Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Un père condamné à vie pour le meurtre de sa fille qui a reçu 8 vaccins la veille !

Publié par wikistrike.com sur 22 Janvier 2014, 12:27pm

Catégories : #Santé - psychologie

Un père condamné à vie pour le meurtre de sa fille qui a reçu 8 vaccins la veille !

 

 

 

 

6253617-9344687.jpg« Je n’ai aucun doute que cette affaire du «bébé secoué » finira un jour par être enregistrée comme l’une des pires pages de l’histoire de la pédiatrie. » Dr A. Kalokerinos 
  
Le 15 janvier 2014, Monsieur John Sanders a été condamné à la prison à vie sans possibilité de libération pour le meurtre de sapetite fille Ja’Nayah âgée de 12 semaines et qui est décédée 24 heures après avoir reçu 8 vaccins en une seule journée. 
  
Quand elle est née, Ja’ Nahah était un bébé normal, en parfaite santé et, avant de quitter l’hôpital, elle a reçu, comme d’ailleurs aussi sa maman Marrie, les vaccinations de routine. Deux jours plus tard, au cours d’un examen de routine, le médecin a dit à Marrie que son bébé avait perdu du poids (quelques livres) depuis la naissance et lui a demandé de ramener l’enfant le lendemain pour effectuer des tests. 
  
La maman a préféré ignorer le conseil du médecin jusqu’au prochain rendez-vous, date à laquelle le bébé devait recevoir ses vaccins de routine, car elle pensait qu’il n’y avait aucun problème avec sa petite fille. 
  
Une histoire tragique de vaccins ? 
  
C’est une décision que Marrie regrette aujourd’hui amèrement, parce que peu de temps avant le rendez-vous suivant, la santé de Ja’Nayah a commencé à se détériorer ; elle n’arrêtait pas de vomir. Comme Marie était fort inquiète au sujet de la santé de l’enfant, elle en fit part au médecin au cours de la visite suivante. 
  
Toutefois, le médecin parut quelque peu indifférent et dit à Marrie que sa petite fille mangeait probablement beaucoup trop. Au lieu d’examiner à fond l’enfant, comme on aurait pu s’y attendre, le médecin, ignorant les signes avant-coureurs d’une altération possible de la santé de l’enfant, administra huit vaccins à cet enfant malade comme il était prévu dans le carnet de vaccinations : le triple vaccin DTCa, le vaccin polio, le vaccin contre le Rotavirus, le vaccin contre l’hépatite B, le vaccin contre la méningite et le vaccin Hib. 
  
Marrie a expliqué à Vactruth : 
  
« Après que Ja’Nayah fut de retour à la maison après avoir reçu ses vaccins, elle n’était plus du tout le même bébé. Avant les vaccins, c’était un bébé heureux et gai. Mais après, elle n’a plus été aussi gaie et rayonnante. Elle a commencé à avoir une respiration sifflante ; elle était congestionnée et n’arrêtait pas de vomir. Quand elle pleurait, elle émettait un cri inhabituel comme si elle pleurait de douleur. Après les vaccins, son père a acheté du Tylénol pour nourrissons. On lui en administrait deux fois par jour. » 
  
Une fois encore, Marrie décida de ne pas importuner le médecin parce qu’il lui avait dit que les bébés ne sont souvent pas très bien après les vaccins. 
  
Il s’agit ici d’un mythe que l’on répète chaque jour aux mamans au sujet des vaccinations. Selon moi, rien ne peut être plus éloigné de la vérité. Il va de soi que si les vaccins étaient si bons, ils ne provoqueraient pas de la fièvre chez les bébés en bonne santé et ne provoqueraient pas des éruptions cutanées ou des crises. 
  
Bien que Marrie s’était séparée de son partenaire, elle décida de lui rendre visite avec Ja’Nayah quelques semaines plus tard. 
  
Marrie raconte : 
  
« La nuit avant la rencontre avec John, Ja’Nayah avait été très difficile et irritée. Je lui ai finalement donné un biberon et elle a fini par s’endormir. Le lendemain matin je dus m’absenter et je confiai Ja’Nayah à John. Moins d’une heure après mon départ, je reçus un message de John me disant que l’enfant avait cessé de respirer et qu’il avait été transporté à l’hôpital. L’ayant rappelé, il m’expliqua que le bébé s’était réveillé en hurlant. Pendant qu’il se trouvait dans la cuisine pour lui préparer un biberon, le bébé avait cessé de hurler, et quand il s’approcha de l’enfant, celle-ci ne réagissait plus. 
  
