Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Un tombeau égyptien rempli de trésors dépassant ceux de Toutankhamon aurait été découvert !

Publié par wikistrike.com sur 1 Avril 2014, 12:37pm

Catégories : #archéologie - Histoire - Préhistoire - Patrimoine

Un tombeau égyptien rempli de trésors dépassant ceux de Toutankhamon aurait été découvert !

 

 

 

la-tombe-des-anciens-pretres-rois-d-gypte-se-situe-copie-1.jpg

 

Un archéologue britannique affirme avoir localisé l'emplacement de la tombe abritant trois prêtres-rois, Heridor, Piankh et Menkheperre. Selon lui, le tombeau, situé près de Louxor en Égypte, abriterait de magnifiques richesses, dépassant de loin celle de la tombe de Toutankhamon.

Une histoire digne d'Indiana Jones ! Plusieurs équipes d'archéologues s'affrontent actuellement pour découvrir l'emplacement exact d'un ancien tombeau de trois rois égyptiens. Outre l'aspect archéologique, les chercheurs espèrent tomber sur des reliques et des trésors d'une valeur inestimable.

C'est un archéologue britannique, John Romer âgé de 72 ans, qui pense avoir trouvé un nouveau site où trois prêtres rois, Heridor, Piankh et Menkheperre, aurait été enterré, il y a environ 3.000 ans. Il affirme que le tombeau serait rempli de trésors magnifiques à côté desquels le trésor de Toutankhamon ferait pâle figure. 


Protéger la découverte

Tels des aventuriers à la recherche de reliques légendaires, les archéologues se pressent tous vers l'emplacement, baptisé Wadi el-Gharbi, situé dans les falaises près de Louxor. Leur objectif ? Sécuriser le tombeau avant l'arrivée des chasseurs de trésor et des pilleurs de tombes. En effet, les chercheurs craignent par dessous tout que les inscriptions ornant les rochers autour du tombeau, intactes depuis 1.085 avant notre ère, soient abîmées par les échelles de cordes ou d'autres équipements.

"La semaine dernière, trois personnes ont été arrêtées par le service de sécurité armée pour avoir tenté de s'introduire sur le site", précise John Romer au Sunday Times. Jusqu'à présent, la seule personne y ayant effectué des recherches est Howard Carter, l'archéologue qui a percé un trou dans la porte scellée de la chambre funéraire de Toutanhkamon, en 1922. En 1916, il avait ainsi fait creuser des tranchées sur le site de Wadi el-Gharbi. 


Trois prêtres-rois Howard

Carter y aurait découvert des piles de roches calcaire effritées sur le sol, identiques à celles trouvées dans les tombes royales de la Vallée des Rois. Ignorant totalement ce qui pouvait être enterré sous le site, Howard Carter aurait ensuite abandonné les recherches, explique le DailyMail. 

John Romer a repris ces recherches mais a préféré tenter de déchiffrer les inscriptions laissées par les ouvriers royaux ayant contribué à la construction du tombeau. Avec Alex Peden, ils ont ainsi découvert le nom de Hérihor, mentionné dans pas moins de 150 inscriptions. Selon les archéologues, le tombeau ne serait pas situé dans le sous-sol, mais plus haut dans les falaises de calcaire, s'élevant à plus de 300 mètres. 

Ils affirment qu'Hérihor est "probablement enterré dans un cercueil en or, comme Toutankhamon, 250 ans avant. Il y aura sûrement des vases canopes, des objets en albâtre, des statues en or et des trônes, mais probablement pas de chars".


Course au tombeau

John Romer cherche ce tombeau depuis plus de 40 ans, mais il doit encore obtenir un permis du Conseil Suprême des Antiquités égyptien, avant de poursuivre des fouilles. Il craint donc d'être pris de vitesse par une autre équipe d'archéologues, déjà présente sur le site. Il explique qu'il veut bien se priver de la découverte de la tombe du moment que son excavation est correctement réalisée, gardant les inscriptions intactes.

 



En savoir plus: http://www.maxisciences.com/tombeau/un-tombeau-egyptien-rempli-de-tresors-depassant-ceux-de-toutankhamon_art32284.html
Commenter cet article

Archives

Articles récents