Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Vampire : découverte d'un vrai Dracula en Turquie, buveur de sang humain

Publié par wikistrike.com sur 9 Février 2013, 21:57pm

Catégories : #Insolite - étrange et bêtise humaine

Vampire : découverte d'un vrai Dracula, buveur de sang humain

 

 

sang.jpgLe roman épistolaire de l'écrivain irlandais Bram Stoker publié en 1987, Dracula, dans lequel il raconte l'histoire d'un vampire vient de trouver son pendant réel puisqu'il s'agit d'un jeune turc de 23 ans, accro et/ou addict au sang humain. Histoire abracadabrantesque que celle de ce jeune homme dont on dit qu'il est marié. C'est selon un rapport publié hier, vendredi, par un journal traitant de psychothérapie et de psychosomatique que l'affaire a été révélée. 

D'après la presse turque, il a été hospitalisé plusieurs fois parce qu'il se mutilait et attendait que son sang se déverse dans un bocal avant de le boire. Mais, comme si ça ne suffisait pas, il se retournait vers ses proches, notamment son propre père, pour les mordre ou les poignarder afin de boire son jus goûteux préféré, du sang. Il aurait même poussé son père à aller voler des stocks de poches de sang dans une banque de sang... 

Le parcours sordide et morbide du jeune homme, Dracula des temps modernes, mais qui est bel et bien un mortel étonne et détonne. Les médecins qui l'ont examiné ont déclaré qu'ils ont découvert dans la vie de ce jeune homme, des évènements traumatisants qui ont mené à sa métamorphose en désormais suceur de sang, depuis maintenant deux ans. 

Selon l'étude donc, il aurait perdu sa fillette de 4 mois de façon tragique. Ensuite, quelques mois après, il aurait assisté à l'assassinat de son oncle. Puis, son ami aurait décapité un autre homme devant lui en lui coupant aussi le pénis. Ces trois drames dont la tristesse est évidente l'auraient complètement bouleversé. Il perdrait parfois la mémoire et, dans ses moments de « lucidité », il parlerait d'un « compagnon imaginaire » qui l'obligerait à agresser les autres ou à se mutiler pour boire du sang. 

Pire, il ne se souviendrait nullement des actes qu'il pose...

 

Source: Allain Jules

Commenter cet article

Amour 10/02/2013 16:57


Un jour on va arrêter de se voler(sucer) de l'énergie... Ceux qui ne comprennent pas ce genre de vampirisme lisez la prophétie des Andes.

draco 10/02/2013 16:00


Les vampires bouffeurs d'energies sont une illusion.


Quand on est très attentif et concentré notre corps conssomme beaucoup d'energie mais c'est uniquement de notre faute si on écoute quelqu'un qui abuse de parole sans ne rien dire d'interessant.
En revanche, quand la personne dit quelque chose d'interessant, la concentration est récompensée par une satisphaction (savoir, reussite, mise en valeur par un compliment).


Mais il n'y a aucun transfert d'energie qui se produit : même celui qui dit des conneries crame de l'energie mais peut etre moins que vous, ce qui vous donne la sensation d'avoir été sucé.

mani 10/02/2013 15:53


par contre il peu effectivement être le jouer d'une entité ombre, ou d'une âme sombre désincarné..., qui le manipule à sa guise par contact énergético-psychique..., ce qui n'empèche pas ce type
d'être surrement, au départ, un être fragile psychologiquement.

mani 10/02/2013 15:47


Les vampires d'énergies sont bien plus courant autour de nous, tandi les vampires sangin no, mais existent quand même, un vampire sangin, pour survivre ou non, ne consomme pas son propre sang...
!.


 


Ce qui confirme juste que ce type est un taré accro au sang, qui jouie du fait d'être pris pour un upir et s'emporte dans son jeu de role au point d'en devenir minable..., rien de plus rien de
moins.

draco 10/02/2013 15:26


Toutes histoires sont basées sur des faits réels mais sont ensuite diabolisés pour ne pas que celà devienne la norme.


Sans doute une histoire d'hémophilie au sens qui devait être avant celui de la maladie.

Hercobulus 10/02/2013 09:44


Diabolisme causé par un vivant. A l'âge classique, les vrais vampires terrorisaient


l'Europe centrale et les Balkans. Ce n'étaient pas des aristocrates morts mais


des paysans défunts qui étaient accusés. Même Voltaire et d'autres


écrivains y croyaient. Qui croirait encore à ça aujourd'hui ?

Babinsky 10/02/2013 09:02


Non bien sur, ne corrigeons pas les articles des fautes (fussent elles de frappe), dèja que les articles de wikistrike sont a moitié vrai ou totalement fumeux , alors quelques erreurs dans les
dates, on s'en fout un peu, restons dans l'approximation et la désinformation. Exemple typique de pseudos journalistes cherchant la "vérité" ne se relisant pas après avoir copié-collé son article
traduit par google .

XAAL 10/02/2013 01:10


@ Spoutnik


 


pas la peine de publier un tel commentaire lorsqu'il est évident qu'il ne s'agit que d'une erreur de frappe.

Spoutnik 09/02/2013 23:45

La première édition de Dracula date bien de 1897 et non pas de 1987...

Archives

Articles récents