Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Une enquête sur le mythe fondateur d’Israël dérange la BBC

Publié par wikistrike.com sur 10 Mai 2013, 19:16pm

Catégories : #Politique internationale

Une enquête sur le mythe fondateur d’Israël dérange la BBC

 

 

mur-lamentations.jpgPrévu pour le 25 avril, un documentaire décriant le mythe de l’exile des Juifs de la Terre Promise a été déprogrammé par la chaîne publique britannique BBC. Le réalisateur, lui-même juif, s’interroge encore sur les raisons de cette déprogrammation.

Éclaboussée par plusieurs scandales, la BBC est une nouvelle fois frappée par une affaire. Cette fois, il s’agit d’un changement de programme de dernière minute qui en a surpris plus d’un au Royaume-Uni, le 25 avril dernier. Le réalisateur du documentaire déprogrammé, Ilan Ziv, le premier. « J’ai travaillé plusieurs fois par le passé avec la BBC sur des sujets controversés et je n’ai jamais été soumis à aucune censure politique. Bien au contraire, j’ai toujours été impressionné par l’intégrité des personnes avec lesquelles j’ai travaillé », déclare Ilan Ziv.

Un manque de courage ?

Le documentaire en question, Exil, enquête sur un mythe, remet en cause l’histoire officielle du peuple Juif, sur laquelle l’Etat israélien s’est fondé. La nation israélienne a effectivement été créée sur le mythe de l’exil et du retour des Juifs en Terre Promise, ignorant totalement le peuple palestinien qui existait sur ce territoire, explique Ilan Ziv. « Une Terre sans peuple, un peuple sans terre », résume-t-il. Et pourtant, Jérusalem et la Palestine occupée ont toujours été multiculturels, rappelle le réalisateur israélien.

Censure, autocensure ou simple incompétence, Ilan Ziv n’a pas encore trouvé une explication satisfaisante aux agissements de la BBC. Est-ce un « manque de courage de la part des diffuseurs quand ils font face à la complexité des problèmes du Moyen-Orient et aux émotions intenses, peurs et agressions qu’ils génèrent » ?, continue de s’interroger Ilan Ziv.

« Se retourner sur l’histoire pour mieux comprendre la politique contemporaine »

La seule excuse avancée par le média britannique à ce jour : la trop longue durée du programme. Le format d’Exil, enquête sur un mythe ne correspond pas à celui de la chaîne britannique, a expliqué la rédaction de la BBC à Ilan Ziv. Elle a donc décidé de le raccourcir quelques semaines seulement avant sa diffusion, sans même consulter son auteur.

Et la télévision britannique n’en est pas restée là. Toujours à l’insu du réalisateur, la BBC a rebaptisé le nom du documentaire. Exil, enquête sur un mythe est ainsi devenu Jérusalem, une histoire archéologique mystérieuse. « Ce titre est beaucoup moins attirant que celui que j’avais choisi. Je pense que la BBC a voulu saboter ainsi mon projet et camoufler le vrai sujet du film », dénonce Ilan Ziv.

En effet, Ilan Ziv n’a pas eu l’intention de réaliser un documentaire, qui se restreint à l’archéologie ou à Jérusalem. C’est un message politique que le réalisateur a voulu envoyer, notamment à l’attention des Israéliens. « En Palestine, plus qu’ailleurs, il faut se retourner sur l’histoire du territoire pour mieux comprendre la politique contemporaine », explique Ilan Ziv, qualifiant son film non pas « antisioniste » mais de « post-sioniste ». « La seule façon d’en finir avec ce conflit, c’est qu’en Israël on étudie avec un nouvelle perspective l’histoire de cette terre », conclut Ilan Ziv.

Source: algerie-focus.com 

Archives

Articles récents