Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Une loge maçonnique dirige le Vatican

Publié par wikistrike.com sur 11 Décembre 2013, 19:37pm

Catégories : #Religion - pensées

Une loge maçonnique dirige le Vatican

 

Le souvenir d’un crime peut parfois raviver des vérités détonantes que le grand public abreuvé de mensonges méconnaît. C’est dès lors toute une représentation de la vérité de ce monde qui s’effondre, à l’image des tours jumelles du World Trade Center à Wall Street.

Jean Paul 1er - Albino Luciani

Nous savons, grâce à David Yallop [1], que l’assassinat du pape Jean-Paul 1er fut l’œuvre de la loge P2, 33 jours après le début de son règne, et que ce meurtre intervint juste après qu’il a évincé deux francs-maçons de l’Église romaine (Marcinkus et Villot).

Nous apprîmes aussi, par la plume du journaliste maçon Pier Capri, que Jean XXIII avait été initié dans l’ordre des Rose-Croix. Divers éléments à charge démontrent que ce dernier et Paul VI étaient vraisemblablement des francs-maçons.

Pier Capri révéla notamment qu’évêques et cardinaux appartenaient à la loge P2 : « On l’appelle la loge ecclésiastique et elle est en contact direct avec le grand maître de la loge unie d’Angleterre, le duc Michael de Kent. Cette loge agit au Vatican depuis 1971. Plus de cent frères cardinaux, évêques et monseigneurs de la curie lui appartiennent. Ils parviennent à maintenir le secret le plus absolu, mais pas au point d’échapper aux enquêtes des hommes de la puissante organisation de l’Opus Dei. » [2]

Capri nous dit que « cette loge agit au Vatican » après avoir affirmé que Jean XXIII était maçon. Il dit aussi que ce ne sont pas des clercs isolés qui lui appartiennent mais plus d’une centaine de cardinaux et d’évêques ! Il ne proclame pas textuellement qu’elle dirige Rome, mais on peut toutefois en déduire qu’au minimum elle influe sur le Vatican – et nous pouvons alors parler de lobby – et au pire qu’elle en a le contrôle.

Dans tous les cas, cette Église n’est plus l’Église catholique. Mais pour d’autres raisons. Sur le sujet, monseigneur Lefebvre fut catégorique : « Le droit à la liberté religieuse est blasphématoire car c’est prêter à Dieu des intentions qui détruisent sa Majesté, sa Gloire, sa Royauté. Ce droit implique la liberté de conscience, la liberté de pensée et toutes les libertés maçonniques. L’Église qui affirme de pareilles erreurs est à la fois schismatique et hérétique. Cette Église conciliaire n’est donc pas catholique. » [3] Relevons au passage que, juste avant le Concile Vatican II, cette liberté religieuse fut demandée par le B’naï B’rith auprès du cardinal Béa. Elle fut alors établie au sein de l’Église romaine et doit être considérée comme une victoire maçonnique.

Revenons à présent sur l’appartenance maçonnique des précédents chefs de l’Église conciliaire. Lors d’un entretien réalisé par Louis-Hubert Rémy, le père Malachi Martin affirma : « Sur l’appartenance de Jean XXIII à la franc-maçonnerie, toutes les preuves sont dans les archives du Vatican, jalousement gardées par le cardinal Sodano. Lui-même aurait vu des photos prises par son chauffeur dévoilant Jean XXIII fréquentant les loges parisiennes. [...] Jean XXIII fut initié par Vincent Auriol. »

Malachi Martin parla d’une « loge spéciale ». Il ajouta : « Cette loge est réservée à Rome aux cardinaux en liaison étroite avec le Grand-Orient. Jean XXIII et Paul VI ont fait partie de la loge spéciale », disait-il. Cette révélation fut confirmée par le franc-maçon mexicain Jaime Ayala Ponce pour qui « Roncalli et Montini ont été initiés aux augustes mystères de la confrérie. »

