Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Un politicien russe déclare que la Russie détient des armes capables de détruire le monde en quelques minutes, des menaces conjuguées au futur !

Publié par wikistrike.over-blog.com sur 5 Octobre 2011, 16:51pm

Catégories : #Politique internationale

 

Un politicien russe déclare que la Russie

détient des armes capables de détruire le

monde en quelques minutes, des menaces

conjuguées au futur !


ruu.PNG

Il déclare que ces 4 puissances: Washington, Bruxelles, Moscou et Beijing, dirigent le monde et que les autres pays n'ont pas réellement d'influence, qu'ils ne sont pas réellement des acteurs importants sur la scène internationale.  Il nomme ces 4 puissances "les capitales du monde"...  Il ajoute que Washington est un état artificiel qui n'a aucun futur, qui est voué à l'écroulement.  Même sort pour la Chine!  Seule la Russie demeure... 

 

Vladimir Volfovich Zhirinovsky poursuit en disant que la Russie détient beaucoup de fonds et de ressources, des armes technologiques que personne ne connaît... encore!  Il précise, avec un zèle presque diabolique, QU'ILS VONT DÉTRUIRE n'importe quelle partie du monde en 15 minutes (la conjugaison du verbe est au futur et non pas au conditionnel...).   Pas d'explosion, pas de radiation, pas de rayon laser ni d'éclair, une arme tranquille qui endormira tous les continents pour toujours...

 

La journaliste est visiblement bouche-bée, décontenancée, et elle ne semble pas trouver les mots pour mettre fin à ces menaces contre le monde entier.

 

Inassouvi de sa rage, il rajoute ceci: "Le Japon a été frappé par un tsunami, n'est-ce pas?  Même si vous voulez de nous la moindre parcelle des îles Kouriles (52 îles administrées par la Russie, mais certaines d'entre elles sont revendiquées par le Japon), vous devrez creuser dans les épaves et les débris des édifices et 120 MILLIONS PARMI VOUS ALLEZ MOURIR!  Et ceci vaut pour POUR LE RESTE DU MONDE!   Tout le monde doit réfléchir sur son propre futur et celui des autres."

 

Il termine en parlant du conflit entre la Russie et la Georgie et profère, encore une fois, des menaces claires à l'effet que la Georgie pourrait devenir un mot oublié...

 

Ce qui est vraiment percutant, en plus de toutes ses déclarations précédentes, c'est ceci: "Il y aura un autre tsunami, de l'autre côté de la planète, dans le Caucase, et ce sera la fin pour vous!"

 

Cette entrevue a été réalisée sur la télévision russe en mai 2011.

 

 

 

Archives

Articles récents