Quand je l’ai conduite à l’hôpital, où nous sommes restés environ une heure, elle était inconsciente. Elle a ensuite dû être transférée dans un autre hôpital où elle a eu un CT-scan. Le médecin qui l’avait examinée me dit qu’étant donné l’hémorragie qu’il avait vu au cerveau, il avait l’impression que l’enfant avait l’air d’avoir été secoué. J’ai immédiatement téléphoné à John pour lui demander pourquoi il avait secoué notre bébé. Il me répondit qu’il n’avait nullement fait pareille chose. 
  
Quand nous étions à l’hôpital, la petite a dû subir une chirurgie du cerveau et recevoir des transfusions sanguines. Elle est finalement morte dans mes bras après avoir passé 12 heures à l’hôpital. » 
  
Marrie dit qu’elle croit absolument que John n’a pas secoué Ja’Nayah. Ce n’est qu’après avoir reçu ses vaccins de routine que la petite est devenue malade. Cependant malgré ce fait, John fut immédiatement arrêté pour avoir tué la petite Ja’Nayah de 12 semaines. 
  
Depuis, il a été emprisonné à vie sans possibilité de libération pour avoir commis un meurtre. 
  
Qu’est-ce qui a tué la petite Ja’Nayah ? 
  
Alors, John est-il responsable du décès de Ja’Nayah, ou l’enfant a-t-elle souffert de graves réactions à la suite des vaccinations, comme le suspecte sa maman ? 
  
Quand j’ai pris connaissance du rapport d’autopsie, j’ai réalisé qu’il était rempli d’inexactitudes et soulevait pas mal de questions. A la page1 du rapport, il est précisé : 
  
« Ja’Nayah Sanders, un bébé de 3 mois de sexe féminin, aurait été présenté au centre de Santé Mc Laren en arrêt cardio-respiratoire. Après réanimation, le bébé a été transféré à l’hôpital de Sparrow. Un CT Scan a montré une hémorragie sous durale. Au cours d’une craniotomie, il fut noté que le cerveau ne pulsait plus. Les complications des lésions cérébrales ont entraîné l’hypoxie, une coagulation intravasculaire disséminée, une acidose métabolique et une pneumonie. L’enfant est mort au cours de l’hospitalisation. C’est le 04.01.2013 que l’enfant a été admis à l’hôpital. Le bébé a été déclaré mort à 22h.30. 
  
Selon les témoignages, Ja’Nayah n’avait pas été malade dans un passé récent. Le bébé n’avait pas reçu de médicaments. Aucune malformation congénitale n’avait été notée ; l’enfant avait reçu les visites appropriées. Dans un passé récent, l’enfant n’avait pas été en contact avec des personnes ou des animaux maladesIl n’avait non plus pas été placé en garderie. La maman a commencé les soins prénataux à 8 semaines de grossesse. A la naissance qui a été normale (vaginale), le bébé n’a pas eu de problèmes de santé. Le bébé est né à terme. Il a été nourri au lait maternisé Enfamil. L’enfant aurait été normal, heureux et ludique 24 heures avant d’être incapable de réagir. La température du corps était de 96 degrés (système américain). Entre 8 et 9 heures du matin, le jour du décès, le père signale avoir été préparer un biberon pour le bébé et pendant qu’il était en train de le remplir, le bébé a cessé de pleurer. Il est allé voir ce qui se passait. C’est à ce moment qu’il s’est aperçu que l’enfant était sans réactions et ne respirait pas. Le père de Ja’Nayah a de suite appelé son oncle. Ce dernier est arrivé en voiture et a emmené Monsieur Sanders et le bébé à l’hôpital McLaren à Lansing, Michigan. (passages soulignés par l’auteur de l’article). » 
  
Le rapport du médecin légiste ne semble pas du tout correspondre à ce qu’a déclaré la maman. 
  
Il est clair que cette petite fille était malade les deux fois qu’elle avait été vue par le médecin. Malgré ce fait, le médecin a omis d’examiner Ja’Nayah et à continué de la vacciner bien que l’enfant était clairement malade. 
  
Il est intéressant de relever ce que le rapport d’autopsie précise également : 
  
« Système gastro-intestinal : des sections représentatives des petit et gros intestins sont exemptes d’anomalies histopathologiques importantes. La muqueuse superficielle de l’estomac montre que des hémorragies se sont produites assez tôt. » 
  
Cela pourrait vouloir dire que le bébé avait souffert d’un certain degré de gastrite. Ce fait aurait pu expliquer les vomissements continuels de l’enfant et ultérieurement les saignements de l’estomac. [1] 
  
Le médecin légiste a également signalé que les poumons de Ja’Nayah étaient congestionnés. Cela pourrait correspondre aux déclarations de Marrie qui évoquait la respiration sifflante et la congestion observées après que l’enfant ait reçu ses huit vaccins. 
  
Le nom d’une autre enfant apparaît sur les scans 
  
Le rapport d’autopsie n’est pas le seul à poser de sérieuses questions sur la manière dont les preuves ont été recueillies et présentées au tribunal. Il est apparu que plusieurs analyses (scans) utilisées comme preuves pour condamner Monsieur Sanders semblent être au nom d’un autre enfant !!! Comment chose pareille est-elle possible ? 
  
Les analyses de Ja ‘Nayah se sont-elles trouvées dans le dossier d’un autre enfant ? Il s’agirait alors d’une faute médicale grave de la part de l’hôpital qui soulève de nombreuses questions à propos de la manière dont cette affaire a été traitée pour préparer le procès. 
  
Ja’Nayah souffrait-elle d’un problème de santé sous- jacent ? 
  
  
  
La petite Ja’Nayah est morte 24 jours après avoir reçu huit vaccins en un seul jour. 
  
Serait-il possible que Ja’Nayah ait souffert d’une carence en vitamine C ? Cette carence est souvent causée par l’administration de plusieurs vaccins. 
  
En 2006, le Dr Michael Innis a écrit un article qui a été publié dans le « Journal des Médecins et des Chirurgiens Américains » dont le titre était : « Les vaccins, menaceraient-ils le pronostic vital ? - Maladie de Barlow et questions au sujet du syndrome du bébé secoué », article dans lequel il se demandait si oui ou non les ecchymoses inexpliquées, les hémorragies subdurales, les hémorragies rétiniennes actuellement diagnostiquées comme faisant partie du syndrome du bébé secoué, étaient causées par les parents qui secouaient violemment leurs enfants, ou plutôt par une carence en vitamine C, suite à l’administration de plusieurs vaccins. [2] 
  
Son article examinait deux affaires distinctes de bébés qui étaient tombés malades peu de temps après avoir reçu plusieurs vaccins. Les deux enfants avaient souffert de fractures et d’hémorragies cérébrales. 
  
Dans son analyse, le Dr Innis précisait : 
  
« Pour autant que nous sachions, personne n’a mesuré les taux sanguins de vitamine C ou d’histamine dans les cas supposés de mort subite du nourrisson. L’existence possible d’une carence en vitamine C est une hypothèse qui s’appuie sur des résultats cliniques, radiologiques ou de laboratoire. Il y a plusieurs caractéristiques communes aux deux cas qui font penser, et qui sont compatibles avec un diagnostic de carence en vitamine C : 
  
1. Il avait été signalé que les mères avaient eu des problèmes nutritionnels et ne s’étaient pas senties bien au cours de leur grossesse. 
  
2. Les mères ont fumé pendant leurs grossesses, ce qui a contribué à réduire leurs taux de vitamine C, comme celui de leurs nourrissons 
  
3. Les deux bébés étaient nourris au biberon (formule pour nourrissons) alors qu’ils étaient malades. On n’a pas invité les mères à donner un supplément de vitamine C. 
  
4. Les deux parents ont rapporté les premiers signes compatibles avec la maladie de Barlow : ecchymoses spontanées chez un nourrisson et cicatrisation retardée chez l’autre. 
  
5. Les deux enfants avaient des carences en acides aminés essentiels et non essentiels nécessaires à la production du collagène, ce qui est vraiment essentiel pour prévenir le scorbut. 
  
6. Les deux nourrissons présentaient des signes de dysfonctionnement du foie. 
  
7. Des fractures inexpliquées ont été observées chez les deux enfants. 
  
En plus des niveaux faibles d’acides aminés pour le deuxième nourrisson, il existait des preuves supplémentaires de malnutrition (l’albumine sérique, les taux de calcium et d’hémoglobine étaient tous peu élevés.) 
  
L’expérimentation animale a montré que l’administration de vitamine C peut contrer certains effets néfastes de la nicotine chez les nouveau-nés. Ceci suggère que les mères qui fument peuvent compromettre les taux de vitamine C de leurs enfants. » 
  
Le Dr Innis a étudié tout le dossier de Ja’Nayah. Il a confirmé que cet enfant avait une maladie sous-jacente et que les vaccinations auraient pu le conduire à la mort. 
Un appel va être lancé pour libérer le père de la prison à vie. 
  
D’autres preuves montrent les dangers que représentent les vaccinations multiples 
  
Il semble que les recherches et les travaux du Dr Innis rejoignent un article écrit par le regretté Dr A.Kalokerinos, MD intitulé : « Les bébés secoués » dans un passage qui porte le titre : « Le rôle joué par l’administration de vaccins ». 
  
Le Dr Kalokerinos précisait : 
  
« Je voudrais pouvoir éviter de parler de ce sujet mais ne le puis. Il n’est pas question de se demander s’il faut oui ou non administrer des vaccins. La question à se poser est la suivante : « Les vaccins jouent-ils un rôle dans la pathogenèse du syndrome du bébé secoué ? 
  
Dans plusieurs cas (probablement un nombre important), l’effondrement final se produit dans un délai assez court après l’administration d’un vaccin. Dans le cas de Sally Clark, la chose s’est produite pour les deux bébés. La mère a refusé que son troisième bébé soit vacciné. Ce bébé est né après qu’elle fut inculpée. 
  
Il n’existe pas le moindre doute dans mon esprit (ce que je dis se base sur une très longue expérience) que, malgré les avis contraires, il n’est pas sage d’administrer des vaccins chez des nourrissons malades- y compris chez des enfants qui font un « rhume ». Ceci, parce qu’au cours d’infections (y compris les « rhumes ») des endotoxines sont susceptibles d’être produites dans le tube digestif en quantités excessives et les processus de détoxification du foie sont susceptibles d’être débordés.- Certains praticiens répliqueront que dans de nombreuses situations, les enfants « ont toujours un rhume ». Ceci s’applique tout particulièrement aux aborigènes australiens. La réponse à ce problème est l’administration de vitamine C et de zinc qui permet de réduire énormément les risques (mais pas nécessairement complètement) 
  
Les mécanismes impliqués dans l’administration des vaccins comprennent la formation excessive d’endotoxines. Le fait d’avoir connaissance de la chose permet de suivre la voie vers le développement des pathologies rencontrées dans les cas de soi-disant « bébés secoués ».(Souligné par l’auteur de l’article) 
  
Il a conclu : 
  
« Je n’ai aucun doute que cette affaire du « bébé secoué » finira un jour par être enregistrée comme l’une des pires pages de l’histoire de la pédiatrie. Et le plus triste dans tout cela est ceci : alors que des médecins de renom s’affairent à rassembler des « preuves » pour soutenir l’accusation, des questions essentielles qui pourraient sauver de nombreuses vies sont, non seulement ignorées, mais combattues, détruites avec une hostilité redoublée. (Souligné par l’auteur de l’article) [3] 
  
Il s’agit d’un excellent article dans lequel le Dr Kalokerinos explique très clairement son point de vue. 
  
  
  
Conclusion 
  
Malgré les préoccupations évidentes de Marrie au sujet de ce que sa petite fille avait peut-être eu à souffrir à la suite des vaccins, ces derniers auraient été la dernière chose qui soit venue à l’esprit de quiconque quant il s’est agi de condamner Monsieur Sanders. En fait, absolument aucun expert de quelque domaine de la médecine que ce soit n’a été invité à témoigner pour la défense de Monsieur Sanders. Cette affaire a été traitée unilatéralement sur base de preuves floues et fragiles. 
  
La seule chose qui aurait permis à l’accusation de savoir vraiment si Monsieur Sanders avait secoué sa petite fille à mort aurait été une vidéo ou la version d’un témoin oculaire crédible. Etant donné qu’il n’y avait ni vidéo, ni récit de témoin crédible, les soi-disant « preuves » ne devraient être considérées que comme de simples rumeurs ou conjectures. 
  
