Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Une ancienne ville du delta du Nil dévoile ses secrets

Publié par wikistrike.com sur 15 Octobre 2012, 16:57pm

Catégories : #archéologie - Histoire - Préhistoire - Patrimoine

 

Une ancienne ville du delta du Nil dévoile ses secrets

 

Des archéologues mettent en ce moment à jour une ancienne capitale Ptolémaïque monumentale en Egypte, où le commerce fleurissait il y a 2000 ans.

site_de_thmuis.jpg


Vue des restes à Tél Timai. photo: Robert Littman et Jay Silverstein


Une équipe d'archéologues et d'étudiants sont entrain de fouiller un site dans la région du delta du Nil en Égypte où, en plein désert, des ruines témoignent encore d'une importante ville portuaire qui a prospéré au 2e et 1er siècle avant J.-C.

Près de la ville actuelle d'El-Mansoura, des ruines visibles marquent l'endroit de ce qui reste de la ville de Thmuis, une ancienne ville portuaire et capitale des Ptolémées.
C'est à cet endroit qu'une équipe d'archéologues et d'étudiants dirigés par le professeur Robert J. Littman de l'Université d'Hawaii et le Dr Mohamed Kenawidu Centre des Etudes Hellénistiques d'Alexandrie, sont entrain de déterrer des éléments architecturaux et des artéfacts dans différentes zones: un secteur de «sauvetage» au Nord; une zone identifiée comme le Forum Est de l'acropole de la ville, et, à partir de Décembre 2012, un probable temple ptolémaïque.

"Peu de fouilles ont été faites à Tell El-Timai (Thmuis)", rapporte Littman, "mais du matériel significatif a été découvert, ce qui indique le potentiel du site. C'est l'un des rares endroits dans la région du Delta où des papyri ont été trouvés. A la fin du 19ème siècle, Edouard Naville a découvert ce qu'il considérait comme une bibliothèque dans une maison romaine. Malheureusement, il n'a pas indiqué sa localisation. Il a tenté, sans succès, de conserver et transporter les papyri. Malheureusement, seuls quelques-uns ont survécu: ce sont des données administratives. Un certain nombre de statues de marbre et de petits bronzes, et de magnifiques sols en mosaïque hellénistique et romaine, aujourd'hui au Musée égyptien du Caire, et au Musée gréco-romain d'Alexandrie, témoignent de la richesse et de l'importance de la ville."


Le nom de Thmuis était référencé dans les Histoires d'Hérodote.

Après avoir visité l'Egypte au milieu du 5ème siècle avant JC, il a énuméré lesnomes (circonscriptions administratives de l'Ancienne Égypte) d'où venait la classe militaire.
Mendes (l'ancienne grande ville voisine qui fut d'abord la capitale) et Thmuissont mentionnées, ce qui indique que les deux villes ont prospéré de façon indépendante à cette époque.

Les fouilles archéologiques à Mendes suggèrent qu'au 4ème et 3ème siècle avant JC, la population avait considérablement diminué. Ce mouvement s'est accompagné d'une hausse de l'importance de Thmuis, qui florissait au cours de la période ptolémaïque (4ème au 1er siècle avant JC) et devint la capitale du nome Mendésien.

"Thmuis est à environ un demi-kilomètre au sud de Tell el Rub'a, le site de l'ancienne ville de Mendes", rapporte Littma, "Mendes était la ville dominante dans le delta pendant la majeure partie de l'histoire de l'Egypte, de la fin du quatrième millénaire jusqu'au IVe siècle avant J.-C., en partie parce qu'il était un port important. Apparemment, le cours du Nil s'est décalé pendant le cinquième et quatrième siècle, et Mendes, ayant perdu sa base économique en tant que port, a été progressivement abandonnée pour Thmuis, où le cours de la rivière avait déménagé, et où un port a été construit."


La ville elle-même est mentionné au cours de la période de la Guerre des Juifs (66-70 après J.-C.).

Le livre "La guerre des Juifs" de Flavius Josèphe (édité vers 75/80 après JC) raconte que le futur empereur Titus naviguait avec son armée près d'Alexandrie par le Nil le long du nome Mendésien. il débarqua son armée à Thmuis pour lancer une marche sur Jérusalem. Cela indique un port important à cet endroit.

Au 2ème siècle après JC, nous retrouvons Thmuis comme capitale des nomes Mendésiens, à une époque où le parfum Mendésien faisait rage dans le monde antique, selon Pline (Histoire naturelle).
Au quatrième siècle, elle était devenue l'une des villes les plus importantes d'Egypte.
La ville était encore importante lorsque les Arabes envahirent l'Egypte en 641. Elle a probablement été abandonnée au 10ème siècle après JC, suite à une révolte locale.


Fouilles et découvertes actuelles.

Les travaux d'exploration et de fouilles de la ville par l'expédition de l'Université d'Hawaii ont commencé en 2007.

Dans la partie nord de l'ancienne ville, l'équipe travaille en collaboration avec leConseil Suprême des Antiquités pour mener des opérations de sauvetage dans une zone, correspondant au 1er siècle avant JC. C'est un secteur qui avait été fouillé dans les années 1920 et où sont prévues de futures constructions modernes.
Les archéologues ont déterminé qu'un événement destructeur, datant du début du 2ème siècle avant JC a été suivi d'une mise à niveau et d'une reconstruction dans la zone.

Des céramiques et des pièces, dont une petite cachette sous un plancher avec des céramiques in situ, suggèrent que l'événement destructeur s'est produit sous le règne de Ptolémée V et qu'il pourrait être associé à la grande rébellion relatée dans la Pierre de Rosette et dans beaucoup d'autres documents.
Les preuves incluent des restes humains avec des signes de traumatisme, des pierres à balistes, des brûlures et une réutilisation radicale et planifiée de la zone immédiatement après la destruction.
Dans une pile de déchets, la tête d'une figurine de Ptolémée V a été retrouvée. Une statue brisée d'Arsinoé II, déifiée en tant qu'Isis, a aussi été récupérée lors du sauvetage archéologique.

D'autres découvertes au nord comprennent un possible sanctuaire avec une lampe d'Isis et un vaste complexe de fours datant d'avant l'arrivée d'Alexandre le Grand.
Le complexe s'est évidemment arrêté après l'événement destructeur et un corps a été retrouvé dans le remplissage d'un four tronqué et nivelé.

delta_du_nil_decouvertes--1-.jpg

 

L'atelier d'un four hellénistique. photo Robert Littman et Jay Silverstein.


Dans la partie centrale du Forum Est, des fouilles récentes ont commencé à explorer une vaste architecture bien préservée en briques crues de ce qui semble être des bâtiments publics.
Une fosse d'offrande dans un bâtiment a fourni un nombre impressionnant d'objets, dont un ensemble de figurines d'acrobates sub-sahariens, des céramiques miniatures, des charmes votifs en plomb, et une statue en céramique du dieu Bès.
Cet assemblage a été trouvé près d'un grand piédestal de granit rouge d'une statue et les premiers artéfacts datent de l'ancienne époque romaine.

Avec le soutien du National Geographic Society, un projet sur un secteur supplémentaire débutera en Décembre 2012 avec l'objectif d'explorer la zone de la partie sud de Tell Timai, où des éléments architecturaux monumentaux ont été dragués dans un canal. Ces éléments inclus des colonnes et des parties d'une frise murale.
Une pierre dans un champ adjacent porte une inscription à peine visible qui semble être un cartouche portant le nom de Ptolémée II ou III.
Cette structure pourrait être un temple érigé par Ptolémée II pour sa reine Arsinoé.
Les travaux prévus en Décembre 2012 comprennent une étude géophysique et des sondages archéologiques.

Source:

Commenter cet article

Archives

Articles récents