Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Une mystérieuse momie âgée de 300 ans en parfait état de préservation rend perplexe les archéologues

Publié par wikistrike.com sur 9 Novembre 2013, 15:52pm

Catégories : #archéologie - Histoire - Préhistoire - Patrimoine

Des archéologues viennent de faire une nouvelle découverte incroyable

 

 

 

 

mummyblack.jpg

 

Quand les experts ont ouvert un cercueil vieux de 300 ans, ils ont découvert un corps en parfait état de conservation ! 

Ce qui s'est passé ensuite reste mystérieux et les archéologues ont commencé une recherche. 

La tombe a été mise à jour le 10 octobre dans un chantier de construction, dans un trou situé à deux mètres de profondeur, à Xiangcheng, dans la province chinoise du Henan. 

Il y avait trois cercueils dans la tombe. Deux des cercueils contenaient des restes de corps réduits à l'état de squelette. Le troisième cercueil abritait une momie dont le corps était inhabituellement bien préservé. 

Les vêtements de cette momie vieille de 300 ans indiquent que c'était un officiel très âgé de la dernière dynastie Qing (ou Tsing, dynastie d'origine mandchoue qui a régné sur la Chine de 1644 à 1912. L'abdication du dernier empereur, Puyi, à l'âge de 6 ans, a fait le sujet d'un film, NdT). 

Quand les historiens ont ouvert le cercueil, ils ont dit que le visage de l'homme était presque normal mais dans les heures qui ont suivi, il a commencé à noircir et à dégager une odeur nauséabonde. 

Selon Liu, témoin habitant le secteur de la tombe, "le visage de la momie était noir, mais on pouvait voir clairement les traits de son visage. Il portait une robe de la dynastie Qing et une longue queue de cheval nattée, typique des coiffures imposées aux chinois pendant la dynastie Qing. Sa tête reposait sur un empilement de linges de coton blanc." 

À l'heure actuelle, la manière de garder un corps aussi bien préservé pendant 300 ans n'a pas été éclaircie. 

Selon le Dr Lukas Nickel, spécialiste en art et archéologie chinois à l'université de Londres, "les chinois ne faisaient aucun traitement pour préserver les corps comme on le pratiquait en Égypte ancienne, par exemple. Ils essayaient pourtant de protéger les corps en les mettant dans d'imposants cercueils et des chambres tombales stabilisées. L'intégrité de la structure physique du corps était donc importante pour eux. En Chine ancienne, du moins, on présumait que la personne décédée continuait à vivre dans la tombe". 

Si le corps était placé dans un cercueil laqué, recouvert de charbon de bois, ce qui était courant à l'époque, les bactéries auraient été incapables de pénétrer. 

Le Dr Nickel ajoute que si c'était le cas, dès que que le corps se retrouve à l'air, le processus naturel le fait noircir et se décomposer rapidement. 

L'historien Dong Hsiung propose une théorie différente pour la préservation des cadavres. "Il est possible que la famille de l'homme ait utilisé certains procédés pour conserver le corps, mais une fois le cercueil ouvert, le processus naturel de décomposition a pu réellementcommencer. Nous travaillons à comprendre et sauvegarder cette connaissance". 

Ce n'est cependant pas la première fois que des momies parfaitement préservées ont été exhumées en Chine. À la fin des années 1980, plusieurs momies bien conservées ont été découvertes dans le désert du Taklamakan. 

On estime que les momies ont au moins 3000 ans. Les corps révèlent que ces gens avaient de longs cheveux blond-roux, des traits européens et qu'ils ne semblaient pas être les ancêtres des chinois d'aujourd'hui. Les archéologues pensent maintenant qu'ils ont pu être les citoyens d'une ancienne civilisation qui existait au point de rencontre entre la Chine et l'Europe.


Momie trouvée dans le désert de Taklamakan

La dynastie Qing et celle des Ming qui la précédait, sont réputées pour leurs corps bien conservés. En 2011, la chance a voulu qu'on découvre une momie vieille de 700 ans en excellente condition en Chine orientale. La momie portait le costume traditionnel de la dynastie Ming et dans le cercueil se trouvaient des os, des poteries, d'anciens écrits et d'autres reliques.


La momie de 700 ans découverte en 2011

Le directeur du musée de Taizhou, Wang Weiyin, a dit que les vêtements des momies étaient pour la majorité en soie, avec un peu de coton. 
Les chercheurs espèrent que la dernière découverte pourrait les aider à mieux comprendre les rituels et coutumes funéraires de la dynastie Qing, ainsi que d'autres renseignements sur la préservation des corps.

Traduit par le BBB 

Source

Commenter cet article

Laurent Franssen 11/11/2013 23:57


Le mystère là-dedans c'est un herboristre de qualité.

Archives

Articles récents