Concernant les autres chefs de Rome depuis Vatican II, le bilan n’est pas plus reluisant. D’origine juive, Benoît XVI fut officiellement soutenu par le B’naï B’rith. Il reçut d’ailleurs cette secte juive au Vatican tout en faisant l’éloge de la fraternité inter-religieuse, dans la droite ligne œcuménique. De plus, Ratzinger écrivit pour un journal maçonnique en 1979. [4] Ses relations étroites avec les hautes sphères mondialistes furent plus que douteuses. [5] Tout autant que ses poignées de mains à des francs-maçons notoires. [6]

Quant à cet autre marrane que fut Jean-Paul II, rien ne prouve qu’il fut franc-maçon sauf qu’à trois reprises, il reçut chaleureusement au Vatican les représentants du B’naï B’rith. En mars 1984, avril 1985 et décembre 1990. Dans la revue Fideliter en 1986, monseigneur Lefebvre écrivit qu’il est « au service de la franc-maçonnerie ». Selon le grand maître de la franc-maçonnerie italienne Armando Corona, Jean-Paul II appartenait au Rotary Club, à l’instar de l’Argentin Bergoglio qui est actuellement en place. [7] Remarquons aussi que la secte satanique des Skull and Bones lui rendit hommage à sa mort.

Mgr Lefebvre

Concentrons-nous à présent sur l’argumentation de monseigneur Marcel Lefebvre concernant la collégialité à la tête de l’Église romaine et l’infiltration maçonnique dans ses murs : « Je crois sincèrement que nous avons affaire à une contrefaçon de l’Église et non pas à l’Église catholique. Parce qu’ils n’enseignent plus la foi catholique. Ils ne défendent plus la foi catholique. Ils enseignent autre chose. Ce n’est plus l’Église catholique. Tous ces cardinaux dans les congrégations et toutes ces secrétaires dans les congrégations, ils sont bien assis là où étaient leurs prédécesseurs, mais ils ne continuent pas leurs prédécesseurs. Ils n’ont plus la même foi, ni la même doctrine, ni la même morale que leurs prédécesseurs. Et principalement, leur grande erreur c’est l’œcuménisme. Ils enseignent un œcuménisme qui est contraire à la foi catholique.

Je dirai : que pensez-vous des anathèmes du Concile de Trente ? Que pensez-vous des anathèmes de l’encyclique Auctorem Fidei ? Que pensez-vous du Syllabus ? De l’encyclique Immortale Dei du pape Léon XIII ? Que pensez-vous de la lettre sur le Sillon par le Pape Pie X ? De l’encyclique Quas primas du Pape Pie XI ? Mortalium animos du Pape Pie XI contre le faux œcuménisme ? Que pensez-vous de tout ça ? Qu’ils me répondent sur ces documents qui définissent notre foi. Ce ne sont pas des documents quelconques. Ce sont des documents officiels qui engagent l’autorité du pape. On peut et on doit même croire que l’Église est occupée par cette contre-Église que nous connaissons bien et que les papes ont condamné. Depuis bientôt quatre siècles, l’Église ne cesse de condamner cette contre-Églisequi est née avec le protestantisme et qui est à l’origine de toutes les erreurs modernes, qui a détruit toute la philosophie, qui nous a entraîné dans toutes ces erreurs que nous connaissons : libéralisme, socialisme, communisme, modernisme, sionisme. Nous en mourrons. Les Papes ont tout fait pour condamner cela.

 

vaticanfranc

 

 

Et voilà que maintenant, ceux qui sont sur les sièges de ceux qui ont condamné ces choses-là sont maintenant d’accord pratiquement avec ce libéralisme et cet œcuménisme. Plus les choses s’éclairent et plus nous nous apercevons que ce programme, qui a été élaboré dans les loges maçonniques, on s’aperçoit tout doucement et avec des précisions de plus en plus grandes, qu’il y a tout simplement une loge maçonnique au Vatican. Maintenant, quand on se trouve devant un secrétaire de congrégation ou un cardinal qui se trouve assis dans le siège où se trouvaient de saints cardinaux qui avaient la foi et défendaient la foi de l’Église, on se trouve devant un franc-maçon. » [8]

Le propos fut sincère. L’aveu éloquent. Mémorable, même. Car il ne vint pas de n’importe qui. Ce ne furent pas des paroles en l’air, mais celles d’un homme d’Église connaissant très bien l’institution romaine. Après avoir été minutieusement pré-établi dans les arrière-loges, notamment celles de la Haute-Vente, le projet de destruction de l’Église officielle par la contre-Église est arrivé à son aboutissement. Les choses ne s’étant point arrangées mais empirées, nous pouvons tirer la même conclusion que cet illustre clerc.

Ainsi, parce qu’il est indéniable que la (fausse) religion enseignée au Vatican est un protestantisme ayant juste l’apparence du catholicisme, et parce qu’il est très vraisemblable que, depuis Jean XXIII, les derniers chefs de Rome furent tous maçons ou étroitement liés à la franc-maçonnerie (hormis Jean Paul 1er, d’où son assassinat), nous sommes en droit d’approuver cette évidence, affirmée par monseigneur Lefebvre dans les années 1970 :

Oui, une loge maçonnique dirige bel et bien l’Église officielle romaine. Telle une chape de plomb au-dessus des fidèles. Et ce, pour le grand égarement des âmes depuis 50 ans. Puisse les Catholiques de cette Église humaine et non divine regarder honnêtement cette réalité en face. D’autant que l’Église conciliaire n’est assurément plus l’Église catholique, puisqu’elle enseigne une autre religion et qu’elle ne contient ni une même foi, ni une même hiérarchie, ni les mêmes sacrements d’origine. Les francs-maçons et modernistes à la tête de cette institution sont les premiers responsables de cette situation désastreuse, car ce sont eux qui, depuis 50 ans, sont à l’origine du scandale.

Johan Livernette, le 10 décembre 2013

[1] Dans Au nom de Dieu, de l’anglais David Yallop.

[2] Dans L’Espresso en décembre 1987.

[3] Le 29 juillet 1976 dans Quelques réflexions à propos de la suspens a divinis.

[4] http://www.catholique-sedevacantiste.com/article-23851474.html

[5] http://www.resistance-catholique.org/documents/2008/RC_2008-02-29_Les-liens-occultes-entre-Ratzinger-et-les-pires-ennemis-de-lEglise.pdf

[6] http://www.blogcatholique.fr/2010/10/preuves-que-benoit-xvi-ratzinger-est.html

[7] http://johanlivernette.files.wordpress.com/2013/04/bergoglio-rotary.jpg

[8] L’intégralité de l’entretien audio de monseigneur Lefebvre :http://www.youtube.com/watch?v=XSuBwJ4xuns

Source : Livernette

Commenter cet article

Hercobulus 13/12/2013 13:16


Otoosan, le monothéisme et le christianisme ont leurs avantages et leurs


inconvénients. Nous étions chrétiens depuis 15 siècles et maintenant il n'y a


plus grand chose à la place au niveau spirituel ni civilisationnel. Dans le christian-


nisme, il y a des tendances conservatrices et des tendances révolutionnaires


nihilistes (Nietzsche). A titre personnel, je pense que la doctrine sociale de l'


Eglise c'est nettement plus humain que l'ultra libéralisme qui déferle avec la


mondialisation ; que la définition de la famille par l'Eglise tient la route par


rapport à la folle théorie du genre et le mariage des paires (non des couples).


Je rappelle que l'Eglise conserva la civilisation et la culture gallo-romaine  au


moment ou le royaume franc était dévasté par les invasions (vikings...).


Qu'y a-t-il de constuit au niveau spirituel et religieux pour restructurer notre


civilisation qui en a besoin ? Le néo-paganislme ? Je veux bien mais il a tout


à créer et a toujours eu le manque d'une transcendance, en admettant


qu'il détienne l'immanence. Je ne définis pas ces notions fondamentales.

Hercobulus 13/12/2013 12:59


On est bien d'accord que le Christ ne relève pas des chapelles humaines.


C'est juste pour cerner un peu une position par rapport à des forces agissantes


qui ont abouti à Vatican II et à ce qui a suivi.... Le déclin actuel de l'Eglise


et de la foi en Europe. Forces  internes à l'Eglise, forces de la contre-


Eglise, forces externes idéologiques ou civilisationnelles... L'Eglise n'a jamais


manqué d'ennemis et ils ont marqué pas mal de points depuis quelques


décennies.

OTOOSAN 13/12/2013 10:45


@ vivemutien : +1 .   La religion chrétienne est mortifère par nature. C 'est une approche de la vie faite de renoncement et de culpabilisation des individus pour obtenir leur
soumission, au profit des classes dirigeantes. C'est d'ailleurs le propre de toute religion monotéiste...


 

turmeliere 13/12/2013 09:40


Hercobulus, ni tradi, ni intégriste et encore moins progressiste. Le Christ n'est d'aucune de ces chapelles.

Hercobulus 12/12/2013 13:19


Turmelière, chrétien Vatican II, traditionnaliste ou intégriste ?


C'est fou le nombre d'internautes sur WS qui veulent anéantir le christianisme


en ignorant tout de lui. C'est bien d'afficher ce type de conviction, parce qu'en


face ça fait peur. D'un non chrétien (un peu quand même) à un chrétien déclaré.

turmelière 12/12/2013 12:38


J'aurai dû m'en douter, c'est du Livernette. En tant que chrétien de souche attaché profondément au Christ et sans cesse retournant au Christ, je me méfie comme de la peste de ces nouveaux
convertis allumés qui vocifèrent en permanence sur les prêtres les évèques et l'Eglise, sans jamais rien apporter de constructif. Je ne nie pas que tout n'est pas rose dans l'Eglise, qu'il y a
des enfoirés satanistes de premières sous certaines calottes et mitres, mais prétendre livrer ce combat de front, à la Livernette, est perdu d'avance. Ce type n'apporte rien à la foi et à la
paix.

popol 12/12/2013 00:16


http://www.pdfarchive.info/pdf/Y/Ya/Yallop_David_-_Au_nom_de_Dieu.pdf

Sirius 11/12/2013 22:53


Visionnez le film Forces Occultes dans Nibitruth.  Très intéressant ce film d'environ une heure.


 


http://nibitruth2013.wix.com/nibitruth

Ha Chaliah 11/12/2013 22:43


Le lien du site, avec l'onglet aperçu qui vous donne accès aux pages gratuites.


Bonne soirée à vous


Ha Chaliah


Au Coeur de L'Interdimensionnalité


Artiste-peintre visionnaire, humanitaire, définissant le courant novateur de l'archantisme.....L'Art de la conscience et de l'esprit, L'Art universel donc...


http://www.leseditionsdunet.com/temoignages/639-au-coeur-de-la-matiere-au-coeur-de-soi-ha-chaliah-9782312005744.html

Ha Chaliah 11/12/2013 22:37


Bonjour,


Artiste-peintre visionnaire, je me suis intéressé au vaste champ de l'existence, à partir de la matière, et sans partir de l'aspect religieux.


Toute cette investigation démarrée en février 2009 a donné la production de mon 1er livre, un témoignage. Dans toute la 2ème partie, j'invite des personnalités à partager ce point de vue.


Voici donc, en partage, et à partir de mes "croyances" et de mes observations, ce que j'avais écrit au précédent pape. Une réflexion à propos de l'Humanité, et surtout que chaque être est
sacré....sur cette Terre sacrée.


http://www.leseditionsdunet.com/temoignages/639-au-coeur-de-la-matiere-au-coeur-de-soi-ha-chaliah-9782312005744.html  


A


Joseph Ratzinger :


 


A sa Sainteté le Pape Benoît XVI


 


Très Saint Père,


 


Il m'a fallu parcourir quelques sites internet pour identifier les formules d'usages les plus appropriées, celles qui répondent au
protocole pour écrire à Votre Sainteté.


 


Tout à fait conscient que ce message ne parviendra peut-être pas auprès de Votre Sainteté, je souhaitais m'inscrire dans une intention
de partage de cette expérience menée depuis plus de trois ans et demi...« au cœur de la matière, au cœur de soi ».