Ce cas démontre une fois encore que d’autres causes possibles de la détérioration de la santé de l’enfant, y compris les effets secondaires des vaccins, ont été ignorées pour permettre de rejeter le blâme sur une personne. Monsieur Sanders devrait être libéré immédiatement. Il devrait pouvoir poursuivre cet hôpital pour incompétence médicale, faute médicale et séquestration abusive. 
  
Références 
http://www.initiativecitoyenne.be/article-le-pere-d-une-petite-fille-emprisonne-a-perpetuite-sans-possibilite-de-liberation-conditionnelle-apr-122144785.html 
1.http://www.merckmanuals.com/professional/gastrointestinal_disorders/gastritis_and_peptic_ulcer_disease/gastritis.html
2. www.jpands.org/vol11no1/innis.pdf 
3. http://www.freeyurko.bizland.com/kaloksb1.html 
  
Source: Vactruth 
  

 

« Il existe des preuves scientifiques qui montrent que les nourrissons peuvent, à des moments critiques, faire de graves réactions aux vaccinations. Les vaccinations sont la cause le plus probable de la mort subite du nourrisson et du syndrome du bébé secoué. » Dr Viera Scheibner, Ph.D 
VACCINATION AND THE DYNAMICS OF CRITICAL DAYS by Viera Scheibner, PhD 

http://rustyjames.canalblog.com/ 

Commenter cet article

Iconoclaste 24/01/2014 20:57


Je vois que tu as tout compris.

Joe 24/01/2014 20:38


Je suis bien d'accord avec toi ico, les posts de ces trolls reflètent dans le meilleurs des cas le doute qui les animes qu'ils cherchent à instiller dans les esprits pour rassurer leur égo face à
l'incrédulité qu'ils portent face aux informations de sources non officielles ou dominantes...

Iconoclaste 24/01/2014 14:39


Des conneries dans des livres ? On peut aussi dire des conneries au sujet des livres.


Il ne faut pas choisir n'importe lesquels et lire les scientifiques, les spécialistes


ou les chercheurs honnêtes. Pour cela, il faut se documenter avant.


Il y a des travaux de fond qu'on ne trouve pas sur internet.


Non, l'internet n'est pas la vie mais cela permet des échanges parfois sympas,


d'obtenir des sources documentaires et surtout  de mesurer la


réaction des internautes face à certaines affirmations. C'est riche d'enseignement


et l'on voit comment la vérité (qu'est-ce que la vérité ?) à du mal à parvenir


aux gens. Plein d'obstacle se dressent sur son chemin, malgré tous nos moyens


de communication. Car tout est affaire de POUVOIR ! Ce sont des pouvoirs


extérieurs à nous ou installés en nous qui décident de ce qui est vrai et de


ce qui est faux. On voit aussi que les internautes manquent de nuance comme s'ils


devaient choisir pour ou contre. Ne peut-on pas dire peut-être ou je n'en suis pas


sûr ? Ce n'est pas déshonnorant et cela change de la guerre entre le oui et le non.

livresurinternet 24/01/2014 11:52


Et quid des livres sur internet ?


Il y a potentiellement autant de conneries dans un livre que sur internet, tout simplement parce que nous sommes humains et que, peu importe le support, nos limites restent les mêmes?

RAF 24/01/2014 10:40


@ico Internet ce n'est pas la vie . Retourne a tes livres internet ces que du baratin souvent infenatiles.


 

Iconoclaste 23/01/2014 13:24


Au fait Dalek, on attend que tu démontes point par point le contenu des liens


que les internautes ont l'obligeance d'opposer à tes délires.

Iconoclaste 23/01/2014 13:22


Dalek le ricaneur ressemble à un diable. Toujours là avec ses pointes perverses au


service d'une éloquence trompeuse. Explique-nous démon au servive des pouvoirs en


place, pourquoi tu refuse d'examiner les morts et les séquelles des vaccins. Cela


relève pour toi de leur imagination. Les affirmations de Luc Montagnier ne te


dérangent pas : tu en sais davantage que lui ! Après des années de sévices sur


WS on ignore toujours ton diplôme.... C.A.P. en désinformation probablement.


