Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Une Super-Terre rejoint la liste des planètes habitables

Publié par wikistrike.com sur 9 Novembre 2012, 09:57am

Catégories : #Astronomie - Espace

 

Une Super-Terre rejoint la liste des planètes habitables


système-HD 40307

Des astronomes ont trouvé ce qui ressemble à une "Super-Terre", une planète plus grosse que la Terre, mais qui reste plus petite qu’une géante gazeuse, orbitant autour d’une étoile voisine à la bonne distance pour contenir de l’eau à l’état liquide ! Compte tenu de cela, elle pourrait ressembler à la Terre.

Ce sont des nouvelles plutôt réjouissantes. Nous avons trouvé des planètes de ce type avant, mais pas beaucoup ! De plus, la planète a au moins cinq sœurs, toutes placées dans une orbite plus proche de leur étoile.

Il est important de préciser qu’il s’agit d’une planète candidate, elle n’a pas encore été confirmée. Cependant, selon les experts qui ont eu l’occasion de lire le document de recherche (en PDF au bas de cet article)  les données semblent être justes.

L’étoile est appelée HD 40307 et elle est à un peu plus de 40 années-lumière de la Terre (assez proche dans les normes galactiques). C’est une naine orange K2.5, ce qui signifie qu’elle est moins chaude, moins brillante et plus petite que le Soleil, mais pas de beaucoup. En d’autres termes, elle est assez semblable au Soleil. Coïncidence, elle semble être du même âge que notre étoile : 4,5 milliards d’années.

Elle a été observée en utilisant l’HARPS, le High Accuracy Radial Velocity Planet Searcher. Il s’agit d’un spectromètre, basé sur un télescope, extrêmement sensible qui cherche des changements dans la lumière des étoiles alors qu’une planète (ou des planètes) tourne autour (transit). La gravité de l’étoile retient la planète qui est en orbite autour d’elle, mais la planète a aussi une gravité. Comme elle tourne autour de l’étoile, celle-ci sous son influence fait aussi de petits cercles. Alors que l’étoile fait son cercle, la moitié du temps elle s’approche de nous et l’autre moitié elle s’éloigne. Cela signifie que sa lumière est décalée par l’effet Doppler (on peut reprendre l’exemple de la sirène du camion de pompier qui se déplace et qui semble plus aigüe alors qu’elle se rapproche et plus grave lorsque la sirène s’éloigne). Si cet effet ne vous est pas familier, je vous conseille de consulter mon article :Comment mesure-t-on l’immensité de l’univers ? (section Effet Doppler-Fizeau)

Les grosses planètes (massives) tirent/attirent plus ardemment leur étoile, donc elles sont plus faciles à trouver de cette façon. En outre, une planète proche (de son étoile) a une orbite plus courte, de sorte que vous n’avez pas à chercher très longtemps pour la trouver. Mais au final, en mesurant le décalage de l’étoile par l’effet Doppler, vous pouvez obtenir la masse et la période orbitale de la planète. Ou des planètes.

Dans ce cas, le système HD 40307 a d’abord été détecté il y a quelque temps de cela par l’HARPS et trois planètes ont été trouvées. Les données étant publiques, une équipe d’astronomes se les ont procurés et ont utilisé une méthode plus sensible pour extraire les signatures planétaires à partir des données. Ils ont trouvé les trois planètes, précédemment détectées, assez facilement, mais ils en ont trouvé aussi trois autres ! L’une d’elles est une planète qui a (au moins) sept fois la masse de la Terre avec une période orbitale de 198 jours. Appelé HD 40307g (les planètes sont nommées d’après leur étoile hôte, suivi d’une lettre minuscule qui démarre à b).

Malheureusement, nous ne savons pas précisément quelle taille fait la planète. Elle pourrait être dense et seulement un peu plus grande que la Terre, ou elle pourrait être plus grande. Mais si sa densité et la taille sont de la sorte, elle pourrait facilement avoir la même pesanteur à sa surface que la Terre, vous devriez donc faire le même poids là-bas ! 
Mais l’autre particularité intéressante, c’est qu’elle tourne autour de l’étoile à une distance d’environ 90 000 000 km, plus proche de son étoile qu’on ne l’est du Soleil… mais ça reste supportable ! Souvenez-vous, l’étoile est plus faible et “froide” que le Soleil. En fait, à cette distance, la planète est en pleine "zone habitable", où la température est relativement correct pour que l’eau liquide puisse exister.

Ci-dessous : un diagramme du système HD 40307 comparé au notre. Noter que les échelles sont un peu différentes, ainsi les zones habitables du Soleil et de HD 40307 s’alignent mieux (rappelez-vous, HD 40307g est en fait plus proche de son étoile que la Terre l’est du Soleil, l’Unité Astronomique (UA) qui est la distance de la Terre au Soleil, ainsi HD 40307 est à environ 0,6 UA de son étoile). En plus, la nouvelle planète est effectivement mieux placée dans sa zone habitable que la Terre ne l’est !

 

hd40307_système

Cela laisse rêver à une éventuelle présence de vie. Bon, nous ne savons pas s’il faut nécessairement de l’eau pour l’émergence de la vie, mais nous savons que l’eau est abondante et nous en avons besoin. Nous ne savons pas avec certitude quels sont les autres moyens qu’a la vie pour se former, il est donc logique de regarder où nous comprenons mieux les choses. Et cela signifie l’eau liquide. L’orbite pourrait-être elliptique (la forme ne peut pas être déterminée à partir des types d’observations effectués), mais elle semble toujours rester entièrement dans la zone habitable de l’étoile.

Donc, cette planète, si elle est confirmée comme étant réelle, est l’une des rares que nous avons trouvé au bon endroit pour accueillir vie telle que nous la connaissons. Et certaines de celles que nous avons déjà détectées sont des géantes gazeuses (même si elles peuvent avoir de grandes lunes où la vie pourrait apparaitre). Alors qu’est-ce que cela nous montre, c’est que la Terre n’est pas aussi hors-norme que nous l’avons peut-être déjà estimé : la nature a beaucoup de façons de poser les bonnes distances des planètes par rapport à leurs étoiles pour la vie.

La représentation artistique en entête, du système planétaire HD 40307 à partir de cette vidéo qui décrit la découverte de cette nouvelle Super-Terre : 
 

L’annonce presse sur le site de l’Université de Hertfordshire : New Super-Earth in six-planet system around nearby Sun-like star may be just right to support life et le document de recherche au format PDF : Habitable-zone super-Earth candidate in a six-planet system around the K2.5V star HD 40307.

 

Source: Gurumed

 

Commenter cet article

Archives

Articles récents