Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Une violente attaque à main armée contre des Indiens du Brésil se solde par l’enlèvement de l’un de leurs leaders

Publié par wikistrike.com sur 6 Septembre 2012, 10:16am

Catégories : #peuples du monde

 

Une violente attaque à main armée contre des Indiens du Brésil se solde par l’enlèvement de l’un de leurs leaders

La violente attaque a laissé les Guarani apeurés et en colère mais déterminés à rester sur leur terre.
La violente attaque a laissé les Guarani apeurés et en colère mais déterminés à rester sur leur terre.
© Survival

Plus de 50 hommes de main ont violemment attaqué une communauté indienne du sud-ouest du Brésil. Ils ont tiré sur eux, les ont menacés et, d’après certaines sources, ont enlevé l’un de leurs chefs.

Cette violence a commencé vendredi dernier, peu de temps après que la communautéGuarani eut réoccupé une partie de sa terre ancestrale, aujourd’hui occupée par des éleveurs.

Un porte-parole guarani a décrit comment 50 hommes armés ont entouré environ 400 Indiens, tirant des coups de feu sur eux tout en riant et en criant: ‘Vous les Indiens! Aujourd’hui, pas un seul d’entre vous ne sortira d’ici vivant!’

Il a raconté comment des centaines de coups de feu ont été tirés sur les Guarani, hommes, femmes ou enfants qui ont fui dans la forêt pour tenter d’échapper à l’attaque.

Il a encore décrit comment l’un de leurs chefs, un homme d’une cinquantaine d’années, a été attrapé par des hommes armés et jeté dans une voiture. Cet homme n’a pas été vu depuis lors mais les restes brûlés de certains de ses vêtements ont été découverts.

Les tirs se sont arrêtés des heures plus tard, quand un véhicule de la police est arrivé sur les lieux. Aucune arrestation n’a eu lieu.

Les Guarani de la communauté de Arroio Korá vivent dans des camps de fortune le long des routes ou dans des réserves surpeuplées, en attendant que le gouvernement démarque leurs terres et qu’ils puissent ainsi retourner y vivre.

Refusant de continuer à supporter les conditions de vie déplorables dans les camps et les réserves, les Guarani ont décidé de marcher vers leur terre ancestrale vendredi dernier, après deux jours de prières et de rituels traditionnels.

Samedi, un membre de la communauté a déclaré : ‘Nous sommes encerclés par des hommes armés. Ils pourraient nous attaquer de nouveau. Ils pourraient tous nous tuer!’

En novembre dernier, le leader guarani Nísio Gomes a été abattu par des hommes de main alors que sa communauté réoccupait une partie de ses terres. Son corps a été enlevé et n’a toujours pas été retrouvé. Dix-huit hommes ont été arrêtés dans le cadre de son assassinat.

Les Guarani de Arroio Korá ont toujours peur mais sont résolus et déclarent : ‘Nous ne resterons pas muets face aux assassinats … et aux violations de nos droits autochtones et de l’homme’.

Source: Surival France

Commenter cet article

LM 06/09/2012 20:20


Pour réponse à l'agressivité du poulet qui n'a même pas assez d'intelligence pour se nommer conformément aux usages. Oui, oui, je parle de toi petit zazapastop.


Il semble que le Brésil un des pays du BRICS est besoin de monnaie sonnante et trébuchante pour s'offrir la cour des grands. De ce fait vendre tout et n'importe quoi au mépris des minorités, de
l'écologie, ou même de la démocratie n'est-il pas le point fort de ces nations qui pensent communier avec ladite civilisation fort peu soucieuse de la démocratie et de l'écologie qu'est la Chine
et Russie ?


Bien entendu, comme pour le Règne animal des espèces doivent disparaitre, ou alors faire ce qui se fait en Afrique servir de spectacle aux affreux touristes ChinoRusses en mal de culture
ancienne, bien sûr pour info je rappelle que ces énergumènes suscités ont éradiqué toutes formes de culture patrimoine de l'humanité de leur propre pays : Révolution Maoiste et léniniste.


Évidement ce que j'écris n'est que du vent, mais puisque le rossignol chante, la pie jacasse, mais le poulet caquette, notez que c'est quand même plus beau le chant du rossignol que celui de la
poule qui trouve un couteau, alors que la pie elle supplante les deux en ôtant le couteau qui fera un magnifique brillant pour la belle dame qu'est la pie, du reste ne dit -on pas que quand il y
a deux pies cela fait pisser ?


