Les chômeurs se pressent pour faire enlever leurs tatouages

 

media_xll_4869502.jpgLes détatouages au laser ont augmenté de 32 % aux Etats-Unis, rapporte ABC News, se basant sur les chiffres de The Patient's Guide. La plupart des gens qui souhaitent ôter leurs dessins corporels évoquent le travail comme motivation première. 

Dans le reportage d'ABC News, le Dr Jen Mundt de "Delete Tattoo Removal & Laser Salon" à Phoenix ajoute qu'elle voit passer une vingtaine de personnes par jour, motivées par le travail. "La plupart du temps, ce sont des étudiants qui ont terminé leurs études et qui considèrent leur tatouage comme une erreur de jeunesse. Ils cherchent un travail."

Mais les étudiants avides de se faire peau rase ne sont pas les seuls. 
"Il y a aussi les chômeurs qui essaient de revenir sur le marché de l'emploi et d'avoir cet avantage...", ajoute la spécialiste. Les tatouages au poignet et au cou sont souvent ceux qui sont enlevés par les personnes. « Beaucoup d'entreprises ne permettent pas les tatouages visibles. »

La douleur et un prix parfois élevés seront nécessaires pour récupérer une peau sans encre. "C'est comme retourner à l'école", conclut le docteur. "Supprimer votre tatouage peut vous aider à aller plus loin dans votre avenir professionnel."

 

Source: 7s7.be

Tag(s) : #Social - Société
Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog