Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Une puce détermine-t-elle la durée de vie de vos appareils électroniques?

Publié par wikistrike.com sur 23 Janvier 2012, 17:56pm

Catégories : #Science - technologie - web - recherche

 

Obsolescence programmée: une puce détermine-t-elle la durée de vie de vos appareils électroniques?


quantiquetl_introbis.jpgVotre ordinateur portable, votre imprimante ou votre GSM ont-ils une durée de vie déjà programmée ? Pas tous, mais il devient de plus en plus courant que les fabricants utilisent une puce pour déterminer la durée de vie d’un appareil.

 

Dans certains cas, les batteries d’ordinateur portable, les imprimantes et autres scanners sont programmés pour ne fonctionner qu’un certain nombre de cas ou pour une certaine durée.  Les fabricants introduisent une certaine durée de vie dans les gênes de nos appareils. "Personne n’en parle mais oui, il y a des fabricants de portables qui n’hésitent pas à mettre une gestion électronique de la durée des batteries et après un certain nombre de cycles de recharges, elles s’arrêtent tout simplement", explique Xavier Kreevels, gérant d’Info-Occases au micro de Frédéric Delfosse et Xavier Gérard pour RTL-TVI. Il précise quand même que ce n’est pas une généralité, certains fabricants ne trichent pas avec leurs installations.

 

Une puce qui détermine la durée de vie

"Dès qu’il y a de l’électronique, il y a moyen de faire ce qu’on veut », confie Xavier Kreevels. Il est en effet possible de glisser une puce qui détermine la durée de vie des appareils et à partir du moment où cette durée est atteinte, la machine se coupe. "C’est juste un compteur, donc c’est probablement faisable sans aucun problème", ajoute-t-il.

 

Les ampoules économiques aussi visées

Mais dans le cas de ces puces, les appareils tels que les ordinateurs et les imprimantes ne sont pas les seuls concernés. "On peut parler bien évidemment des véhicules automobiles, on peut parler des lave-vaisselle, des sèche-linge, … Mais néanmoins c’est surtout dans des appareils de petites tailles",  explique Jean-Philippe Ducart, porte-parole de Test-Achats.  Les GSM sont donc aussi des proies faciles, tout comme les ampoules économiques. "La durée de vie alléguée sur une étiquette n’est pas toujours celle que l’on retrouve dans nos tests en laboratoire. Ça dépend aussi d’une certaine utilisation, des conditions et du comportement des utilisateurs, mais c’est vrai qu’on a parfois l’impression d’être trompés sur la marchandise", ajoute M. Ducart.

 

Cette pratique désavantage le consommateur et les politiques ont décidé qu’il était temps de la clarifier. Plusieurs propositions de loi seront donc prochainement à l’ordre du jour.

 

Source: rtbf.be

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Articles récents