 


De confession catholique, je remercie Votre Sainteté de m'excuser d'ores et déjà, si j'oubliais quelques fois, par mégarde, tout au
long de ce message, le terme d'usage « Votre Sainteté », étant très attaché au prénom que porte chaque être, et le reliant à sa partie divine.


 


Pour m'excuser de ce manquement, je livrerai à Votre Sainteté, en fin de message, une citation que j'ai créée, à propos de la
foi.


 


Le prénom de Votre Sainteté (Joseph) m'invite à saluer humblement le tome 2 paru le 10 mars 2011 à propos de la vie de Jésus de
Nazareth.


 


Je ne l'ai pas encore lu, mais l'histoire de cet être me passionne également, et je ne suis pas en mesure de dire le nombre d'heures
de visionnage du film Jésus de Nazareth réalisé par Franco Zeffirelli, en 1977, qui m'a accompagné à la création de différentes œuvres artistiques.


Je ne suis pas en mesure, non plus, de dire combien de fois j'ai pu dire « Mon Dieu », et « J'y crois », tout au
long de mes expériences qui ont jalonné mon existence.


 


A mon sens, il y a deux manières de considérer la vie de Jésus, celle strictement religieuse, et celle orientée sur le décryptage de
son message, tout au long duquel il a toujours mis en valeur les notions de simplicité et d'humilité, et bien sûr d'amour inconditionnel.


 


Je sais que Votre Sainteté est très impliquée pour tenter de rassembler les communautés juive et musulmane, si déchirées et pourtant
si proches, notamment par le fait majeur que d'un point de vue religieux, elles reconnaissent d'un même cœur, que Jésus a été un prophète en son temps, nul doute.


 


De confession catholique, j'ai toujours pensé que toutes les religions menaient au même but, celui qui nous ramène à la création,
comme si nous faisions partie d'une même source...


 


Dans une intention de partage, je souhaitais faire part à Votre Sainteté, de mes observations tout au long de cette démarche qui m'a
amené à considérer que nous sommes toutes et tous des êtres divins, et cela sans aucune exception, ni de couleur de peau, ni de religion, ni de catégorie sociale.


 


 


45


 


Depuis toujours, j'ai la conviction que notre Humanité va trouver les possibilités de vivre en parfaite harmonie, même si cette même
Humanité se trouve aux portes d'un conflit majeur qui oppose fermement deux communautés, avec des enjeux internationaux certes, mais avec tant de désordres et de victimes.


Cette parfaite harmonie entre les êtres, à l'égal de ce que Jésus précisait évoquant la période de l'Age d'Or, celle où le loup et
l'agneau dormiront ensemble, et que plus jamais il serait entendu le moindre gémissement de souffrances...


Et dans le même temps, notre Humanité est confrontée à une forme d'angoisse, certes grandissante, à propos de cette fin de notre
année, si proche, si l'on se réfère aux textes de l'Apocalypse, aux prédictions des Mayas, des Indiens Hopis, et autres.


 


Et pourtant, l'acception de l'Apocalypse, ne désigne-t-elle pas une forme de Révélation, traitant d'une forme d'amour qui
dépasse pour le moment nos consciences.


 


Dire à Votre Sainteté qu'elle est un être divin pourrait être considéré comme un pléonasme, mais tout le départ de ma démarche
s'est

Hercobulus 11/12/2013 22:25


Franc-maçon, on peut le traduire comme "libre-constructeur". Les premiers


maçons attestés seraient les constructeurs de cathédrales du moyen-âge. Ils


rangent leurs outils dans des "loges". Ils partagent des secrets techniques


mais aussi ésotériques qui ne recoupent pas le dogme de l'Eglise. Ils doivent


donc se protéger de cette dernière, par le secret, les signes de reconnaissance...


En tant que constructeurs ils font de la maçonnerie "opérative", donc respec-


table. Tout commence à dérailler au XVIIème siècle, où leurs réunions alimentent


des utopies sociales et philosophiques où, cette fois, c'est la société qu'il


veulent construire sur leurs fondations à eux, les initiés. C'est la maçonnerie


"spéculative". Pour cela, il leur faut abattre le trône (le roi) et l'autel (l'Eglise).


