Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Une compagnie pharmaceutique chinoise utilise des huiles usagées dans la fabrication de médicaments

Publié par wikistrike.com sur 8 Septembre 2012, 22:47pm

Catégories : #Santé - psychologie

 

Une compagnie pharmaceutique chinoise utilise des huiles usagées dans la fabrication de médicaments

 

cetteusine-parma.PNG

 

On a découvert récemment qu’une importante compagnie pharmaceutique chinoise utilisait des huiles usagées dans ses produits antibiotiques, attirant les critiques du public et des experts.

 

On a découvert que la compagnie Joincare Pharmaceutical Industry, installée dans la région économique de Shenzhen, avait acheté pour 145 millions yuans (23 million dollars) 16 200 tonnes d’ «huile de caniveau», aussi connue sous la dénomination d’huile usagée, à un fournisseur basé au Henan entre le début 2010 et juillet 2011.

 

Selon Les nouvelles de Pékin, la compagnie utilisait cette huile usagée dans son produit antibiotique intermédiaire 7-ACA, qui était ensuite vendu à 100 autres sociétés pour la production de médicaments et la revente aux consommateurs.

 

Ces informations ont été révélées le 28 août lors d’un récent procès à la Cour municipale de Ningbo. Ce cas ne concernait pas directement Joincare, mais a révélé que cette compagnie avait acheté le produit de Henan Huikan Industrial, fournisseur de matériaux de construction et de produits chimiques de  Henan, qui était  impliqué dans le procès.

 

L’utilisation d’huile usagée pour la fabrication d’antibiotiques a provoqué de fortes réactions de plusieurs experts chinois et d’experts industriels, qui affirment t que cette huile n’est pas sans danger pour la consommation humaine. Les huiles usagées sont souvent fabriquées par des fournisseurs clandestins à partir des huiles accumulées dans les égouts des restaurants et des poubelles, ou proviennent de la décomposition de graisses et d’organes animales.

 

Liu Deng, professeur à l’université de sciences et de la technologie de Pékin, a dit que d’huile usagée a une mauvaise image parce qu’elle est toxique. «Le gouvernement a approuvé son utilisation uniquement comme diesel bio et quelques autres cas», a-t-il souligné au cours d’un entretien avec un média chinois. «Il n’est pas permis d’utiliser cette huile  comme produit alimentaire dans la vie quotidienne, sans parler de l’industrie pharmaceutique qui est réglementée de façon beaucoup plus stricte».

 

Selon Shanghai Securities News, le 30 août, Zhu Baoguo, président de Joincare, a défendu sa compagnie au cours d’une conférence téléphonique avec des sociétés de courtage et des journalistes. Il a dit qu’une telle pratique était anodine et courante dans les pays étrangers. «Pouvez-vous dire que la nourriture est empoisonnée si les plantes sont fertilisées avec des excréments humains? Il n’y a eu aucun problème dans le domaine de la qualité suite à l’utilisation du 7-ACA».

 

Wu Huifang, la directrice générale de healthoo.net, un site Internet d’information sur la santé, a défendu la position de Joincare pendant la conférence: «L’utilisation de l’huile usagée comme matériel pour la fermentation des microbes est fondamentalement différente de l’utilisation comme produit alimentaire. L’huile usagée fournit les éléments nutritifs nécessaires pour les microbes, mais n’est pas consommée directement comme un complément alimentaire». Elle a aussi pris l’exemple de l’engrais.

 

Le même jour, Joincare a annoncé sur son site Internet qu’en fait elle n’est pas  impliquée dans la  fabrication de médicaments mais est une compagnie de l’industrie chimique et qu’elle suit les règlements de l’État concernant l’industrie chimique.

 

Les opérations sur les titres de Joincare ont été arrêtées le 30 août, après avoir chuté de plus de 10%. Les règlements des échanges des titres en Chine prévoient une limite journalière de 10% de baisse ou de hausse des cours boursiers, après quoi le titre est suspendu des échanges.

 

M. Cheng, un habitant de la province du Guangzhou, n’était pas convaincu par l’explication de Joincare. «Même s’il n’y a pas de danger dans l’utilisation des huiles usagées pour la fabrication de médicaments, la compagnie est obligée d’informer les consommateurs de ce fait», a t-il souligné lors d’un entretien avec le Southern Daily. «Y a t-il une compagnie qui oserait mentionner l’huile usagée comme un ingrédient dans ses produits?»

 

Version anglaise: Chinese Pharma Company Sprung Using Gutter Oil in Medicine Ingredient

 

Source: Epoch times France

Commenter cet article

nostra 09/09/2012 14:22

Après les petites filles noyées de l'ère Mao voici les médicaments toxiques. Avec 1.4 milliards d'habitants, toutes les méthodes de limitation de la population sont bonnes en Chine. Nous y sommes
tous un peu pour quelque chose après tout...vous y penserez lors de vos prochains achats Made in China. Monde de fous !

benji 09/09/2012 07:35


ils sont complêtement à la masse ces p.....s de chinetoques :

Archives

Articles récents