Persévère donc au service de la culture de mort avec toute ton arrogance


habituelle. Aucune trace d'humilité chez toi, aucun doute dans les affirmations


péremptoires et définitives : un vrai Robespierre scientiste et bouffi d'orgueil.


Les esclaves de la culture de mort sortent tous du même moule. Tu as choisi


ton camp avec fanatisme et aveuglement, sans regarder sur les côtés. Normal,


au fond tu es un trouillard : tu as peur de la réalité !

Joe 23/01/2014 13:08


http://www.henrymakow.com/hidden_history_of_vaccines.html

Joe 23/01/2014 13:05


 


C'est toi qui sait pas lire, tout ce que tu « sait faire » (sa ressemble plus à de la programmation médiatique) c'est relayer le discours dominant!


http://www.whale.to/vaccines/polio.html


Le reportage « Silence on vaccine » ça te dis qqe chose?


Espèce de dalek!

Dalek 23/01/2014 11:38


Mais oui @ico, toi tu es le seul qui sache, j'imagien d'ici l'étendu extraordinaire de tes connaissances compte tenu de tes nombreuses interventions éclairées.


Si la seule épidémie de polio aux Pays-Bas en 20 an a eu lieu dans un groupe de crétins refusant le vaccin, c'est également une coïncidence. Les abrutis comme toi, c'est vraiment du pain béni
pour les exploiteur de tous poils. En même temps, un pigeon, c'est fait pour être plumé, tu es à ta place en quelque sorte, tu remplies bien ton office.


Donc vas-y, continue à précher conter les vaccins, tu ne pourras convaincre que les plus incultes et les plus stupides, pas vraiment une grosse perte !


J'adore quand les mecs intellectuellement et culturellement limités pensent être plus compétents que tous les meilleurs scientifiques de la planète qu'ils assimilent au mieux à des incapables, au
pire à des criminel payés pour génocider la planète : que vous êtes pitoyables les conspi, le pire c'est que vous ne vous en rendez même pas compte.

Joe 23/01/2014 10:26


Vaccin qui contient du squalène à l'origine de beaucoup de maladies auto-immune.


 


Je préfère le sel de nigari au chlorure de magnésium.


 


Et pour le reste, il y a l'argent colloïdal par exemple!

StephN 23/01/2014 09:06

Le seul vaccin OBLIGATOIRE c'est le DTP, les rappels sont recommandés. La diphtérie est principalement du a de l'eau souillé donc normalement plus chez nous. le tetanos est une l'infection qui
n'est pas immunisante, ce qui signifie qu'il est possible d'être infecté plusieurs fois. Comment fait le vaccin pour être immunisant si l'infection ne l'est pas ????? La polio est du a un virus, et
se guérit tres bien avec du CHLORURE DE MAGNESIUM (DR DELBET) pour quelques euros !!!!!! Bref, a vous de voir pour les rappels...

Iconoclaste 22/01/2014 21:15


Pour info, le professeur Luc Montagnier, prix Nobel de médecine pour avoir isolé


le premier le virus du sida , parle des vaccins comme de la plus grande arnaque


du siècle et les met en cause dans l'explosion des cas d'autisme. Et il n'est pas


le seul chercheur à critiquer la toxicité des vaccins.


Que les dévôts de la "médecine"  totalitaire veuillent bien les écouter. Mais ce


sera difficile, ils sont les gardiens du dogme.

Joe 22/01/2014 20:00


+1 Iconoclaste


C'est le vaccin qui cause la maladie...


http://www.whale.to/vaccines/polio.html


http://rense.com/general92/polio.htm

Iconoclaste 22/01/2014 18:29


Dalek défend des criminels, comme d'habitude. Cet empoisonneur de neurones


ignore que la polio a reculé avec les progrès de l'hygiène, comme à peu près


toutes les maladies. Il répercute avec servitude la propagande et les stats


truquées des organisations internationales, en cheville et stipendiées par les


puissantes firmes pharmaceutiques. Il est dommage que ce partisan de l'


avortement de masse n'est pas été lui même éradiqué dès le départ. Ca nous


aurait évité de subir ce parasite parfait de WS. En attendant, les enfants de


l'Occident, de l'Afrique... vont continuer à subir.