Il y parviendront à la Révolution française. Et depuis, ils cherchent toujours


à reconstruire l'homme et les sociétés selon leurs plans : sans religion sinon


laïque, sans famille solide, sans distinction de race, bientôt sans distinction


de sexe. Il leur faut abolir racines et différences pour une parfaite "égalité"


.... sous la direction des "initiés" du N.O.M.

BERNARD 11/12/2013 21:44


Et ceux qui se disent "francs maçons" sont doublement menteurs puisque pour l'essentiel :


1- Ils ne sont pas maçons de métier.


2- Ils ne sont pas francs (honnêtes) avec eux-mêmes, ni avec leur entourage.

Hercobulus 11/12/2013 21:38


Un peu en accord avec Vivemutien quoique la dénonciation du monothéisme chrétien


ne doit pas être radicale mais nuancée. Le christianisme a un peu de paganisme


en lui et pas mal de monothéisme. C'est une question très complexe qui ne


s'accomode pas d'une condamnation dogmatique. Le paganisme a l'immanence


mais manque de transcendance, par exemple.


Une loge maçonnique ne dirige certainement pas l'Eglise mais l'influence


probablement. Pierre Hillard a aussi une opinion sur l'influence talmudique


à l'oeuvre au Vatican, avec le concile Vatican II jusqu'à maintenant.


Présenter le pape comme simple exécutant du grand Orient, n'est-ce pas


caricatural ? En tous cas, la prophétie de Saint Malachie nous dépeint le


dernier pape (François) comme un faux pape !

vivemutien 11/12/2013 21:13


C’est devenu une tradition, le dimanche je n’oublie pas le Jour du « Saigneur »


Allez, sérieusement, que pensez-vous qu’il soit arrivé à l’Europe quand les Judéo-chrétiens ont pris
le pouvoir ?


C’est bien de dénoncer les islamistes, c’est clair que cette religion n’a rien à faire ici. Mais vous
oubliez de dire que le judéo-christianisme n’a rien à y faire non plus !


Nous sommes d’origine païenne et vos idéologies n’ont fait que mettre les Humains dans l’Esclavage
!


Et arrêtez de dire que vos religions sont « amour » et « élévation spirituelle »
!


Elles ne font que rabaisser !


Vous osez encore douter ?


Voici quelques exemples de ce qu’il s’est réellement passé et ce, dans différents domaines de la
société et j’invite les grenouilles de bénitier à lire et à relire cet article, que cela entre dans leur petit cervelle de lobotomisée.


Enfin, sachez que TOUTES les religions monothéistes sont un allez simple pour l’enfer au service des monarchies et de la pensée
unique made in zion…




Commençons :


 


L’architecture
:


Les bâtiments en pierres qui avaient été construits largement à des fins privées et publiques ont
alors été limités aux structures militaires et ecclésiastiques. Les bâtiments publics existants (Forums, bibliothèques, Odéons, Théâtres, musées, stades, hippodromes, cirques, écoles, lycées,
temples, bains, amphithéâtres Romains etc.) ont souvent été vandalisés ou détruits. De nombreuses techniques de construction ont été oubliées.


 


L’éducation
:


 Quand, même les pauvres avaient appris à lire et à écrire à l’époque païenne, et les riches censés construire
des écoles publiques, l’éducation est devenu un monopole d’Eglise et a été refusée à tous sauf aux prêtres potentiels et aux fils de riches.


Le programme scolaire a été restreint à l’endoctrinement chrétien !


Programme scolaire qui ne l’oublions pas a été enseigné non pas à la demande du « fake »
charlemagne, mais par la pire des sectes criminelles > Les Jésuites d’où d’ailleurs provient la nouvelle mise à jour papale ; (qui à l’air si bon en apparence) c’est à dire « François
01″, un Jésuite formé chez Pinochet et chez Franco…


 


La danse
:


La danse a été interdite comme étant païenne et tendant à promouvoir la luxure.


 

Archives

Articles récents