Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Voeux de Hollande: "la fin du CDI", et que vivent les banksters

Publié par wikistrike.com sur 31 Décembre 2012, 21:05pm

Catégories : #Politique intérieure

"Que le pays avance, que la jeunesse retrouve espoir" dit l'homme qui ne gouverne pas


media_xll_5434822.jpg

 


 

Le président français François Hollande a décrété lundi soir dans ses premiers voeux radio-télévisés aux Français "la mobilisation de tous" pour inverser "coûte que coûte" la courbe du chômage d'ici à la fin 2013 et "réussir" le redressement de la France.

Dans une allocution de 8 minutes 30, lue debout derrière un pupitre gris sur fond de jardins de l'Elysée, François Hollande l'a assuré : "toutes nos forces seront tendues vers un seul but : inverser la courbe du chômage d'ici un an". "Mon devoir, mon premier devoir, mon seul devoir" est de "faire que notre pays avance et que notre jeunesse retrouve espoir", a-t-il lancé. 

L'Elysée avait expliqué auparavant miser sur des voeux particulièrement brefs -moins de dix minutes- pour "donner de la force" au message présidentiel. Ils l'ont été. Mais, pour le reste, l'exercice aura été, comme l'a lui-même constaté François Hollande, "fidèle à une belle tradition". Il s'est clos sur un non moins traditionnel: "Vive la République! Vive la France". 

Il s'agissait, avait encore confié l'entourage du chef de l'Etat, d'éviter que "la forme ne prenne pas le pas sur le fond". Seule annonce de ces voeux: le gouvernement a été prié "de proposer une stratégie d'investissements publics comme privés pour moderniser la France à l'horizon 2020". Évoquant la réduction du chômage, le chef de l'Etat l'a martelé: "nous devrons y parvenir coûte que coûte", rappelant les 150.000 emplois d'avenir qui doivent être créés d'ici à 2014, les contrats de génération ou la réforme de la formation professionnelle des chômeurs. 

Comme prévu aussi, François Hollande, qui avait subi un sérieux revers samedi lorsque le Conseil constitutionnel a censuré la taxation à 75% des plus hauts revenus, mesure emblématique de sa campagne électorale, a promis sans plus de précisions qu'elle serait "réaménagée", "sans changer d'objectif", au nom de la "justice fiscale". Sans surprise également, il a de nouveau souhaité que les partanaires sociaux parviennent à un accord sur la réforme du marché du travail. Il s'agit, a-t-il fait valoir, de "conjurer une double peur: la peur du licenciement pour les travailleurs, la peu de l'embauche pour les employeurs". 

Le succès de la négociation qui reprendra le 10 janvier serait "une chance pour la France" mais en cas d'échec, il a prévenu qu'il "assumerait" ses responsabilités, laissant entendre une nouvelle fois que le gouvernement légifèrera comme il l'entend. Le chef de l'Etat s'est voulu à l'écoute des Français dont les "inquiétudes" sont "légitimes", reconnaissant que les "difficultés" qui les attendent "sont sérieuses". Il a également admis que les "trois décisions majeures" de ses sept premiers mois au pouvoir, le redressement des comptes publics, le pacte de compétitivité et la "maîtrise de la finance", n'avaient pas été mises en oeuvre "sans soubresaut ni contretemps". 

Mais, a-t-il plaidé, "le cap est fixé, tout pour l'emploi, la compétitivité et la croissance", un cap affirmé dès sa première conférence de presse du quinquennat, à la mi novembre, et qui sera tenu, a-t-il assuré, "dans l'intérêt de la France". La France de François Hollande, que certains à gauche jugent par trop social-libérale, doit selon le président lui-même "conjuguer compétitivité et solidarité, performance et protection, réussite et partage". 

Dans la soirée et avant de réveillonner avec ses proches, François Hollande devait encore se rendre au service des urgences de l'hôpital Lariboisière. Pas moins de quinze ministres dont le premier d'entre eux Jean-Marc Ayrault ont été dépêché tout au long de la journée sur le terrain, auprès des services publics ou des plus démunis pour donner l'image d'un gouvernement au travail 365 jours sur 365.

Source; 7s7

Commenter cet article

Arlette 18/01/2013 20:40


VOEUX 2013 de François ASSELINEAU, de même que ceux du Président actuel : ce n'est sûrement pas
facile de gouverner, la critique est toujours simpliste !


http://www.dailymotion.com/video/xwuf5s_francois-asselineau-en-janvier-2013_news

Athos 02/01/2013 09:53


@ Arlette


l'excuse Sarkozy, ça suffit, parcequ'il y a eu aussi le desastre Mittérand pour la dette entre autres.Faudrait un peu qu'il s"émancipe le flamby et prenne ses responsabilités.


Il faut un peu qu'il se prenne en main.


Marrant ça, pour le ps et sous sarko, il n'y avait pas de crise et maintenant elle a bon dos;


C'est une équipe d'incapables, de branquignoles qui ont cru qu'avec l'idéologie ( surannée voire périmée) on pouvait tout régler.


Qu'ils nettoyent, rendent les clés et retournent sagement chez eux en attendant des jours meilleurs.


C'est le meilleur service qu'ils peuvent rendre à la France, avant qu'il ne soit trop tard.

Arlette 02/01/2013 09:49


Paco,  je pencherais pour "idiot" voire  "idiote" - car "Sayanim" je ne sais pas ce que c'est !  "On n'a jamais fini d'apprendre à ce
qu'il paraît" ! 

Paco 02/01/2013 09:32


2 cas possibles:


Arlette = idiot


Arlette = Sayanim


Sur son post la, en particulier, la manière dont il est tourné, ce qu il voudrait sous entendre, pour finir par un banal "je n y
comprend rien". Personnellement, moi j opte définitivement pour la 2éme options. Les autres pourront en juger différemment, c est a vous de voir...



Arlette 02/01/2013 07:41


La cencure de sa réforme fiscale par le Conseil Constitutionnel montre qu'il fallait la 6ème République qui était dans le programme d un seul Parti politique. En tout cas, mon voeu pour 2013 -
c'est que ce pantin au service de la mafia Juive est qu'il se fasse un AVC ou un infarctus du myocarde, en direct, si possible.


Commentaire n°3 posté par Paco hier à 02h17 


Je préfère la mafia Juive à la CHARIA Islamique dont fait partie l'IRAN ! Un bordel pas possible au MOYEN-ORIENT !  (45'000 tués en SYRIE, à ce jour, et c'est loin d'être terminé. Je n'y comprends rien...) !

Arlette 02/01/2013 07:27


Il ne fait pas ce qu'il veut  ! Sieur Herman VAN ROMPUY ( U.E.) est son vrai Chef, en finale. 
Article de presse : POLITIQUE : Pour le père de François HOLLANDE  < Un cadeau EMPOISONNE >.  Georges HOLLANDE, le père de François HOLLANDE, a déclaré qu'il
espère que son fils  "va redresser la FRANCE",  malgré le  "cadeau empoisonné"  que lui a fait Nicolas SARKOZY, dans un entretien au quotidien NICE-matin.  "JE SUIS
HEUREUX pour LUI. Mais SARKOZY a fait un cadeau empoisonné à mon fils. J'espère qu'il va redresser la FRANCE. OUI je le crois. Il a beaucoup de diplômes",   affirme au quotidien
régional M. HOLLANDE Père, 89 ans. Médecin O.R.L. à la retraite, Georges HOLLANDE vit dans une résidence cossue de CANNES, qui surplombe la Croisette. Selon le quotidien, ses voisins disent de
lui qu'il  "a voté pour son fils parce-qu'il ne peut pas faire autrement, mais ce ne sont pas ses idées". Partisan d'une DROITE dure, pro-ALGERIE Française et hostile au Général De
GAULLE dans les années 1960, le Père du nouveau Président n'a pas influencé politiquement son fils, très attaché à sa mère NICOLE, une Assistante Sociale, décédée en 2009, CATHOLIQUE de GAUCHE et
qui figurait sur la liste P.S. aux Municipales de CANNES en 2008...

corine 01/01/2013 07:34


BON NOUVEAU MONDE 2013 QU IL NOUS OUVRE LES PORTES DE LA VERITE

Paco 01/01/2013 02:17


La cencure de sa réforme fiscale par le conseil constitutionnel montre qu il fallait la 6ème république qui était dans le programme d un seul parti politique. En tout cas, mon voeux pour 2013 c
est que ce patin au service de la mafia juive est qu il se fasse un AVC ou un infarctus du myocarde, en direct, si possible.

ptitpère 31/12/2012 23:27


à la 5 ème minute il annonce la fin du CDI qu'il a promis aux banksters ce pantin.

ptitpère 31/12/2012 22:53


"Le succès de la négociation qui reprendra le 10 janvier serait "une chance pour la France""


 


Oui comme ceux qui vont brûler des voitures de smicards ce soir, des "chances pour la France" eux-aussi...

ptitpère 31/12/2012 22:49



La taxe à 75% n'a jamais été faîte pour passer. C'est un effet d'annonce histoire de faire croire au bon peuple qu'on est en train d'étriller qu'on n'épargne pas non plus les riches. La
technique "j'annonce une mesure" - dont je sais pertinemment qu'elle ne passera jamais - puis l'U.E, le Sénat ou le Conseil Constitutionnel, complices, "retoquent" ou invalident le projet de
loi, on commence à connaître le truc... D'ailleurs qui peut-être assez naif pour croire que l'ENArque Flamby et ses bataillons de spécialistes, juristes etc, ne connaissent pas la
Constitutionalité d'une loi...


NB : Je rappelle que quelques jours à peine après avoir déclaré que "son ennemi c'était la finance", notre flan national était à Londres pour rassurer la Haute finance de la
City sur le fait qu'à l'instar de ses prédecesseurs,  il leur était dévoué corps et âme :)

oya 31/12/2012 22:18


hé bien ca promet,


la vaseline est distribuée gratuitement l'année prochaine ?


 


allez bonne année à tous (on peut rever :-)

Archives

Articles récents