Un professeur autrichien veut condamner à mort ceux qui ne croient pas au réchauffement climatique

Al_Gore_Hoax_Global_Warming.jpgL'obsession de certains par le réchauffement climatique dépasse toutes les bornes de l'imaginable. Un professeur autrichien vient d'écrire un long réquisitoire pour demander la peine de mort contre tous ceux qui doutent du réchauffement climatique. 

Ce gauchiste convaincu commence par dire qu'il est normalement contre la peine de mort. Il cite l'exemple de tueurs de masse comme Breivik et explique que même pour eux, il serait contre la peine de mort [source

Il explique aussi qu'il sait que certaines théories avancées sont fausses ou exagérées, par contre, si elles ont la moindre chance de se réaliser, il faudrait les prendre aux sérieux et commencer par exterminer tous ceux qui en doutent. A propos de chance, il fait un calcul probabilistique rapide qui prouve que ce professeur devrait revenir au lycée. Tenez-vous bien : « si dix millions de personnes peuvent mourir avec une probabilité de 10%, c'est comme si un million de personnes allaient mourir avec une probabilité de 100% ». 

Donc si je lance un dé, j'ai 1 chance sur 6 de tomber sur le chiffre 6. Mais 2 chances sur 6 de tomber sur le chiffre 3. Et donc 6 chances sur 6 (fait certain) de tomber sur 1. Et ca veut déjà exterminer du monde. C'est avec ce genre de « science » que ce dogme est entretenu. 

En fait, la température de l'air change tout le temps. Ils y a des variations journalières (il fait plus chaud le jour que la nuit), des variations annuelles (il fait plus chaud en été qu'en hiver) et des variations séculaires. Ces dernières signifient que d'une année à l'autre, ou d'une décennie à l'autre, les températures moyennes changent. Ces variations séculaires sont surtout dues aux cycles solaires. Les scientifiques observent ces cycles depuis... 400 ans. Ce que je vous dis là est à la météorologie ce que la table de multiplication est à l'école primaire. C'est du BA-BA. [source

Le cycle solaire moyen est de 11 ans. Durant ce cycle, la quantité d'ultraviolets que nous recevons varie du simple au quadruple. Le premier cycle qui a été observé c'était à partir de mars 1755 [source]. Aujourd'hui, nous vivons le cycle 24 qui a commencé le 8 janvier 2008 [source]. A ce moment, l'activité solaire a augmenté pour atteindre un pic en 2013. Elle va s'inverser donnant un climat plus froid entre maintenant et 2019 quand va commencer le cycle 25 avec un peu de réchauffement et ainsi de suite. 

Aussi loin qu'on remonte dans les recherches sur le climat terrestre, on ne trouve que des variations. Certaines sont cycliques d'autres exceptionnelles. Il y a eu des époques de réchauffement ou de glaciation alors que l'humain vivait dans des grottes et n'avait ni industries, ni véhicules thermiques. Aujourd'hui, toute l'activité humaine ne produit que 5% du CO2 relâché dans l'atmosphère. Ceci signifie que si l'humanité entière venait à s'éteindre demain matin, la production de CO2 ne baisserait que de 5%. Bien sûr, il n'y a pas de relation prouvée entre CO2 et climat.

L'idée qu'a eu l'ex-vice président US, Al Gore, et l'establishment politico-financier cynique qui gravite autour est très simple : effrayer le poulailler et récolter l'argent. C'est la même technique qui est utilisée avec succès par le complexe militaro-industriel pour lancer des guerres inutiles sur-financées par le contribuable. C'est juste une forme d'esclavage moderne. La production de la masse sert a enrichir une oligarchie sans scrupules. Une fois que vous comprenez cela, plein de choses deviennent claires. 

Al Gore et ses amis n'ignorent rien des phénomènes basiques de la métrologie et de la climatologie. Ils misent à fond sur le réchauffement sachant que le début du cycle 24 donnera quelques années plus chaudes sur lesquelles ils pourront capitaliser. A l'époque, il y a avait une petite guerre interne à la NASA, certains pensaient que ce cycle serait super actif, d'autres qu'il serait moins actif. Avant 2006, la majorité des scientifiques penchaient pour un cycle très actif qui allait créer des variations marquées. Seule une minorité pensait le contraire. Pourtant dès 2007, l'activité du soleil donnera raison à ces derniers. Effectivement, le cycle 24 est le moins actif depuis un siècle. 

Dès ce moment, on commence à observer un changement dans la sémantique utilisée par les escrocs : la presse parle de moins en moins de réchauffement, mais de changement climatique. C'est la pompe à double effet : ils veulent se faire de l'argent sur les baisses et sur les hausses de températures moyennes. La rente est garantie à vie vue que le climat change tout le temps depuis des millions d'années. 

Les théories catastrophistes sur le climat n'ont pas plus de fondement que les armes de destructions massives de Saddam ou l'agression du Golf du Tonkin. Ils viennent d'un establishment corrompu qui ment par habitude et se fait de l'argent sans limites. Quand Al Gore est rentré à la Maison Blanche sa fortune était de 2 millions de dollars. Il pèse plus de 100 millions de dollars aujourd'hui ! [source] D'autres mafias se sont enrichies également [source]. Comme celles qui vendent les certificats « carbone » ou ces « entreprises vertes » qui se font financer par le contribuable puis disparaissent avec le cash [source]. En attendant, l'énergie est de plus en plus taxée en Occident pénalisant les déplacements, le travail, la production et la vie tout simplement. 

Malgré des pouvoirs politiques aussi menteurs et corrompus que ceux de l'Afrique Noire, beaucoup d'Européens et d'Américains ont une foi sans limites dans leurs politiques véreux. Si un homme politique pète un pet, tu dois le mettre dans une bouteille et le vénérer moyennant quoi, on te laissera la vie sauve. C'est de ça et pas d'autre chose que l'Occident est en train de crever. Les Occidentaux, par conformisme, entretiennent les outils de leur propre mise en esclavage.
Source: Operation Tea For Two
Tag(s) : #Terre et climat
Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog