Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

USA : Vers un dépistage obligatoire du VIH pour les 15-65 an

Publié par wikistrike.com sur 19 Juillet 2013, 07:18am

Catégories : #Santé - psychologie

 

USA : Vers un dépistage obligatoire du VIH pour les 15-65 ans


 

 

como-es-el-vih-virus.jpgLors de l'inscription des millions d'Américains au nouveau programme d'assurance-santé (Affordable Care Act), dès octobre prochain, ils auront la possibilité de s'inscrire à une couverture qui comprendra le dépistage du VIH et d'autres soins préventifs, couverture qui sera effective le 1er janvier 2014. 

 Le président Obama a signé un "ordre exécutif" (décret), publié le 15 juillet 2013, nommé le "HIV Care Continuum Initiative".  Il s'agit d'une initiative d'une organisation qui dirigera les agences fédérales pour les amener à établir des priorités, à orienter les services et les traitements, ainsi qu'à diriger les ressources du gouvernement fédéral vers le dépistage obligatoire des individus âgés entre 15 et 65 ans.

 Les gens seront non seulement soumis à un dépistage obligatoire, mais les gens déjà infectés devront se soumettre à un traitement médical dont l'utilisation d'agents antirétroviraux.

Est-ce que cette mesure, qui peut être décrétée sous le seul commandement du Président, sans l'intervention ou l'approbation du Congrès, servira en fait à prélever l'ADN de toute une génération d'Américains?  

 

 

Source; Whitehouse

Conscience du peuple

Commenter cet article

Arlette 22/07/2013 09:23


Qu'est-ce-qu'ils s'en foutent des gens malades au Gouvernement ! Il sont heureux qu'il y en ait ! Comme cela, ça les débarrasse dans une dépopulation. (chemtrails,
morgellons, aluminium dans l'eau du robinet : j'ai plein d'articles).  Attendez le CORONAVIRUS cet hiver et le H7N9 -


Les bactéries ou les antibiotiques : la lutte se prolonge.  Le groupe des
chercheurs de l'université de Pennsylvanie (États-Unis) a communiqué la création d’un nouvel antibiotique. Il ne provoque pas la résistance chez les bactéries, et son efficacité dépasse cent fois celle des médicaments utilisés à présent.La communauté académique se demande si
l'humanité réussira à oublier pour toujours les maladies infectieuses avec l'aide du nouveau médicament. Le problème de résistance des microorganismes aux antibiotiques est un des plus aigus dans
la médecine moderne. Avec l'apparition des antibiotiques dans les années 40 du dernier siècle, les médecins ont décidé que le moyen sûr de la lutte contre les infections était trouvé. Cependant,
il s'est révélé bientôt que les bactéries surmontaient avec succès la barrière médicinale : elles subissent des mutations et deviennent invulnérables pour les préparations familières. Les
recherches des nouvelles voies de la lutte contre les microorganismes provoquant ces maladies ont commencé. Les chercheurs de l'université de Pennsylvanie ont pris pour base la découverte faite
par le leader du groupe Kenneth Kailer encore en 1996. Il a révélé alors un mécanisme protecteur, inconnu autrefois et propre exceptionnellement aux bactéries, lors de la biosynthèse des
albumines. Depuis ce temps-là, Kailer et son équipe s’occupaient de la recherche des molécules, capables de « forcer » cette protection et d’arrêter par cela la production des albumines
bactériennes. Ayant testé sur le bacille intestinal 663 mille diverses molécules, les savants en ont choisi 46, bloquant le plus efficacement le processus de la reproduction des microbes. L’une
d'elles, comme on déclare, s'est avérée être cent fois plus efficace contre les mycobactéries tuberculeuses, et capable de frapper des agents pathogènes de l'anthrax et de la dysenterie.


Cependant, les experts trouvent qu’il est prématuré de faire des déclarations pareilles seulement à la base
des tests en laboratoire. Le professeur de la chaire de la thérapeutique hospitalière de l'académie médicale Setchenov à Moscou Sergei Yakovlev dit : « Toutes les tentatives précédentes de la
création de telles combinaisons, malheureusement, s'arrêtaient au stade des études expérimentales. L'approche est potentiellement intéressante. Mais on ne sait pas s'ils pourront trouver la
combinaison, premièrement, non toxique pour l’homme, et deuxièmement, qui posséderait réellement une activité antimicrobienne sur des souches cliniques, et non simplement dans une expérience sur
des cellules. Si cela réussit, alors on peut déjà parler de quelque perspective ».Mais même alors, on ne pourra pas affirmer que les bactéries ne pourront pas élaborer la résistance aux
nouveaux antibiotiques. Ils ont déjà prouvé leur résistance et leur grande ruse. D’habitude, quelques années passent, et commencent les problèmes avec la résistance aux médicaments, marque le
chargé de cours de la chaire des maladies internes de l'université médicale d'État de Novossibirsk Vladislav Mitrokhine. « Il faut des études cliniques de ces antibiotiques. Quand nous
recevrons les résultats des études de l'efficacité clinique, alors on pourra dire, à quel point les nouveaux mécanismes de l'action de la préparation sont efficaces. Les résultats sont absents
pour le moment. Mais le fait que c'est quelque chose de nouveau, c'est déjà agréable, parce que la quantité d'antibiotiques élaborés ces dernières années a diminué brutalement ».Il convient
de noter que c’est déjà la deuxième déclaration sur la découverte du nouveau type d’antibiotiques. En avril, les chercheurs de l’université Rockefeller à New York avaient annoncé la création d’un
nouvel antibiotique ne provoquant pas la résistance chez les bactéries.
Lire la suite : http://french.ruvr.ru/2013_06_09/Les-bacteries-ou-les-antibiotiques-la-lutte-se-prolonge-5100/ 

Arlette 21/07/2013 14:41


Isabelle, Conscience du Peuple QUEBEC - 4 commentaires :  18 juillet 2013.   Bonjour Isabelle, Il faut absolument que vous regardiez cette série de
vidéos (14 - sous-titrées en Français) dont j'avais déjà laissé les liens pour les six premières parties. Il faut les faire
tourner autant que possible car la fin est déjà là. Que Dieu vous bénisse.http://www.youtube.com/watch?v=apk81TkGTYM&list=PLAGoc02xifBFLcvTqYthHuG0XjWymu2dS


Anonyme 19 juillet 2013 En effet, si ce prélèvement sanguin est obligatoire et exhaustif, qu'est-ce-qui empêche
Obama (largement impliqué dans le scandale de l'espionnage mondial par la NSA) d'utiliser ce prélèvement sanguin pour aussi établir la fiche
ADN de tous les citoyens ? A vrai dire, rien ne l'en empêche. Et surtout pas la moindre éthique ou moralité. L'ami Pierrot


Anonyme  19 juillet 2013   Ben, d'accord avec ça... mais derrière, il se cache autre
chose : ficher l'ADN de tous...


Anonyme 19 juillet 2013   Comme aux Echecs, devinez le prochain coup
;-) A +...

Laurent Franssen 20/07/2013 06:31


La ruche a commencer a bourdonner serieux en 1982...,
Bizarre,
qu'est ce qui etait  sur le point de se produire..? 

Arlette 20/07/2013 00:44


Les Camps FEMA sont prédestinés aux prisonniers RUSSIE / CHINE / SYRIE / IRAN de la 3e Guerre Mondiale proche ! D'après moi, FEMA : rien à
voir avec le SIDA qui existe officiellement depuis 1982 - on entendait à partir de cette année-là 1982, des échos alarmants d'une nouvelle et mystérieuse maladie...  prioritairement chez les gays.

Arlette 20/07/2013 00:28


C'est comme la maladie des morgellons (imputable aux épandages toxiques des CHEMTRAILS) elle est aussi contestée et signalée en Maladie imaginaire ou allergie alors que les gens ont la peau
dégueulasse, rien d'imaginaire ! 120'000 cas aux U.S. - (Canadienne) : Youtube Dr. Hildegarde STANINGER Les morgellons.

... 19/07/2013 23:36


Qu'on nous montre une fois pour toute le VIH au microscope électronique et ça fera taire une fois pour toute les sceptiques, on attend toujours. Pour l'instant on connaît tous la même image de
synthèse (boule avec pics) tirée de l'esprit fécond de programmeurs talentueux, mais jamais on a l'image réelle du rétro-virus, pourquoi donc ?


Et puis dire que le SIDA existe parce que des gens en Afrique meurent, c'est d'une bêtise. On peut très bien avoir les symptômes du SIDA, pas mal de maladie donnent les mêmes symptômes, sans pour
autant qu'un VIH en soit la cause.


Ceux qui disent que le SIDA est une invention ne parlent que du rétro-virus bien évidemment, car les symptômes restent évidemment non-contestables, c'est la cause pour laquelle il y a désaccord,
et donc aussi pour le traitement.


Mais bon c'est trop compliqué pour des anticomplotistes primaires

Arlette 19/07/2013 23:31


.../...  créer un "processus perpétuel" auto-alimenté apportant des masses incroyables d'argent au complexe militaro-financio-mafioso-pharmaceutique, comme c'est très
clairement expliqué dans le livre "Confessions d'un médecin révolté" : 


http://reveillonsnous.free.fr/#sida 


Commentaire n°21 posté par fermetabush aujourd'hui à 10h02

Max 19/07/2013 19:10


Le séquençage de l'ADN de ces trois générations(15 à 65 ans) demanderait beaucoup de travail/personel/dollar$. Le motif n'est pas le prélèvement de l'ADN selon moi car s'il n'est pas effectué
volontairement/consciement par les citoyens ils ne pourront pas mettre/utiliser ces données dans leur dossiers médicaux/judiciaires. Mais c'est peut-être un prochain projet de loi ...


Le fait que ces tests de dépistage obligatoires pour tous ne soient pas fiables et même pas standardisés/reconnus à travers le monde veut dire que des milliers voir des millions
de faux-positifs devront se soumettre à un traitement médical forcé. 


Ceux qui refuseront seront-ils envoyés dans des camps de traitement forcé de la FEMA ?


Et la prochaine étape ? Pour éviter qu'ils continuent d'infecter d'autres personnes les gens fiché séroposifs seront regroupés dans des camps de la FEMA ?


 

Laurent Franssen 19/07/2013 18:22


Ca sert a mettre une balle dedans quand on souhaite condamner les gens comme toi a l'enfer eternel.

Dalek 19/07/2013 16:56


Si on se base sur ton exemple, avoir une tête ne te permet pas d'en faire un usage très efficace...

Laurent Franssen 19/07/2013 16:47


Essaye d'avoir une tete ...

Dalek 19/07/2013 16:08


De quels accès civils et militaires parles-tu @laurent ?


Tu es toujours aussi brouillon dans tes déclarations... essaie de faire le tri dans ta tête avant d'écrire s'il te plait ?

Franck 19/07/2013 15:53


Le test VIH utilise toujours a ce jour le test dit "elisa", ainsi que pour d'autres maladies, comme pour la maladie de Lyme, avec cependant des resultatx trop imprecis (enormement de faux
positifs et negatifs amenant a un test finalement non determinant), necessitant une ponction du LCR pour donner le resultat final...


 


Dire que le VIH n'existe pas, par contre, ca fait partie des theories negationistes par contre... Le VIH existe, tout comme le FIV pour les chats et une variante aussi pour les singes. Par contre
je m'eleve contre les gens qui disent dans des articles que certaines personnes sont soit debarassees du VIH, soit gueries du cancer parceque l'on ne voit plus rien dans l'organisme... Cela est
que pure folie destinee a propager encore plus vite le VIH... En fait il faut utiliser la notion de charge virale detectable pour le VIH et de comptage de metastases dans le cas du cancer... Pour
le VIH,  il n'y a aucune seroconversion, juste un niveau de charge virale INFERIEURE A LA LIMITE DE DETECTION DU TEST VIH... 


Et pour l'exemple, je prend un bidon de 1 litres, je le rempli d'eau de mer, et je n'y voie aucun poisson, cela veut il dire qu'il n'y a pas de poissons dans la mer???


A comparer avec les balises de sortie de site nucleaire, les fameuses balise C3 (ou par exemple les canberra C3000)... Je ne me souvient plus du seuil de reglage d'alarme, 500 ou 800 bequerels...
Mais si ca sonne, ca veut dire qu'on a plus de 800Bq sur soi (on sort pas du site et on doit etre decontaminé) et si ca sonne pas, ca veut dire qu'on a moins de 800Bq (par exemple 600Bq). Hors
les gens croient que quand ca sonne pas, on est totalement propre sans contamination... La decontamination ne sert pas a tout enlever, cela serait impossible, mais simplement a reduire le taux de
contamination en dessous du seuil legal pour la medecine de la santé...Le VIH c'est le meme principe... Avec les test VIH type Elisa, on ne peut pas dire que ceux qui sont negatifs a ce test sont
reelement exempts de charge virale, mais simplement que le test est pas assez sensible, et donne des faux negatifs...


 


J'espere ne pas m'etre trop embrouillé... et pas vous avoir fait trop chier :-)


 


Apres, chacun fait son choix...

Laurent Franssen 19/07/2013 15:19


Dalek...

Comment tu veut declasser qqn qui a les acces militaires alors que t'as que les acces civils...

T'es gentils avec tes pairs, mais bon... ca saoule
Et apres on me traite d'alcolo... 

Arlette 19/07/2013 14:14


Il faudrait que cette maladie soit à déclaration obligatoire et que quiconque puisse savoir si telle personne est atteinte du VIH. Cette maladie doit disparaître des pays riches d'urgence...


Commentaire n°5 posté par Charly aujourd'hui à 11h37


Pour indiquer un aperçu : L'Afrique est atteinte - beaucoup de cas et d'orphelins, suite à ce SIDA ! (TV).   Il y a 10 ans  déjà, il était indiqué que si l'on trouvait un moyen de
guérison, il faudrait malgré cela 100 années pour éradiquer ce
SIDA de la planète TERRE.  En 1995 - le test HIV s'appelait : ELISA WESTERN BLOTT - il y a une période d'incubation où le test n'indiquait
rien (3 mois).   Il y a sûrement des améliorations.

Arlette 19/07/2013 13:38


La peste noire,
la grand foirage d'une premiere , unique et derniere tentative de guerre bacteriologique. 


Commentaire n°6 posté par Laurent Franssen aujourd'hui à 10h12


La peste est due à un bacille de YERSIN (il existe un vaccin).  Epidémie en FRANCE lors du Moyen-Age.  Le mot noire, je ne sais pas ! c'est propre à
 l'Afrique ? Les rats sont porteurs de la PESTE et ce bacille a un intermédiaire les PUCES qui le retransmettent à l'humain.  Il y a des rats GRIS et des rats
NOIRS.  La tuberculose a refait surface en URSS puis chez nous. 

Arlette 19/07/2013 12:42


1°) - Certains disaient même que des sorciers Africains, des Marabouts, ont injecté du sang de chimpanzé, orang-outan, etc. à des humains pour revigorer leur
organisme et c'est ainsi que le HIV a franchi, est passé... 


2°) - mais, il y a aussi des Laboratoires d'expérimentation animale en AFRIQUE NOIRE tant U.R.S.S. que U.S. et des noirs qui ont
été les cobayes dans ces expérimentations  ET relâchés dans la nature... 

Arlette 19/07/2013 12:24


Novopress.info,
FEVRIER 2010, Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de
mention de la source d’origine.       http://archives-fr.novopress.info 


 


http://archives-fr.novopress.info/49960/luc-montagnier-guerir-du-sida-sans-antiretroviraux-cest-possible/



Dans un documentaire sur le Sida, « House of Numbers », réalisé par Brent Leung en 2009, le Professeur Luc Montagnier, découvreur du virus du
sida en 1983, se livre à  un certain nombre de Déclarations intéressantes : « Si vous avez un bon Système immunitaire, il se débarrassera du V.I.H. en...

Arlette 19/07/2013 11:52


Le SIDA est un RETROVIRUS - seuls, les Vétérinaires ont été confrontés à ce jour à des  rétrovirus. Cousin du singe vert du ZAIRE. Il
existait déjà, il y a des décennies, mais à cause de la libéralisation des moeurs, il s'était propagé : stewarts, avions, gays les premiers à disséminer ce nouveau fléau de
l'humanité...  

Charly 19/07/2013 11:37


Il faudrait que cette maladie soit à déclaration obligatoire et que quiconque puisse savoir si telle personne est atteinte du VIH. Cette maladie doit disparaître des pays riches d'urgence...

Dalek 19/07/2013 10:29


Une guerre bactériologique à une époque où on ne connaissait même pas l'existence des micro-organisme ?

Laurent Franssen 19/07/2013 10:12


La peste noire ,
la grand foirage d'une premiere , unique et derniere tentative de guerre bacteriologique. 

Laurent Franssen 19/07/2013 10:11


L'afrique 
ou
Comment tester nos molecules pandoriques a pas cher sur une population a qui on ne laisse pas le choix ? 

Laurent Franssen 19/07/2013 10:10


Et " l'inventeur " c'est un francais , 
ca devrait narrow les recherches pour ceux?celles qui cherchent ses confessions. 

Laurent Franssen 19/07/2013 10:09


Le SIDA est un tableau statistique evaluatif de la misere humaine,
base sur differente maladies ? conditions defavorables ( on y retrouve les hepatites, la tuberculose, je pense ) 

Ce n'est EN AUCUN CAS une maladie en tant que telle. 

Dalek 19/07/2013 10:09


Bien sûr... on a fait la même chose avec la peste noire. C'était une fausse maladie... l'accumulation de faux-cadavres en décomposition avait pour but d'augmenter la vente de parfum partout en
Europe.


Quel complot démoniaque.


Il semblerait que la campagne de "peur massive" en Afrique marche plutôt bien.

Laurent Franssen 19/07/2013 10:07


Super, 
a part que le VIH ca existe pas, juste un detail...

J'imagine qu'il on envie de remettre la main sur cette mini-drole-de-truc qu'un cingle a pretendu voir une et une seule fois.

Rien a foutre des consequences, on connait la methode. 

fermetabush 19/07/2013 10:02


Ou peut-être le SIDA est juste une énorme escroquerie, qui sert juste à :


- propager la PEUR


- empoisonner les gens par des traitements nocifs sous prétexte de soigner une maladie qui n'existe pas, afin de les maintenir en esclavage mental


- créer un "processus perpétuel" auto-alimenté apportant des masses incroyables d'argent au complexe militaro-financio-mafioso-pharmaceutique, comme c'est très clairement expliqué dans le livre
"Confessions d'un médecin révolté"


http://reveillonsnous.free.fr/#sida

Archives

Articles récents