Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Un mystérieux objet céleste sème le trouble chez les astronomes

Publié par wikistrike.com sur 10 Janvier 2014, 06:43am

Catégories : #Astronomie - Espace

Un mystérieux objet céleste sème le trouble chez les astronomes

 

 

roxs-42bb-etoile-planete_0.jpg

 

 

Des astrophysiciens ont découvert l’existence d’un corps céleste qui ne peut ni être considéré comme une étoile, ni comme une planète. Une découverte qui pourrait remettre en question la théorie expliquant la formation des planètes gazeuses actuellement en vigueur.

Un objet céleste découvert par des astrophysiciens de l'Université de Toronto pourrait remettre en question les connaissances sur les mécanismes de formation des planètes et des étoiles.

Quel est ce mystérieux objet ? Situé à quelques 440 années-lumière du Soleil à proximité d'une très jeune étoile appelée ROXs 42B, cet objet baptisé ROXs 42Bb provoque la perplexité des astronomes car ces derniers sont ni plus ni moins incapables de définir… s'il s'agit d'une planète gazeuse ou d’une naine brune.

Une naine brune ? Parfois comparé à une « étoile ratée », il s'agit d'un corps céleste dont la masse est insuffisante pour qu'elle puisse entretenir de façon efficace la combustion de l'hydrogène en son sein, ce qui la conduit à ne pas être considérée comme une étoile. En d'autres termes, une naine brune est tout à la fois trop massive pour être rangée dans la catégorie des planètes, et pas assez massive pour être définie comme une étoile.

Pourquoi les astronomes ne savent-ils pas si ROXs 42Bb est une planète gazeuse ou une naine brune ? Pour comprendre, intéressons-nous aux critères que les astronomes utilisent habituellement pour distinguer les naines brunes et les étoiles d'un côté, et les planètes gazeuses de l'autre. En gros, les astronomes ont tendance à considérer que les objets très massifs et situés très loin de leur étoile sont eux-mêmes des étoiles, ou bien des naines brunes. En revanche, les objets de masse faible, et situés près de leur étoile, sont des planètes.

Problème : ROXs 42Bb est situé loin de son étoile (30 fois la distance qui sépare Jupiter du Soleil), comme c’est le cas des étoiles et des naines brunes. Mais sa faible masse, estimée à 9 fois celle de Jupiter, suggère quant à elle qu'il s'agit plutôt d'une planète gazeuse. En effet, une telle masse, bien que considérable pour une planète, est cependant inférieure au seuil habituellement utilisé par les astronomes pour définir la présence d’une naine brune.

Or, ce dilemme soulève un problème théorique. En effet, si un objet aussi massif et pourtant aussi éloigné de son étoile est bel et bien une planète, alors cela pourrait remettre en question le modèle dit « d’accrétion de cœur », qui explique comment les planètes géantes gazeuses se forment. Selon cette théorie, les planètes géantes se forment dans le disque constitué de débris gazeux qui entoure leur étoile, ce qui implique qu'elles n'en soient pas trop éloignées. Ce qui n'est pas du tout le cas de ROXs 42Bb…

 

Ces travaux ont été publiés cette semaine dans la revue Astrophysical Journal Letters, sous le titre « Direct Imaging and Spectroscopy of a Candidate Companion Below/Near the Deuterium-burning Limit in the Young Binary Star System, ROXs 42B ».

 

Source: JS

Commenter cet article

lesaint 10/01/2014 22:41


Ben oui elle n'est pas la fille de jupiter, il l'enlève, c'est la fille d'Hélios.


Par contre comme ils auront une relation amoureuse et consenteante un enfant n'ait (en fait 2), mais si l'un vire mal qu'est devenu l'autre ?


Aller je t'aide il est vénéré sur une place de Paris....


lesaint

lesaint 10/01/2014 19:17


Bien Laurent


Et Europe elle a donnée naissance à qui ?


Ta vue les majuscules ?


lesaint

Laurent Franssen 10/01/2014 18:56


Jupiter donne naissance à Europe,
quoi qu'il soit, je ne le qualifierai pas de " raté " . 

Laurent Franssen 10/01/2014 18:39


J'aurai tenu promesse,
Tes enfants seront plus nombreux que les grains de sable sur la Terre :-) 

Laurent Franssen 10/01/2014 18:35


Nous avons vraiment placé les étoiles dans les cieux depuis le coeur de la Terre par le vecteur du complexe pyramidal, et ce a fin d'explorer le néant.

Je le certifie par la mémoire de mes ancêtres.

Je vous aime,
tant pis si je suis un pédophile assasin.

http://www.youtube.com/watch?v=S7EmIPSQAs8
n'oubliez pas qu'on ne peut pas calculer Pi² ,
sauf en géométrie :-)

C'est la révolution Toth-All.

Je plie le genou pour l'ultime Foi. 

Laurent Franssen 10/01/2014 18:32


http://www.youtube.com/watch?v=S7EmIPSQAs8

lesaint 10/01/2014 14:15


Une étoile multiple est un système stellaire composé de trois étoiles ou plus. Ni les étoiles doubles (deux étoiles) ni les amas stellaires (plusieurs dizaines d'étoiles) ne sont
considérés comme des étoiles multiples. Il existe des systèmes ternaires (ou triples), c'est-à-dire à trois étoiles, tels qu'Alpha Centauri ou Acrux ou d'autres systèmes encore plus complexes à quatre, cinq, six
étoiles.


La plupart des étoiles multiples sont organisées de manière hiérarchique, avec de petites orbites imbriquées dans les grandes orbites. Dans ces systèmes, il existe peu d'interactions entre les
orbites et, comme dans les étoiles binaires, les orbites sont stables.


lesaint

Iconoclaste 10/01/2014 13:33


J'ai écrit que ce statut était réservé à Jupiter seule et à une époque.


Saturne, Uranus et Neptune n'ont jamais eu droit à ce statut de candidat étoile.


Et je ne suis pas sûr qu'il existe des systèmes de plus de trois étoiles dans l'univers.

lesaint 10/01/2014 13:08


Si Jupiter est une étoile ratée qu'est donc Saturne, et les deux autres.


Allons donc, une chose est sûr l'astronomie est a ces débuts, mais tant qu'elle reste sur ces doctrines albertienne elle fera jamais la part des choses.


Dixit l'anneau de la terre.


lesaint

Iconoclaste 10/01/2014 11:23


Les astronomes ont du mal à classifier les corps célestes. Entre les étoiles et les


planètes telluriques il y a toute une gamme de corps célestes dont il est difficile


d'estimer la masse critique pour que tel ou tel puisse devenir ce qu'il est. On estimait,


il n'y a pas si longtemps que Jupiter était une étoile ratée. Depuis, la masse critique


d'une étoile a été revue à la hausse, ce qui fait que Jupiter ne pouvait être candidat


au statut de deuxième étoile du système solaire. Les paramètres évoluent et les


surprises vont aller crescendo avec les progrès techniques dans la traque des


exoplanètes. Il faut avoir l'esprit souple et les rares petits savants qui pontifient


sur ce site feront en sorte de faire oublier leurs errements sectaires.

Archives

Articles récents