Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Une enquête sur le mythe fondateur d’Israël dérange la BBC

Publié par wikistrike.com sur 10 Mai 2013, 18:16pm

Catégories : #Politique internationale

Une enquête sur le mythe fondateur d’Israël dérange la BBC

 

 

mur-lamentations.jpgPrévu pour le 25 avril, un documentaire décriant le mythe de l’exile des Juifs de la Terre Promise a été déprogrammé par la chaîne publique britannique BBC. Le réalisateur, lui-même juif, s’interroge encore sur les raisons de cette déprogrammation.

Éclaboussée par plusieurs scandales, la BBC est une nouvelle fois frappée par une affaire. Cette fois, il s’agit d’un changement de programme de dernière minute qui en a surpris plus d’un au Royaume-Uni, le 25 avril dernier. Le réalisateur du documentaire déprogrammé, Ilan Ziv, le premier. « J’ai travaillé plusieurs fois par le passé avec la BBC sur des sujets controversés et je n’ai jamais été soumis à aucune censure politique. Bien au contraire, j’ai toujours été impressionné par l’intégrité des personnes avec lesquelles j’ai travaillé », déclare Ilan Ziv.

Un manque de courage ?

Le documentaire en question, Exil, enquête sur un mythe, remet en cause l’histoire officielle du peuple Juif, sur laquelle l’Etat israélien s’est fondé. La nation israélienne a effectivement été créée sur le mythe de l’exil et du retour des Juifs en Terre Promise, ignorant totalement le peuple palestinien qui existait sur ce territoire, explique Ilan Ziv. « Une Terre sans peuple, un peuple sans terre », résume-t-il. Et pourtant, Jérusalem et la Palestine occupée ont toujours été multiculturels, rappelle le réalisateur israélien.

Censure, autocensure ou simple incompétence, Ilan Ziv n’a pas encore trouvé une explication satisfaisante aux agissements de la BBC. Est-ce un « manque de courage de la part des diffuseurs quand ils font face à la complexité des problèmes du Moyen-Orient et aux émotions intenses, peurs et agressions qu’ils génèrent » ?, continue de s’interroger Ilan Ziv.

« Se retourner sur l’histoire pour mieux comprendre la politique contemporaine »

La seule excuse avancée par le média britannique à ce jour : la trop longue durée du programme. Le format d’Exil, enquête sur un mythe ne correspond pas à celui de la chaîne britannique, a expliqué la rédaction de la BBC à Ilan Ziv. Elle a donc décidé de le raccourcir quelques semaines seulement avant sa diffusion, sans même consulter son auteur.

Et la télévision britannique n’en est pas restée là. Toujours à l’insu du réalisateur, la BBC a rebaptisé le nom du documentaire. Exil, enquête sur un mythe est ainsi devenu Jérusalem, une histoire archéologique mystérieuse. « Ce titre est beaucoup moins attirant que celui que j’avais choisi. Je pense que la BBC a voulu saboter ainsi mon projet et camoufler le vrai sujet du film », dénonce Ilan Ziv.

En effet, Ilan Ziv n’a pas eu l’intention de réaliser un documentaire, qui se restreint à l’archéologie ou à Jérusalem. C’est un message politique que le réalisateur a voulu envoyer, notamment à l’attention des Israéliens. « En Palestine, plus qu’ailleurs, il faut se retourner sur l’histoire du territoire pour mieux comprendre la politique contemporaine », explique Ilan Ziv, qualifiant son film non pas « antisioniste » mais de « post-sioniste ». « La seule façon d’en finir avec ce conflit, c’est qu’en Israël on étudie avec un nouvelle perspective l’histoire de cette terre », conclut Ilan Ziv.

Source: algerie-focus.com 

Commenter cet article

Flow 11/05/2013 15:12


Xavier defend des gens qui a la moindre occasions te marcheront dessus car tu n'est qu'un pauvre goyle. Sombre tache !

Rensk 11/05/2013 13:46


Faut voir la force qu'ils ont... Construit sur de faux chiffres (rapport Bergier) les juifs ont demandé et obtenu de notre président des excuses... pour ce qu'il n'avait pas dit !!!


09 mai 2013 - 15:03


Le président de la Confédération Ueli Maurer a présenté ses excuses aux organisations juives de Suisse pour son message diffusé lors de la journée de l'Holocauste. Il a reconnu avoir omis de
mentionner certains aspects de la politique suisse durant la Deuxième Guerre mondiale.

Titi 11/05/2013 10:38


Pour en connaitre la triste raison, ce livre qui vient de sortir vous en donnera une réponse. Il est bien évident que celui-ci (l'ouvrage) a subi les mêmes attaques et censures. On est pas obligé
de le lire.


Ou trouver ce momunent de haine, etc. :



WAWA CONSPI - Blog



samedi, mai 11 2013


Herman de Vries de Heekelingen - L'Orgueil juif





Herman de Vries de Heekelingen - L'Orgueil juif


L'Orgueil juif, petit livre publié en 1938 par la Revue internationale des sociétés secrètes. Herman de Vries de Heekelingen dénonce ce qu’il appelle "l’orgueil racial" et la
"politique raciale" des Juifs, tout en rapprochant cette dernière de la "politique raciale" allemande, celle du régime national socialiste :

« Les législations d’Esra et de Néhémie, près de cinq siècles avant notre ère, défendaient tout mélange de sang (…) Esra et Néhémie ont empêché tout métissage ultérieur par des mesures
draconiennes (…) On ne peut nier que ces mesures aient été inspirées par des principes raciaux (…) Ce sont les Juifs qui, les premiers, ont pris des mesures tendant à conserver la pureté de leur
race, pour autant qu’on puisse appeler "pure" une race aussi mélangée dès son origine (…) Ou bien on est partisan d’une "politique raciale", ou bien on y est opposé. Si l’on critique le
racisme allemand, on doit également être adversaire du racisme juif.


de Vries de Heekelingen Herman
L'Orgueil juif (1938)


Pour expliquer ce qui m’a amené à analyser les manifestations et les conséquences d’un orgueil particulier au peuple juif, je rappellerai en quelques lignes ce qui s’est passé de la publication
de mon livre précédent (1) dans lequel j’avais essayé d’étudier impartialement la question juive, en utilisant presque uniquement des sources et des documents juifs.
Après avoir étudié ce qui nous sépare des Juifs, j’énumérais les tentatives stériles pour trouver une solution au problème juif. Enfin, dans la troisième partie du livre, j’exposais les résultats
obtenus par le sionisme ; résultats auxquels je ne ménageais pas les éloges. Du côté non-juif, cette dernière partie fut souvent critiquée, parce qu’on estimait la solution proposée trop
favorable aux Juifs. Du côté « juif, mon livre fut accueilli par une bordée d’injures : « poison dangereux — citations franchement falsifiées ou même inventées sans vergogne — pamphlet sans
envergure, sans originalité — collection de faux et d’affirmations gratuites — un malheureux livre — un monument de haine — un livre infâme », et j’en passe.
Pourquoi ce débordement d’insultes, sans que leurs auteurs aient jamais apporté l’ombre d’une preuve ? Pourquoi ?
J’ai attribué d’abord ce vocabulaire inusité au fait que les races orientales ont volontiers un langage plus pittoresque que le nôtre ; mais cela n’explique pas la mauvaise foi et le manque de
scrupules dans des discussions historiques. En examinant de plus près ces attaques, je découvris que toutes avaient une même origine : l’orgueil blessé, blessé du fait qu’un non juif avait osé
critiquer certaines tendances juives. C’est ce qui m’amena à étudier de plus près l’orgueil propre à la race juive. Le résultat de mes recherches est exposé dans les pages qui suivent.
Une appréciation basée sur des considérations personnelles n’ayant pas la valeur d’une conclusion basée sur une documentation juive, je me réfère exclusivement à des auteurs juifs. Pour permettre
au lecteur le contrôle des citations, j’ai fait précéder, dans les références bibliographiques, les noms d’auteurs juifs d’un astérisque ; les noms de Juifs baptisés sont précédés d’une croix.


