Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Une réforme du contrôle des médicaments votée mardi

Publié par wikistrike.over-blog.com sur 3 Octobre 2011, 09:20am

Catégories : #Santé - psychologie

Une réforme du contrôle des médicaments votée mardi

 

ZZZZZZZZZZZZZ.jpgMardi, l'Assemblée nationale doit voter une réforme du contrôle des médicaments élaborée en urgence par le gouvernement suite au scandale du Mediator. Elle vise notamment à introduire une plus grande transparence entre les professionnels de la santé et l'industrie pharmaceutique.

Près de deux ans après que le scandale du Mediator a éclaté, c'est un nouveau tournant que s'apprête à connaitre l'industrie pharmaceutique. Mardi, une réforme du contrôle des médicaments sera votée par l'Assemblée nationale. Une première étape pour ce projet élaboré en urgence par le gouvernement dans la foulée du scandale du traitement des laboratoires Servier. Le texte vise notamment à instaurer une plus grande transparence dans les liens d'intérêts entre les professionnels de la santé et l'industrie pharmaceutique.

Comme l'a proposé la socialiste Catherine Lemorton, l'ensemble des acteurs du secteur sanitaire devront ainsi souscrire à des déclarations d'intérêts, sur une période d'au moins cinq ans. Des déclarations qui seront rendues publiques pour encore plus de transparence. De même, les députés se sont aussi prononcés en faveur de l'obligation, pour les laboratoires, de publier les avantages consentis aux professionnels de santé.

Par ailleurs, alors que le scandale du Mediator a bien éclaboussé l'Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps), le texte prévoit également la création d'une nouvelle agence rebaptisée Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM). Celle-ci devrait se charger du renforcement de la surveillance du médicament après leur autorisation de mise sur le marché, tandis que l'opposition de gauche a obtenu que les laboratoires pharmaceutiques ne siègent pas au conseil d'administration de cette ANSM.

L'ensemble des données publiées

De même, Catherine Lemorton, pharmacienne de profession, a obtenu que soit créé un portail public qui fournira, sur le web, l'ensemble des données scientifiques et administratives sur les maladies et leurs traitements, rapporte l'AFP. Néanmoins, les laboratoires ne seront pas obligés comme le proposait la gauche, de mener des essais comparatifs pour prouver le bénéfice apporté par un nouveau médicament mis sur le marché par rapport à un médicament existant. Ce sera le rôle de l'ASNM de demander ces tests si elle le juge nécessaire. 

Si ce texte semble apporter des changements majeurs, le député communiste Roland Muzeau a estimé la semaine dernière qu'il n'empêchait pas les laboratoires de conserver toute leur emprise. Pour sa part, Catherine Lemorton a déclaré que même si les députés de l'opposition ont un peu amélioré le texte, des points d'achoppement restent rédhibitoires. En conséquence, les députés communistes ont d'ores et déjà annoncé qu'ils voteraient contre le texte, tandis que les socialistes ont laissé entendre qu'ils feraient de même sans confirmer. Après le vote solennel des députés mardi, le projet devra donc affronter la nouvelle majorité sénatoriale de gauche à une date non encore fixée.

 

Source : Maxisciences

Commenter cet article

Blog archives

Recent posts