Et comme la poule toujours aussi peu douée ne sait pas voler c'est elle qui se prend sur le coin du bec et la m...e et la pisse, notez qu'il y a des paradoxes même chez les volatiles, puisque la
poule ne vole pas, elle n'est donc pas volatile, à moins que cela ait une autre référence avec : ne reste pas très longtemps, car rapidement bouffée. Notez encore que si la poule ne
vole pas, l'autruche fait de même, sauf qu'elle elle se bourre la tronche dans un trou au moindre bruit.


Bon cessons nos volailleries pour nous soucier de ces pauvres Indiens qui comme notre gallinacée se plaignent d'être : soit pas entendus, ce que l'on peut comprendre de la part de la poule,
un peu moins des Indiens. Mais comme ces derniers aussi, notre gallinacée se plaint de censure, cela vient certainement du fait de l'arrogance de la poule qui voulait se faire plus grosse que le
boeuf..... Raté c'est une grenouille.


Bon, mais les Indiens ?


Faut-il déclencher une guerre avec le Brésil pour défendre les Indiens ? sont-ils susceptibles d'influencer la paix mondiale ? Non, il n'est pas de raison nulle part, hormis le fait de les
laisser dans l'antédiluvien qu'ils vivent. Il n'est qu'à ce titre qu'ils nous sont utiles en tant que mémoire de ce que nous fumes il y a fort longtemps, c'était quand du reste, je ne m'en
souviens pas, normal, je n'étais pas né. Bref, si on les laissent dans leur moyen âge faute de dire préhistoire, ils n'évolueront jamais, pire, ils deviendront des bêtes de foire, priant un jour
ou l'autre qu'on les achèvent, on le fait bien avec les chevaux, alors quelques Indiens.


Oui, mon zozpastop, je suis odieux, ignoble, mais de nous deux qui est celui qui va les regarder comme des humains et l'autre comme des témoignages d'un temps ? Gandhi a dit, si devant
l'adversité, même la non-violence ne sert pas à gagner, il faut alors préférer les armes au suicide. Donc oui, que ces braves Indiens prennent leur arc et leurs flèches au curare et exterminent
le voleur, certes l'armée aura des cibles vivantes pour ses essais de tir, mais au moins ils mourront les armes à la main comme de vrais guerriers. Sinon qu'ils deviennent comme toutes les autres
tribus indiennes de par le monde, des réservistes. Sauf que pour cela il faut que le Brésil ait une Âme, mais voilà, il l'a vendue au diable, donc ils mourront.


Voilà ma caille, j'espère que tu en auras eu pour ton bec, et que l'oeuf sera conséquent.


LM

Liberté 06/09/2012 17:44


@Zara

A mon sens, cet article est bon, et je ne vois personne dans les commentaires sortir de connerie, donc je n'avais jusqu'à ton arrivée aucune raison d'intervenir.

Mais je remarque que tu es en manque, tu sembles prendre plaisir à la provocation, espérant de fait que l'on s'interesse à toi... Regarde, je te fais plaisir du coup :)

Et puisqu'il faut quand même réagir à l'article.
A mon sens, avant de tenter de vendre des rafales au Bresil, il faudrais faire pression sur son gouvernement pour qu'il protège :
1. Son environnement
2. Sa popuplation, TOUTE sa population (surtout les plus fragiles)

Content(e) @Zara ? 

totzaza 06/09/2012 17:37


C amusant, là sur ce post je ne vois pas les énervé Lmarc ni liberté qui vons jusqu'a copié des infos périmées pour défendres les assaillants contre les peuples résident ???


y aurait il une hierarchie dans la souffrance §?


certain peuple et territoire et surtout post de wiki se retrouve toujours avec les même commentaires de ces personnes ! par contre les autres continents ne les interresse pas ?


de plus je suis censuré sur les sujet mais pas eux qui appelle a la guerre.


mince donc si tu ne veux pas de violence on te censure, quand tu cautionne la violence on te laisse meme faire de la desinformation.


avis aux autres posteurs


-=Zarathoustraà=-


OMGWTFBBQ!!!11Eleven


Moi aussi jme la joue

T 06/09/2012 16:52


Expropriation de Territoire : c'est comme pour la Palestine, l'Afghanistan, l'Irak, la Libye, la Syrie, etc...


Tu engages des brutes épaisses ( mercenaires, soldats, homme de main,...)  pour faire le sale boulot à ta place.


Après avoir conquis le territoire sur les corps de ses anciens occupants, tu peux y faire ton business, mais chut,


c'est plus respectable de dire qu'on est des élus de dieu, que cette terre nous appartient de droit divin,


 ou on peut aussi dire qu'on apporte la civilisation à des sauvages,


et pour d'autres on apporte la démocratie  et on vient libérer ses habitants du joug d'un tyran.


En bref tous les prétextes sont bons pour s'approprier les biens des autres et les dominer.


 

Archives

Articles récents