 

BERNARD 11/05/2013 08:41


Pour autant que je m'en souvienne, car il y a bien longtemps que j'ai abandonné l'étude du sujet, la seule bible authentique d'origine est cachée chez les jufis noirs de Cochin, en inde.


La bible sur laquelle s'appuie la religion juive ne serait pas fiable.

Athos 11/05/2013 08:32


@         Abba Hams


Oui on s'enest rendu compte, tout comme marseille est la capitale d'algérie ( nombre d'habitants d'origine algérienne ) et en fait de communauté religieuse en france, hotmis les catholiques,
c'est les musulmans les plus nombreux

Max 11/05/2013 06:44


@abba Hams; "Il peut proposer son reportage en France. Ainsi il sera certain de l'honnêteté des médias"  Ce genre de blague/ironie arrivait à me faire rire dans le
passé... 


Ce reportage se retrouvera probablement bientôt sur Arte TV. J'ai bien hâte de le voir.

Abba Hams 11/05/2013 01:21

Il peut proposer son reportage en France. Ainsi il sera certain de l'honnêteté des médias. Et en plus, il y a le plus grand public en France que partout en europe. Effectivement, la France est la
seconde communauté juive au monde après les USA. La France est donc la première communauté juive d'europe. Vous en êtes-vous rendu compte ?

Cabour 11/05/2013 00:29


Heureusement qu'on a eu le théoreme de Mohamed Thales et Zoubéda Pythagore


http://leplus.nouvelobs.com/contribution/2246-les-chiffres-arabes-sont-indiens.html

Jérôme 11/05/2013 00:19


Ou alors il veut parler de ceux qui tuent chaque jour des civils innocents dans un pays multiconfessionnel et souverain, pour édifier le grand Israël.


Ceux là sont barbus, instables et dangereux.


Je ne me sens pas visé, xavier. Je n'ai rien contre le peuple Juif car nombreux ne sont pas d'accord avec la politique d'agression et colonisatrice de ceux qui les mènent inévitablement vers ce
qui sera leur perte et la fin d'Israël.

Grrrrr 10/05/2013 23:30


Xavier, tu parles des gens qui apprenaient les mathématiques, l'alphabétisation, l'écriture à une époque où les Européens vivaient dans des huttes et se tapaient la gueule pour un bout de viande
? Ceux que les Européens ont défoncé quelques siècles plus tard en leur pillant toutes leurs connaissances ?

xavier 10/05/2013 22:06


Jérome pauvre abruti faciste que vous êtes... continuez à vous vautrer avec des barbus arriérés. Vous viendrez pleurer d'içi 30 ans.

yop 10/05/2013 21:42


à la fin, c'est toujours le peuple quia raison ...

hdg 10/05/2013 21:27


la vérité dérange sinon parlez en non?


moi ce que je vois c'est un mur qui est construit, c'est un pays entier qui subit un blocus totale...en 2013, Israel veut attaquer l'Iran car soit disant il développe la bombe atomique mais
israel possede et develope la bombe atomique sans le reconnaitre et sans respecter eux meme l'agence nucléaire et les conventions internationalles...  dite moi 1 seule chose de bien qu'a
fait israel? 


ok

junior 10/05/2013 20:38


Vive la Palestine,non aux Colonnisateurs.


 

Jérôme 10/05/2013 20:30


Vive la palestine, vive la Syrie, Vive l'Iran, Vive le Hezbollah.


Non à Israël

Kaelo 10/05/2013 20:26


Vive Israël, non à la palestine.

Archives

Articles récents