Jeudi 17 novembre 2011 4 17 /11 /Nov /2011 09:17

Une vidéo révèle la répression brutale d’une manifestation indépendantiste papoue avant la visite d’Obama 

 

 

La vidéo montre des soldats indonésiens en train de frapper des Papous.
La vidéo montre des soldats indonésiens en train de frapper des Papous.
© SBS TV/West Papua Media

Une vidéo alarmante montrant les forces indonésiennes en train de frapper des civils lors d’un rassemblement pacifique en Papouasie occidentale a été diffusée peu de temps avant la visite du président des Etats-Unis dans la région.

Dix personnes auraient été tuées par les forces de sécurité indonésiennes qui dispersaient les participants au troisième congrès de Papouasie indépendante le mois dernier.

Visionner la vidéo des attaques (images choquantes)



Violente répression du congrès papou par les forces de sécurité indonésiennes
Images choquantes de la violente répression du congrès papou le 19 octobre 2011 par les forces de sécurité indonésiennes

©SBS TV/West Papua Media

Cette vidéo est apparue avant la venue à Bali du président des Etats-Unis et de la secrétaire d’Etat pour participer à un sommet régional. Les Etats-Unis ont applaudi leur ‘nouveau partenariat’ avec l’Indonésie; mais ce n’est que la semaine dernière que Hillary Clinton a critiqué les violations de droits de l’homme perpétrées par l’Indonésie.

Ces images choquantes ont été diffusées clandestinement à l’extérieur de la Papouasie occidentale, un an après la diffusion d’une vidéo – qui avait soulevé l’indignation internationale – montrant des soldats indonésiens en train de torturer des Papous.

Une autre vidéo montre le commandant de la police locale donnant l’ordre de disperser le rassemblement dans la banlieue de Jayapura et la violence brutale et gratuite qui s’est ensuivie.

Une victime est retrouvée après la violente répression du congrès papou
Une victime est retrouvée après la violente répression du congrès papou 
© Tapol/Down to Earth/West Papua Media

Les membres des forces de sécurité indonésienne, la plupart en civil et portant des casques, apparaissent en train de tirer avec leurs armes, d’arrêter de nombreux civils, de les frapper à coups de poing et de pied et de les forcer à ramper sur le sol.

Le pasteur Benny Giay, l’un des responsables de l’Eglise kingmi (branche papoue de l’Eglise indonésienne du temple de la Bible), a déclaré que les violences s’étaient multipliées depuis que le congrès avait été dispersé. ‘Je pense qu’il s’agit de la réponse à la pression internationale de la police et de l’armée indonésiennes qui sont envoyées en Papouasie pour tuer, terroriser et enlever les Papous. Mais il faut que vous mainteniez la pression internationale. Dites au monde ce qui se passe ici dans l’intérêt de notre avenir, de nos vies, de notre culture, de notre identité et de notre existence-même’.

La Papouasie occidentale est sous tutelle indonésienne depuis 1963 et plus de 100 000 civils auraient été tués depuis le début de l’occupation.

Stephen Corry, directeur de Survival International, a déclaré aujourd’hui : ‘La brutale occupation de la Papouasie occidentale par l’Indonésie a entraîné quelques-unes des pires violations des droits de l’homme et des peuples indigènes connues à ce jour. Hillary Clinton devrait profiter de sa visite pour dénoncer les violences que l’Indonésie commet contre tous ceux qui osent s’opposer à sa loi’.

Note aux rédactions :

Une chargée de campagne de Survival qui s’est récemment rendue en Papouasie occidentale est disponible pour interview.

D’autres vidéos sont disponibles sur le site West Papua Media

 

Source: Survival France

Par wikistrike.over-blog.com - Publié dans : peuples du monde
Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés