Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

USA : des abus sexuels dans deux garderies d'enfants situées dans une base militaire proche du Pentagone

Publié par wikistrike.com sur 21 Décembre 2012, 21:01pm

Catégories : #Social - Société

 

USA : des abus sexuels dans deux garderies d'enfants situées dans une base militaire proche du Pentagone




Une enquête sur deux garderies d'enfants, situées dans une base militaire près du Pentagone, a entraîné la suppression de poste d'au moins 33 travailleurs après que deux employés aient été accusés d'avoir agressé des enfants, c'est ce qu'a rapporté un responsable du Ministère de la Défense mercredi. 

L'enquête, lancée en Septembre, qui n'a été portée que mardi dernier à l'attention du Secrétaire à la Défense Leon Panetta, a soulevé des questions concernant la prise en charge de l'affaire par les militaires et met l'Armée sur la défensive. 

"Personne n'aime être surpris par une telle tournure d'évènements, ce fût une surprise." a déclaré le Porte-parole du Pentagone, George Little. 

"Je ne sais pas où se situait la faille. C'est quelque chose que nous examinons et, assurément, les informations n'ont pas été communiquées à travers la chaîne de commandement aussi rapidement qu'elles auraient dû l'être d'après nous." 

Le Porte-parole de l'Armée, George Wright, a déclaré que le commandant de Fort Myer, une base militaire où réside les deux plus hauts gradés de l'Armée, avait réglé le problème rapidement et de manière appropriée au cours des deux mois écoulés depuis les premières accusations d'agression. 

"Nous avons découvert le problème, les autorités locales ont pris des mesures immédiates pour répondre aux accusations, des arrestations ont eu lieu, des investigations sont en cours." a t-il dit, en ajoutant que les démarches ont porté sur des faits de plus en plus graves au fil de l'enquête et que tout cela vise à assurer le bien-être des soldats et de leur famille. 

Les deux employés accusés d'agression en Septembre ont fait leur première comparution devant un tribunal d'Alexandrie mercredi, a rapporté un responsable du Ministère de la Défense. L'un a été accusé de quatre chefs d'inculpation, l'autre de cinq. 

Un examen de tous les renseignements généraux concernant les 130 employés de ces deux garderies de Fort Myer a déterminé que 31 employés possédaient un casier judiciaire n'ayant pas été divulgué au cours des premières vérifications de leurs antécédents, a déclaré le représentant du Ministère de la Défense. 

Dix de ces employés avaient un casier contenant des délits mineurs. Les autres avaient un casier criminel qui aurait dû leur être demandé pour d'obtenir les dérogations délivrées par le commandement de la garnison, et ceci afin de pouvoir travailler sur le site, a affirmé le représentant du Ministère de la Défense. 

Six de ces employés avaient un casier judiciaire mentionnant l'usage de drogues, tandis que 13 autres ont été condamnés pour agression dans le passé. Enfin deux autres employés avaient un casier mentionnant des agressions sexuelles, mais aucune de ces dernieres n'atteignaient le niveau requis pour être inscrit sur la liste des délinquants sexuels (*agression de degré 4), a indiqué le responsable officiel. 

Les 31 employés possédant un casier ont été démis de leurs fonctions au sein de ces centres de développement pour enfant situés à Fort Myer, de plus l'un des centres a été fermé. 

Le lieutenant-général Michael Ferriter, le chef du commandement de l'Armée chargé de la gestion des installations, a ordonné une vérification des antécédents du personnel de tous les centres de développement pour enfants dans le monde en réponse aux conclusions de l'enquête. 

Le Secrétaire de l'Armée John McHugh a ordonné, mardi, un examen de la supervision et de la gestion de tous les centres de développement pour enfants au sein de l'Armée, ainsi qu'un évaluation de la conformité des règlements et des directives concernant les dossiers du personnel, a affirmé le représentant du Ministère de la Défense. 

Après avoir pris connaissance de l'enquête, Panetta a ordonné à tous les services militaires de revoir leurs pratiques d'embauche concernant les garderies d'enfants à travers le monde, a déclaré George Little. 

"La prise en charge de nos enfants est primordiale", a t-il dit, tout en notant que plus d'1 million d'enfants appartiennent à des familles de militaires. "Le Secrétaire à la Défense, Leon Panetta, exige la mise en place de normes très strictes en terme de prise en charge des enfants de militaires."

 

Reuters

Traduction de Pédopolis  

Commenter cet article

Archives

Articles récents