SRLe fonds de garantie et l'Etat peuvent-il vraiment garantir une partie de mon argent ?

 

En théorie, le Fonds de garantie des dépôts est le seul à pouvoir indemniser les déposants surpris par la faillite de leur banque. Tout établissement de crédit agréé en France est tenu de lui verser une cotisation annuelle pour alimenter sa trésorerie disponible pour les indemnisations. Aujourd'hui cette trésorerie s'élève à 2 milliard d'euros, soit... 0,15% des dépôts en France. Une faillite de la Société générale par exemple serait donc bien problématique dans la mesure où elle gère 337 milliards de dépôts.

Mais au cas où la situation tournerait au vinaigre, le législateur a prévu deux dispositifs complémentaires. Le gouvernement peut décider à tout moment de cotisations supplémentaires. En octobre 2010, il a ainsi imposé aux banques une contribution de 270 millions d'euros au fonds. Et le fonds peut aussi contraindre d'autres banques à lui prêter de l'argent pour indemniser les déposants sauf si cela "remettait en cause la stabilité du système bancaire et financier".

 

Le journal du Net

 

 

A lire aussi 

Tag(s) : #Economie
Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog