas pouvoir] être écarté", précise l'Anses.

Des labels pour repérer les vins sans sulfites

Afin de repousser ce risque, les personnes concernées devraient procéder à une "diminution des usages des sulfites" et un "abaissement des fortes consommations d'alcool", insiste ainsi le rapport de l'Agence. Par ailleurs, plusieurs vignerons adeptes des vins naturels, dont le Français installé au Chili Louis-Antoine Luyt, estiment qu'il "faut essayer [de] mettre le moins possible" de sulfites pour conserver le vin. En effet, les vins naturels permettent d'éviter certains éléments néfastes tels que les sulfites, les métaux lourds et les résidus de pesticides.

Ils conservent cependant les effets vasodilatateurs et antioxydants positifs dus au resvératrol. Ces vins sont fabriqués à partir de grappes de raisins bios, vinifiées sans recours aux additifs chimiques. Ils ne provoqueraient alors ni maux de tête, ni maux de ventre. Pourtant, il n'existe aucun label français officialisant les vins naturels. Certaines associations de vignerons comme l'Association des vins naturels et Les Vins S.A.I.N.S. permettent toutefois de distinguer ces vins particuliers. Les labels bios ou biodynamiques tels Demeter et Nature & Progrès étiquettent quant-à-eux les vins bios et donnent à l'acheteur l'assurance d'un usage modéré de sulfites.

 

Source: Maxisciences

Commenter cet article

Sulfite 10/03/2013 11:12


Il faut exiger une réglementation qui oblige l’affichage du taux de sulfite sur toutes les étiquettes
des vins français.

XAAL 02/09/2012 17:52


J'aimerais tout de même boire du vin sans sulfites, de préférence...

Calicoba 01/09/2012 22:20


@ Thierry


L'article vient de Maxisciences, ce n'est pas pour défendre wikistrike mais il vous faut adresser votre commentaire (très pertinent au passage) directement à eux.


Sinon je ne pense pas que les sulfites soit vraiment les seuls fauteurs de troubles, il faut surtout voir du côté pesticides et engrais chimique. Et puis c'est des chiffres qui viennent de l'OMS
donc bon...


D'ailleurs Thierry pouvez vous nous dire si les sulfites "modifient" le goût du vin ?


 

Laurent Franssen 01/09/2012 21:44


Merci Monsieu Thierry.

JASTREBIEC 01/09/2012 19:13


J'ai dans ma famille un vigneron  qui cavale allègrement  sur ses 101 ans....Qui dirige toujours son exploitation et conduit sa  voiture....apparemment les sulfites ne conservent
pas que  le vin !

Thierry 01/09/2012 18:52


Bonjour,


Je suis un lecteur régulier et amusé de votre site. Mais la lecture de votre acticle sur les surdose des sulfites dans les vins m'oblige a réagir.


Pourquoi ? Parce que tout simplement je suis viticulteur. Et cet article porte une nouvelle fois atteinte à notre profession.


Nous ne somme pas des empoisonneurs et encore moins des suicidaires car nous somme les premiers consommateurs de nos vins.


Pour information, la dose de sulfite est très règlementée. Et de toute façon, une surdose n'améliore pas la qualité du vin bien au contraire.


Le dose moyenne de sulfite est située entre 10 et 20 mg/Litre.


Soit 15 mg environ par bouteille. La consommation d'une bouteille compléte de vin par une personne de 70 kg donnerait un dosage de 0,21mg/kg ...


Donc très loin des 0,7 mg/kg que vous annoncez.


De nos jours, qui se vante de boire trois bouteilles et demie par jour ??????


Je pense que vous auriez dû un peu mieux vous renseigner avant d'écrire votre article.


Et surtout, apprendre à connaître le vin et le monde du vin avant de la dénigrer.


 

babz 01/09/2012 18:42


Bah, de tte facon des sulfites on en trouve partout maintenant, meme dans le fromage.


Avec tte les merdes qu on ingere, ca en plus ou en moins .. ca change pas grand chose

Archives

Articles récents