Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

UNE BOMBE: L'appartement qui abrite les relations secrètes du président lié au grand banditisme

Publié par wikistrike.com sur 12 Janvier 2014, 12:21pm

Catégories : #Politique intérieure

UNE BOMBEL'appartement qui abrite les relations secrètes du président lié au grand banditisme



article_Cirque.jpg


 

 

L’appartement du 8e arrondissement de Paris, utilisé secrètement par François Hollande pour ses rencontres avec une actrice, est au nom de Michel Ferracci, soupçonné de liens avec le grand banditisme corse. Son ex-épouse, l’actrice Emmanuelle Hauck, qui prêtait cet appartement, était devenue la compagne de François Masini, assassiné le 31 mai 2013 en Corse, également soupçonné d’être lié au gang de la Brise de Mer.

Possible trahison de Manuel Valls selon 20minutes qui aurait fait fuiter l'info. Décidément cet homme est intenable...

Les relations secrètes du Président Hollande méritent quelques explications... mais après sa démission, et après avoir évacué les cadavres de l'appart...

Elle est belle, la vie privée...

 


 

http://www.mediapart.fr/journal/france/120114/lappartement-qui-abrite-les-relations-secretes-du-president-lie-au-grand-banditisme

 

1013399_579291085493144_1954436735_n.png


Commenter cet article

lesaint 13/01/2014 17:35





Actualité >

Politique




Affaire Hollande-Gayet : le propriétaire de l'appartement se dit «choqué»


 


Publié le 13.01.2014, 15h24 | Mise à jour : 17h05




 





 


Rue du Cirque (Paris VIIIe). François
Hollande et Julie Gayet se rencontraient dans un appartement de cet immeuble cossu. | (LP/Delphine Goldsztejn.)


Ni «mafioso», ni «patron du CAC 40». Jean-Pierre Discazeaux, propriétaire de l'appartement qui a abrité les
rencontres secrètes entre le président François Hollande et l'actrice Julie Gayet, est un ancien commerçant de 71 ans. Aujourd'hui retraité à Biarritz, il se dit «extrêmement choqué» de la polémique autour de son
bien.

«Je suis extrêmement choqué de tout ce qu'on peut dire sur moi : que je serais un ancien mafioso, un patron du CAC 40, ou que l'appartement que j'ai habité pendant 40 ans était un bordel», a-t-il
déclaré ce lundi à l'AFP, assurant qu'il allait «prendre les mesures nécessaires» avec son avocat «si tout cela continue».

Selon le site d'information
Mediapart, l'appartement, situé dans le VIIIe arrondissement, tout près de l'Elysée, est «au nom de Michel Ferracci», un acteur apparaissant notamment dans la série télévisée «Mafiosa».
L'homme a été condamné en novembre 2013 à 18 mois de prison avec sursis dans l'affaire des détournements de la salle de jeux parisienne, le Cercle Wagram,  au profit de membres du gang corse
de la «Brise de mer». Toujours selon Mediapart, l'appartement est prêté à Julie Gayet par une amie actrice, ex-femme de Michel Ferracci devenue par la suite compagne de François Masini,
réputé proche du milieu corse et assassiné en mai 2013.

Michel Ferraci jamais propriétaire, ni locataire de l'appartement
Ce que le propriétaire Jean-Pierre Discazeaux, qui a vécu dans cet appartement de 1962 à 2003, ne dément pas. Selon lui, cette femme a loué l'appartement par l'intermédiaire d'un
cabinet de gestion immobilière «il y a trois ou quatre ans». Et il précise : «Il n'y a jamais eu aucun problème avec cette charmante dame».

En revanche, les allégations concernant Michel Ferracci
ont été démenties dès dimanche par son avocat, Me Pierre Haïk. «Il n'a jamais été ni propriétaire, ni locataire de cet appartement», avait affirmé son conseil. L'acteur avait
également assuré au Parisien n'avoir «jamais vécu dans cet appartement» de 90 à 100 mètres carrés. «Mon nom apparaît effectivement sur cette boîte aux lettres car mes enfants portent le même
patronyme que le mien», avait-il expliqué, furieux d’être lié à cette affaire. Etde poursuivre : «Je suis séparé depuis six ans d'avec la mère de mes enfants. Elle occupe cet appartement depuis
trois ans. Le bail est à son nom. Mon nom figure dans les pages blanches à cette adresse, tout simplement parce que la box qui permet d’avoir le téléphone et Internet est resté à mon nom.»

L'hebdomadaire «Valeurs actuelles» a pour sa part assuré que l'appartement avait appartenu à «un grand patron du CAC 40» et serait aujourd'hui la propriété d'une milliardaire qui le louerait à
Michel Ferracci et sa compagne actuelle. Cet appartement «aurait déjà servi par le passé, à de nombreuses reprises au cours des quinze dernières années, à d'autres personnalités de la Vème
République pour des missions de natures différentes (rendez-vous galants et affaires sensibles en tout genre)», avait aussi écrit l'hebdomadaire.

sanchez louis-philippe 13/01/2014 13:18


l'abruti qui travaille a la securite du president as t il etait virer ?????


apres tout nous sommes encore en guerre et en plein plan vigipirate il me semble non ?


alors je repete


l'abruti qui a donner sont accord pour qu'un president sorte en catiminie de l'elisee en csouteur as t il etait virer ????


apres tout la vie privee de flambi ne noue regarde pas c'est vrai


mais la vie d'un president de notre nation  SI  bien sur

gttg 13/01/2014 13:09



http://actushop.tumblr.com/

Antoine 13/01/2014 13:02


3,1 Millions de Vues pour la Vidéo de Dieudonné
en 12 jours... :
http://www.youtube.com/watch?v=0r4YQ54PazA&feature=youtu.be&bpctr=1389615978

2,6 Millions de Vues pour la dernière vidéo de
Dieudonné en... 3 Jours... :-)))
http://www.youtube.com/watch?v=B6TW7iKqZwc

HollandeDemission.fr 13/01/2014 02:18


Actualité > 

CULTURE/LOISIRS




Deux des acteurs mêlés à l'affaire du Cercle Wagram


Publié le 19.03.2012




On ne sait plus si c'est l'affaire du Cercle de jeu Wagram qui s'invite
dans la série « Mafiosa » ou l'inverse. Toujours est-il que deux acteurs de la série, Frédéric Graziani et Michel Ferracci, sont mêlés à ce dossier où l'ambiance feutrée des tables de poker cache
une lutte entre deux clans corses. 


Ouverte au début de l'année 2011, l'enquête sur le Cercle Wagram a déjà conduit à une quinzaine de mises en examen pour « extorsion de fonds » et « blanchiment ». 
D'après les enquêteurs, Frédéric Graziani et Michel Ferracci seraient proches de l'équipe de Jean-Luc Germani, assassin présumé toujours en fuite, qui avait repris par la force deux cercles
parisiens, le Wagram et l'Eldo, en janvier 2011. Ils auraient même participé à une réunion préparatoire du « putsch » la veille au soir, dans l'appartement parisien de la sœur de Jean-Luc
Germani.

Ils auraient été proches de certains chefs de clan

Michel Ferracci, qui a longtemps exercé des fonctions de premier plan dans les jeux, notamment au Wagram, avait été évincé en 2009 par un clan adverse qui lui reprochait de trop consacrer de
temps à sa carrière d'acteur. En réalité, il payait sa proximité avec Richard Casanova, ancien homme fort de la Brise de mer et cogérant du cercle, assassiné en Corse en 2008. 
Pour renforcer les liens entre « Mafiosa » et l'affaire du Cercle Wagram, les policiers peuvent aussi compter sur les suspects eux-mêmes. Pour justifier de la curieuse réunion préparatoire de
janvier 2011 à laquelle participaient Ferracci et Graziani, certains ont avancé que le but était alors de favoriser la compagne de l'un d'entre eux qui souhaitait obtenir un rôle dans la
série… 


  


Le Parisien

Shoathos 12/01/2014 22:24



ThonyL 12/01/2014 16:51


mais comment elle a pu baiser avec "ça" ? il est chauve, boutonneux, gras, petit, bref c'est un gnome, faut vraiment qu'elle chez optic 2000

Indrid 12/01/2014 15:37


Haha, bien jouer wiki !


je me pose une question ? comment elle peut baiser avec une merde pareille ? Elle aime le mou la cochonne.


Et valse... on est en guerre, pense à regarder derriere toi. Ta tete, comme celles de tout un tas d'autres va etre mise à prix, bientot, sur un nouveau genre de site !


 


Que la fête commence !

Archives

Articles récents