Dalek 22/01/2014 15:56


@clach : le vaccin Gardasil est utilisé depuis 2006 sur des femmes/fillettes de 9 à 26 ans. Donc, les nanas de 26 ans en 2006 en ont aujourd'hui 33 !


Si ces femmes étaient toutes devenues subitement stériles, il est plus que certain qu'on en aurait peut être entendu parler, tu ne crois pas ?

clash 22/01/2014 15:44


Faut etre con ou criominel pour vacciner quelqu'un qui est malade. N'importe qui sait qu'un vaccin ne peut etre fait que si l'etat general d'un patient le permet.


 


Par contre, il est vrai que les vaccins recents sont des armes de genocide massif. Le Gardasil est outre un soi disant vaccin contre les cancer a papillomavirus, aussi un puissant agent
sterilisateur a long terme, agissant au niveau genetique sur plusieurs generation. Les effets se feront sentir des les 15 prochaines années quand le premier charter de vaccinées voudront avoir
des enfants. 

Dalek 22/01/2014 15:35


Bien sûr @vaque, la polio existe depuis l'antiquité et à presque disparu en l'espace de 20 ans, mais c'est évidemment une simple coincidence. La chute de 99% du nombre de cas entre 1988 et 2010
(chiffres de l'OMS, des salopard vendus au vaste complot mondial à n'en pas douter) c'est bien naturellement une diminution normale engagée depuis la XIXème dynatie de l'Egypte antique...



C'est affligeant de voir des attardé pour qui la médecine se résume à des cours de bio de 2nde dans le meilleur des cas se croire nettement plus compétents que les vrais experts du domaine
médical.


L'empoisonnement des vaccins me semble bigrement efficace vue la vitesse à laquelle la population mondiale augmente... putain, quel complot criminel : multiplier la population par 5 en un siècle,
c'est drôlement bien mené comme génocide, tu féliciteras le NOM de ma part.


Donc vas-y mon gars, rends service au pool génétique et ne te vaccine pas, ne vaccine pas tes gosses non plus, la sélection naturelle fera le reste.

Vaque Saint 22/01/2014 15:16


*éteintes

Vaque Saint 22/01/2014 15:15


Ouais et comment t'expliques aussi toutes les épidémies qui se sont éteintent d'elles-même durant toute l'histoire de l'humanité, avant que ne soient inventés les vaccins ?


Et tes chiffres tu les sorts d'où ? Et la courbe des cas de polio ne commençait-elle pas déjà à chuter avant le début de la vaccination massive ? Où sont les courbes non tronquées (c'est-à-dire
celle montrant la courbe au moins vingt ans avant grimpant en flèche et chutant juste après l'apparition du vaccin) ? Pourquoi si c'est si évident il est toujours si compliqué d'obtenir des
réponses à ces simples questions, autres que complotistes, charlatans, sectaires, criminels etc etc j'en passe et des meilleures... ?

Dalek 22/01/2014 15:05


Que la foi est puissante alors... Passer de 350.000 cas de polio à 1.300 dans le monde en l"espace de 20 ans, c'est certainement du uniquement à la foi et nullement à l'efficacité du vaccin
anti-polio.


 


Excellente nouvelle pour les anti-vaccin : une nouvelle épidémie de Polio pointe son nez en Syrie, il est donc possible que les réfugiés la ramène en europe. Vous pourrez ainsi tester votre
détermination anti-vaccin... enfin, si vous en avez le courage, ce qui me surprendrait beaucoup

Vaque Saint 22/01/2014 14:32


C'est incroyable que des pouvoirs puissent empoisonner les populations à cette échelle sans que cela fasse plus de vagues



Parce qu'ils leurs disent que c'est bon pour eux et que les gens veulent y croire (et on est bien dans le domaine de la croyance, n'en déplaise aux partisants de la vaccination)

Iconoclaste 22/01/2014 14:06


Je connais pas mal de cas de bébés malades après leurs vaccins. Ils s'en


remettent... jusqu'à quand ? Il y en a qui ne s'en remettent jamais.


C'est incroyable que des pouvoirs puissent empoisonner les populations à cette


échelle sans que cela fasse plus de vagues. Les âges révolus avaient leurs


barbaries et notre belle époque d' "avant garde" a les siennes. Dure époque


pour les bébés qu'on empoisonne ou que l'on avorte. C'est vraiment chouette


le "progrès" (terme de propagande).

Archives

Articles récents