Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Vive la guerre : Le plus grand parti européen souhaite la création d'un QG militaire placé sous le commandement de l'UE

Publié par wikistrike.com sur 7 Septembre 2013, 08:25am

Catégories : #Politique internationale

 Vive la guerre : Le plus grand parti européen souhaite la création d'un QG militaire placé sous le commandement de l'UE

 

 

guerre.jpgLe plus grand groupe au Parlement européen, le Parti populaire européen (PPE), vient de proposer la création d’un quartier général civil et militaire qui serait placé sous le contrôle de l’Europe pour gérer des opérations coordonnées, rapporte le site EU Observer, et devrait être considérée comme rivale de l'OTAN.

La proposition a été formulée dans un document publié ce mardi, qui réclame que les  «chefs d’Etat et gouvernements doivent commencer à bâtir des forces de stand-by placé sous le commandement de l’Union ». Ce document précise qu’une définition des intérêts de la Défense européenne et des zones géographiques prioritaires devrait y être incluse. Les dirigeants européens sont également appelés à définir les objectifs stratégiques et à en faire le lien avec les troupes sur le terrain. « Approfondir la coopération de l’UE en matière de sécurité et de défense contribuera à réduire les dépenses et permettra à l’UE de réagir plus rapidement en cas de crises internationales », notent les auteurs du document, le député allemand Michael Gahler, le député français Arnaud Danjean et le député Polonais Krzysztof Lisek.

À l'heure actuelle, la politique de défense et les questions de sécurité demeurent l’apanage exclusif des les gouvernements nationaux, et la plupart d’entre eux sont réticents à concéder ces prérogatives à l’UE.

En juillet, un rapport émis par la Commission européenne avait déjà mis en exergue les effets de la dilution des forces militaires des Etats membres en raison de la duplication des armées et des dépenses militaires. Les trois députés ont souligné que c’était « une situation inacceptable d’avoir 10 versions différentes d’une attaque par hélicoptère européenne, ou d’avoir 6 versions différentes d’un transport aérien militaire européen ».

En 2011, les différents Etats membres ont consacré ensemble 194 milliards d’euros à la défense, alors qu’ils en avaient consacré 251 milliards d’euros en 2001. Par ailleurs, leurs dépenses de recherche et développement dans le domaine de la défense ont été réduites de 14% entre 2005 et 2010, pour s’établir à 9 milliards d’euros. Par comparaison, les Etats-Unis dépensent 7 fois plus qu’eux dans le domaine de la recherche, et l’on s’attend à un doublement du budget que les Russes et les Chinois y consacrent pour 2015, par rapport à 2011.

Le parti eurosceptique britannique UKIP a déjà fait connaître son opposition à la mise en place d’un tel état-major européen. « Les membres de les forces armées du Royaume Uni prêtent serment à la Reine et à ce pays. En aucun cas, nous ne devrions être liés à une force de défense de l’UE ou à une stratégie de sécurité qui imposerait ses conditions sur nos troupes et nos obligations militaires », a déclaré son porte-parole pour la défense, Godfrey Bloom.

 

Dans un article d'opinion publié jeudi dans le New York Times, le chroniqueur Thomas Friedman, défend l’idée d’une intervention militaire américaine en Syrie. Il affirme que seuls, les Etats-Unis peuvent être le fer de lance d’une réponse crédible au meurtre des 1.400 Syriens civils, dont 400 enfants, d’une part parce que la Chine et la Russie ont "privé l’ONU de tout sens", mais aussi parce qu’il juge que l’Europe est « un musée militaire ».

 

Source

Archives

Articles récents