Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Un Tibétain s’auto immole ignorant l’appel des exilés

Publié par wikistrike.com sur 6 Octobre 2012, 15:30pm

Catégories : #Social - Société

Un Tibétain s’auto immole ignorant l’appel des exilés

 

ti.PNGJuste quelques jours après que les dirigeants tibétains en exil aient lancé un appel pour mettre fin à cette pratique, un Tibétain s’est immolé samedi pour protester contre le dur régime chinois dans la province du Qinghai (centre-ouest).

 

L’homme en habit tibétain s’est immolé dans le canton de Dzatoe de la préfecture autonome tibétaine de Yushul, et a ensuite été emmené par les forces de sécurité chinoises, selon le rapport de la Radio Free Asia se référant aux sources locales.

 

«Quand il était en feu, il criait différents slogans appelant à l’indépendance du Tibet», a déclaré une personne qui n’a pas été nommée pour des raisons de sécurité, à cette radio.

 

«Il est passé tout en feu devant plusieurs magasins tibétains du centre commercial de Dzatoe», affirme la source, ajoutant que les commerçants locaux tentaient d’éteindre le feu avec de l’eau. D’autres sources ajoutent des détails encore plus horribles sur cet incident avant que l’homme ne soit emmené par les autorités chinoises.

 

La semaine passée, les dirigeants tibétains en exil ont demandé aux Tibétains résidant en Chine de mettre fin aux autos immolations, en disant que cela va à l’encontre de la nature non-violente du mouvement. Depuis mars 2009, au moins 52 Tibétains se sont immolés dont 40 sont décédés, la plupart dans la province du Sichuan et dans d’autres régions à forte concentration de population tibétaine.

 

La plus récente auto immolation est peut être liée au  fait que les autorités chinoises forcent  les Tibétains locaux à participer au tournage d’un film qui montre les Tibétains  satisfaits du régime  chinois, a rapporté la publication pro-tibétaine Phayul en citant le journal Tibet Express. La publication annonce aussi que l’homme qui s’est immolé avait 27 ans et se nommait Yungdrung.

 

Selon l’article, «les Tibétains ne voulaient pas participer  au spectacle de cette année, ce qui a entraîné la protestation de Yungdrung contre le gouvernement chinois».

 

L’administration centrale tibétaine s’est réunie pendant quatre jours dans la ville indienne de Dharamsala, en demandant aux Tibétains  «de ne pas prendre de mesures drastiques» et de ne plus s’immoler.

 

Selon RFA, cette organisation a déclaré la semaine dernière que «le Tibet est un pays peu peuplé et que dans la situation actuelle perdre une seule vie est une grande perte pour le peuple tibétain». «S’il vous plait, préservez vos vies à l’avenir.»

 

En même temps, les dirigeants exilés ont demandé à la Chine de mettre fin à sa politique de répression contre les Tibétains dans le pays, qui a mené à la détérioration de leur culture, leur religion et leur langue.

 

Dans de nombreuses régions du Tibet, y compris à Lhassa, la capitale de la préfecture autonome du Tibet, les forces de sécurité chinoises ont frappé dur ces derniers mois contre la dissidence et pour arrêter la diffusion d’information concernant les autos immolations.

 

 

Version anglaise: Tibetan Man Self-Immolates, Ignoring Exiles’ Pleas

 

Epoch Times est publié dans 35 pays et dans 19 langues

Epoch Times France

Commenter cet article

Rensk 06/10/2012 17:57


Comment ose dire le journaliste pareilles choses ? Est-il le tuteur de celui qui s'est bouté le feu (et pas a un paya étranger) ? (Je me demande qui est ignorant  entre-nous soit-dit, le
propagandiste ? L'exilé si loin ?


 


NON. Celon ce journaliste c'est qu'il était "ignorant"... (Mais de quoi doit être la prochaine question. non posée... il en va de soit !)

Archives

Articles récents