Volcan El hierro, le retour...

 

h-20-2603322-1317478826.jpg

 

Quasi à la même époque que l’an dernier, nous assistons à une série de secousses, plus de 270 en moins de 24h00. D’après les localisations disponibles sur l’IGN.es, il semble qu’il s’agisse d’un agrandissement du passage entre les deux chambres magmatiques. Rappelez-vous, lors des dernières secousses de l’an passé, il s’était produit un effondrement du passage initiale, entraînant ainsi la formation d’un autre plus petit et très vite obstrué par la suite, ce qui a considérablement ralenti l’activité de ces derniers mois. Actuellement toutes les secousses sont situées entre 4km, soit entre 18 et 22km de profondeur et tournent autour de 2.9/ER

 

Ce qui est surprenant, c’est que dans le temps, on peut s’apercevoir qu’il a presque tout juste un an (à 10 jours près) qu’est survenue la première séries de secousses. Depuis le début de cette année, il faut le dire que la frontière entre la plaque Eurasienne et celle Africaine, a été fortement malmenée, surtout ces trois derniers mois. Cela provient initialement des récents déplacements successifs et importants de la plaque Pacifique. La plaque Eurasienne est ainsi compressée et suivant les analyses qui sont en cours, et pour lesquelles je ne puis être présent comme à l’habituée sur le site, il semblerait que nous serions face à un écartèlement dans le bassin méditerranéen nord. J’y reviendrai plus tard.

 

Amicalement vôtre, Eagleeyes.

Source: Les moutons enragés

Tag(s) : #Terre et climat
Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog